Autisme : une exposition aux pesticides pendant la grossesse augmenterait le risque

Par Lanutrition.fr Publié le 02/07/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Les femmes enceintes vivant près de zones d'épandage de pesticides ont un risque plus élevé d’avoir un enfant autiste.

Les causes de l’autisme restent inconnues, mais différents facteurs environnementaux ont été suspectés. Une étude parue dans Environmental Health Perspectives montre que le risque d’avoir un enfant autiste est plus élevé chez les femmes enceintes vivant près d’espaces traités avec des pesticides : champs, terrains de golf...

L’autisme est une maladie liée à un problème de développement cérébral ; elle apparaît généralement dans les 3 premières années de la vie. Les déficits concernent l’interaction sociale et le langage ; les enfants peuvent présenter des comportements et des mouvements répétitifs. Les troubles du spectre autistique (TSA) comprennent l’autisme et d'autres pathologies (syndrome d’Asperger, troubles envahissants du développement...) ; ils affectent 4 à 5 fois plus de garçons que de filles. D’après les statistiques américaines, la fréquence de ces troubles serait en augmentation.

Lire : L'autisme pourrait être une maladie auto-immune

L’objectif de cette étude était d’évaluer si la proximité de zones d'épandage de pesticides agricoles lors de la grossesse était associée à des désordres autistiques ou des retards de développement de l'enfant. Les chercheurs de l’université de Californie ont étudié les données de l’étude CHARGE (Childhood Autism Risks from Genetics and Environment) comprenant 970 enfants âgés de 2 à 5 ans. 486 avaient un diagnostic confirmé d’autisme ou de TSA, 168 un autre retard de développement cognitif (affectant la communication, les relations sociales…) et 316 un développement normal. Les mères ont fait la liste des adresses où elles avaient vécu avant et pendant leur grossesse. Les chercheurs ont comparé ces adresses à la base de données californienne des applications de pesticides.

Résultats : La plupart des femmes de l’étude n’avaient pas vécu près de zones d’application de pesticides pendant leur grossesse, mais environ un tiers avaient habité à moins de 1,5 km d’un lieu où étaient répandus des produits chimiques. La proximité avec des organophosphates pendant la grossesse était associée à une augmentation de 60 % du risque de TSA ; c’était encore plus élevé pour le 3e trimestre de grossesse (risque doublé), et le second trimestre avec des applications de chlorpyrifos (risque triplé). Les enfants des mères qui vivaient près d’applications d’insecticides pyréthrinoïdes juste avant la conception ou pendant le 3e trimestre avaient un risque augmenté de TSA et de retard de développement : les risques augmentaient entre 70 % et 130 %.

La majorité des pesticides sont des neurotoxiques et opèrent selon l’un des trois mécanismes suivants : inhibition de l’acétylcholinestérase (qui joue un rôle dans le développement de l’apprentissage, la cognition, la mémoire), rupture des canaux calcium voltage-dépendants ou inhibition du GABA (un neurotransmetteur inhibiteur nécessaire au développement de la transmission neuronale).

Lire : Les 10 produits chimiques en lien avec l'autisme et les troubles neurologiques

L’application de deux pesticides agricoles courants (organophosphates et pyréthrinoïdes) près des habitations pourrait donc augmenter le risque d'autisme. Mais les pesticides ne seraient pas les seuls facteurs environnementaux à mettre en cause, comme le souligne Irva Hertz-Picciotto, auteur de l’étude : elle soupçonne plutôt une accumulation de facteurs comme la santé maternelle, l’alimentation de la mère, la pollution de l’air.

A découvrir, le livre de Nathalie Champoux : Etre et ne plus être autiste ou comment une maman a inversé les troubles de ses enfants par un changement alimentaire (bio, sans lait, sans gluten...) (EXTRAIT ICI >>)

Source

Shelton JF, Geraghty EM, Tancredi DJ, Delwiche LD, Schmidt RJ, Ritz B, Hansen RL, Hertz-Picciotto I.Neurodevelopmental Disorders and Prenatal Residential Proximity to Agricultural Pesticides: The CHARGE Study. Environ Health Perspect. 2014 Jun 23.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top