La saga de l'aspartame

Par Lanutrition.fr Publié le 26/04/2011 Mis à jour le 10/03/2017 Edition Abonné
Le dossier scientifique de l’aspartame ne susciterait pas autant de réactions passionnées s’il ne s’était construit sur fond de pratiques douteuses, revirements inexplicables, pressions politiques et inévitables conflits d’intérêt. De quoi nourrir amplement les soupçons de ce que les Américains appellent les  «conspirationnistes», persuadés que les citoyens ont été manipulés.

L’aspartame a été découvert en 1965 par hasard par James Schlatter, un chercheur de Searle qui travaillait sur un traitement de l’ulcère à base d’acides aminés.

En 1967, la société Searle, consciente du potentiel commercial, commence une série d’études pour démontrer que le produit est sans danger. En juillet...

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

A découvrir également

Back to top