Cancer de la prostate : sodas, riz, pâtes, céréales du petit déjeuner en accusation

Par Lanutrition.fr Publié le 04/12/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Un régime glycémiant est associé à un risque accru de cancer de la prostate.Le risque le plus élevé est trouvé avec les sodas.

Une étude à paraître dans l’American Journal of Clinical Nutrition vient de trouver une association entre la consommation d’aliments sucrés et à charge glycémique élevée et le risque de cancer de la prostate. L'étude a suivi pendant 15 ans en moyenne plus de 8000 hommes âgés de 45 à 73 ans en moyenne.

Selon cette étude suédoise, les hommes qui boivent un soda sucré par jour voient leur risque augmenter : "Chez les hommes qui buvaient le plus de boissons gazeuses et autres boissons avec du sucre ajouté, nous avons vu une augmentation du risque de cancer de la prostate de l'ordre de 40 pour cent", déclare Isabel Drake (Université de Lund) à l'Agence France Presse. Les sodas et boissons sucrées étaient associés aux formes les plus agressives de ce cancer.

Mais les sodas ne sont pas seuls en cause dans cette étude. Les hommes qui suivaient un régime riche en riz et pâtes ont vu leur risque de contracter des formes modérées de la maladie (qui souvent ne nécessitent pas de traitement), augmenter d'environ 31 pour cent. Ceux qui consommaient le plus de céréales du petit déjeuner sucrées ont vu leur risque augmenter de 38 pour cent.

L’avis de LaNutrition.fr : Sodas, aliments sucrés, riz, pâtes, farineux en général partagent une même caractéristique : lorsqu’on en consomme beaucoup ils ont une charge glycémique élevée, qui conduit à la sécrétion d’une quantité importante d’insuline par le pancréas. Cet hyperinsulinémie peut favoriser le développement des tumeurs, en augmentant l’activité des IGF (insulin-like growth factors), des facteurs de croissance qui stimulent la prolifération cellulaire et inhibent l’apoptose (mort cellulaire programmée). Des études ont déjà lié la consommation des aliments glycémiants comme les pâtes, le pain, le riz, les aliments sucrés, au risque de cancer colorectal et de cancer du sein. C’est l’une des premières fois qu’un lien avec le cancer de la prostate est mis en évidence. LaNutrition conseille un régime peu glycémiant qui est détaillé dans Le Nouveau Régime IG (EXTRAIT ICI >>) et Le Nouveau Régimé IG Diabète. LaNutrition est aussi à l’origine du Guide des Index Glycémiques, qui répertorie l’index glycémique et la charge glycémique de nombreux produits. La consommation de laitages étant elle aussi en cause dans le cancer de la prostate, cela donne des arguments à ceux qui comme le Dr Staffan Lindeberg, le Pr Loren Cordain ou Mark Sisson, auteur du livre Le modèle Paléo (EXTRAIT ICI >>), prônent, pour retrouver la santé, d’éliminer ou réduire fortement les aliments apparus au néolithique (sucre, céréales, laitages).

A se procurer : Le régime cétogène contre le cancer (lire un extrait ICI  >>).

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top