La nutrition du cheveu

Par Marc Gomez Publié le 16/10/2006 Mis à jour le 24/08/2017 Edition Abonné
L'essentiel

Toutes les chutes de cheveux, même lorsqu’elles sont sous contrôle hormonal, peuvent être accélérées ou aggravées par une alimentation qui n'apporte pas suffisamment de micronutriments, en particulier vitamines du groupe B, vitamine C, vitamine D, fer et acides aminés.

Le follicule pileux se montre très sensible à des déficits en nutriments [1] , fussent-ils marginaux. [2] Cette sensibilité n’est pas surprenante, dans la mesure où la croissance du cheveu est sous la commande de facteurs qui sont directement ou indirectement liés au statut nutritionnel. Ainsi, la chute des cheveux,...

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top