Le régime méditerranéen bon pour la mémoire et Alzheimer

Par Marie-Céline Ray Publié le 15/09/2013 Mis à jour le 08/06/2017
Actualité

Le régime méditerranéen protègerait le cerveau du vieillissement et limiterait le déclin cognitif lié à l’âge.

Suivre un régime méditerranéen prévient le risque de maladies cardiovasculaires, mais aussi celui de démences comme Alzheimer. Un article paru dans Epidemiology confirme l’impact positif de ce régime sur la fonction cognitive.

La maladie d’Alzheimer touche environ 860 000 personnes en France. Le vieillissement de la population, mais aussi des facteurs environnementaux, seraient responsables de cette épidémie. Récemment, de nouvelles recommandations nutritionnelles ont été émises pour prévenir le risque d’Alzheimer. En insistant sur la consommation de fruits, légumes, produits riches en oméga-3 comme les huiles de poisson, elles suggèrent qu’un régime méditerranéen est adapté pour prévenir cette maladie.

Lire :  De nouvelles recommandations pour prévenir Alzheimer

Ces dernières années, différentes études ont identifié un lien entre régime méditerranéen et un risque réduit de maladies liées à l’âge comme les démences. C’est pourquoi des chercheurs de l’université d’Exeter en Angleterre ont voulu mener la première revue de littérature sur ce sujet. L’équipe a analysé 12 articles : 11 études observationnelles et un essai randomisé, correspondant à 7 cohortes différentes. Dans 9 études sur 12, le régime méditerranéen était associé à une meilleure fonction cognitive, moins de déclin cognitif et un risque réduit de maladie d’Alzheimer. Cependant, il n’y avait pas de résultats significatifs concernant les troubles cognitifs légers.

Lire : Le régime méditerranéen améliore les performances cognitives

Par rapport au régime occidental classique, un régime méditerranéen a pour particularités d’apporter des niveaux élevés d'acides gras oméga-9 (’huile d’olive), oméga-3 (poissons, noix, plantes), de polyphénols et antioxydants, vitamines et minéraux (légumes frais et secs, fruits frais et secs, aromates, vin rouge), de terpènes (aromates), de saponines et alcaloïdes (tomates, aubergines...). Il inclut modérément viandes et produits laitiers (surtout fromages de petits ruminants). Sans oublier le soleil et la vitamine D !

Consulter notre dossier sur le régime méditerranéen

Par conséquent, le régime méditerranéen pourrait (le conitionnel marque le fait qu'il s'agit d'études décrivant une association) protéger le cerveau du vieillissement. Au printemps 2013, une étude a justement montré que le régime méditerranéen favorise de bonnes performances cognitives chez les séniors.

Lecture conseillée : Maladie d'Alzheimer. Et s'il y avait un traitement ? (Dr Michèle Serrand) (lire un extrait ICI  >>)

Source

Lourida I, Soni M, Thompson-Coon J, Purandare N, Lang IA, Ukoumunne OC, Llewellyn DJ. Mediterranean diet, cognitive function, and dementia: a systematic review. Epidemiology. 2013 Jul;24(4):479-89.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top