Couple : pourquoi il ne faut pas se coucher fâchés

Par Lanutrition.fr Publié le 09/12/2016 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité

Nous consolidons notre mémoire en dormant. Un problème quand on se dispute juste avant de se coucher car les sentiments négatifs restent.

Si vous allez au lit avec des sentiments négatifs, il sera difficile de supprimer de votre mémoire ces mauvais souvenirs. C’est ce que suggère une recherche de l’université de Pékin parue dans Nature Communications.

Le sommeil joue un rôle important dans la mémorisation. Mais parfois, après un événement traumatisant, une mauvaise expérience, il est des souvenirs qu’il vaut mieux oublier. La capacité à oublier est en effet importante pour la santé mentale, pour éviter de ruminer sans cesse ces mauvais souvenirs. La rumination fait d'ailleurs partie des symptômes associés à la dépression.

Lire : Dépression : la méditation de pleine conscience aussi efficace que les médicaments

Dans cette étude, les chercheurs ont recruté 73 étudiants et leur ont demandé de se prêter à un exercice visant à supprimer des souvenirs de leur mémoire. Tout d’abord, les participants devaient associer des visages à des images repoussantes et mémoriser ces associations. Puis les chercheurs leur ont demandé d’éliminer de leur mémoire les souvenirs négatifs qui leur venaient à l’esprit. Les photos des visages leur ont été présentées 30 min et 24 h plus tard. Pendant l’expérience, l’activité cérébrale des participants était suivie par IRM fonctionnelle.

Lorsque les visages étaient présentés 24 h plus tard, c’est-à-dire après une bonne nuit de sommeil, les participants se souvenaient plus des images repoussantes associées que 30 min après l’apprentissage.

De plus, 30 min après l’apprentissage, les circuits neuronaux impliqués dans la suppression de la mémoire étaient plus actifs dans l’hippocampe, une région du cerveau importante dans la mémoire, que 24 h après. Après la nuit de sommeil, l’activité de suppression de la mémoire était plus diffuse dans le cerveau, ce qui fait que les souvenirs négatifs étaient plus difficiles à supprimer.

Lire : Les femmes ne se souviennent pas comme les hommes

Comme tous les étudiants le savent, il existe une consolidation des souvenirs pendant le sommeil. Il ne faut donc pas aller se coucher avec sa colère ou sa peur, car ces souvenirs négatifs risquent de persister dans votre mémoire. Une technique pour éliminer les émotions négatives : respirer en fréquence 6 (une inspiration sur 5 secondes suivie d'une expiration sur 5 secondes, pendant 1 à 3 min) en visualisant les souvenirs négatifs de votre journée et en imaginant qu'ils diminuent progressivement sur l'expiration.

Pour en savoir plus sur les mesures à prendre pour un sommeil réparateur, lire : 14 jours pour bien dormir, de Shawn Stevenson

Source

Liu Y, Lin W, Liu C, Luo Y,3, Wu J, Bayley PJ, Qin S. Memory consolidation reconfigures neural pathways involved in the suppression of emotional memories. Nat Commun. 2016 Nov 29;7:13375. doi: 10.1038/ncomms13375.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top