Besoins nutritionnels de la chatte en gestation ou allaitante

Par Lanutrition.fr Publié le 10/08/2009 Mis à jour le 06/02/2017
Lorsqu’elle attend ses petits ou qu’elle les allaite, la chatte augmente ses besoins nutritionnels. Il est primordial de veiller à ce que son alimentation soit adaptée, en quantité et en qualité.

La durée de la gestation chez la chatte est en moyenne de 66 jours. La chatte prend du poids dès le début de la gestation. Jusqu'à 40 jours, elle accumule des réserves qui seront mobilisées en fin de gestation et en lactation. Il est normal que la consommation alimentaire de la chatte augmente. Quantitativement, on conseille d'augmenter la ration de 10 % chaque semaine pendant les 8 premières semaines. Le gain de poids des 26 derniers jours correspond essentiellement à la croissance in utero des chatons. Néanmoins, il ne faut pas que la chatte devienne trop grosse, ce qui pourrait entraîner des difficultés à la mise bas.

La période de lactation est tout aussi cruciale : la chatte va produire au cours de celle-ci une fois et demie à deux fois son propre poids en lait, qui, dans cette espèce, est particulièrement riche en matières grasses et en protéines. Il est normal que les 20 % de surpoids à la mise bas, observés par rapport au poids lors de la saillie, soient mobilisés en cours de lactation. Ces 20 % sont essentiellement des réserves graisseuses.

  • Energie : la période de lactation engendre une dépense énergétique bien supérieure à celle de la gestation (doublée, voire triplée par rapport à celle d'un animal à l'entretien). L'alimentation fournie à la chatte, aussi riche et abondante soit-elle, ne suffira pas à couvrir ses besoins.

  • Protéines : on veillera particulièrement au taux de taurine de l'aliment, dont le minimum conseillé est de 0,1 % dans les aliments secs et de 0,25 % dans les aliments humides.

  • Lipides : les chattes ont besoin d’un régime contenant suffisamment d’acides gras essentiels afin que ses petits soient en bonne santé.

  • Glucides : on lui fournira dès le début de la gestation un aliment plus riche en matières grasses qui améliore le taux de survie des chatons à la naissance.

L'aliment ne doit pas être acidifié, ce qui nuirait au développement du squelette des fœtus.

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top