Réduire la pollution de l'air améliore la santé des habitants

Par Marie-Céline Ray Publié le 09/12/2019 Mis à jour le 10/12/2019
Actualité

Lorsque des mesures politiques réduisent la pollution de l’air, les bénéfices sur la santé des habitants sont impressionnants d'après une étude récente : moins d’asthme, d’hospitalisations, de troubles cardiovasculaires…

Pourquoi c’est important

La croissance urbaine et l'industrialisation conduisent à une pollution de l’air qui a de nombreux impacts négatifs sur le bien-être des populations, aussi bien sur leur santé respiratoire que cardiovasculaire. Les personnes fragiles, comme les enfants, les personnes âgées, sont particulièrement à risque, et, dans le monde, la pollution de l’air tuerait plus que le tabac.

Lire : La pollution de l'air causerait 67 000 décès par an en France

La pollution atmosphérique, qu’elle soit à l’extérieur ou à l’intérieur des bâtiments, n’est pas une fatalité et des mesures peuvent être prises pour l’éviter. Quels bénéfices attendre d’une amélioration de la qualité de l’air et dans quels délais ?

Ce que montre l’étude

Cette étude parue dans la revue Annals of the American Thoracic Society a été réalisée par un groupe de scientifiques internationaux réunis par le Forum of International Respiratory Societies. Les auteurs ont passé en revue différentes interventions dans le monde, qui ont permis la réduction de la pollution. Ils ont étudié comment évoluait la santé des habitants quand la qualité de l’air s’améliorait.

Dean Schraufnagel, principal auteur de l’étude, explique que l’ampleur des bénéfices liés à la réduction de la pollution est impressionnante, sur des périodes relativement courtes. Certains effets observés étaient presque immédiats !

Par exemple, en Irlande, à Dublin, les concentrations de fumée noire ont diminué de près de 70 % après l'interdiction des ventes de charbon en 1990. Par la suite, les décès pour cause respiratoire ont diminué de 17 % par an.

De même, aux Etats-Unis, la fermeture d'une aciérie pendant 13 mois a entraîné une diminution de moitié des hospitalisations pour pneumonie, pleurésie, bronchite et asthme. L'absentéisme scolaire a chuté de 40 % et il y a eu moins de naissances prématurées pendant la fermeture de l'usine.

Toujours aux Etats-Unis, au moment des Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996, des parties de la ville ont été fermées à la circulation pendant 17 jours, ce qui a réduit la pollution atmosphérique. Pendant les quatre semaines suivantes, les consultations pour problèmes d’asthme ont diminué de 40 % dans les centres de santé pour enfants et les hospitalisations pour asthme de 19 %. Le même phénomène a été observé pour les JO de Pékin, avec moins consultations pour de l’asthme et moins de mortalité cardiovasculaire.

Globalement, en quelques semaines, des symptômes respiratoires, comme la toux, le souffle court, disparaissent. Les effets se voient sur la mortalité en général et pour cause cardiovasculaire.

La pollution de l’air concerne aussi l’intérieur des logements. Au Nigéria, quand un logement possède une cuisinière moins polluante pendant la période d’une grossesse, le poids du bébé à la naissance est plus élevé et la  mortalité périnatale est moindre.

En pratique

Pour limiter la pollution de l’air en ville, nous pouvons agir en privilégiant les transports en commun, la marche ou le vélo pour nos déplacements. À l’intérieur des logements, il faut aérer régulièrement pour améliorer la qualité de l’air. Certains meubles, peintures, risquent d’émettre des composés volatiles nocifs, comme le rappelle l’Anses « les matériaux de construction, les produits de décoration et les meubles sont régulièrement cités comme des sources potentielles de pollution des environnements intérieurs du fait de leurs émissions en substances volatiles. »

Des livres pour aller plus loin : Sang pour sang toxique et Prévenir l’infarctus

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top