Exercices variés plus protéines : un cocktail qui fait maigrir

Par Lanutrition.fr Publié le 10/06/2014 Mis à jour le 10/03/2017
En variant les exercices physiques on perd plus de poids qu'avec des exercices routiniers. Les compléments de protéines amplifient les résultats.

Alimentation et exercice jouent des rôles clés dans le contrôle du poids, mais que manger et comment s’entraîner ? Dans un article paru dans The Journal of Applied Physiology, des chercheurs américains présentent les résultats qu'ils ont obtenus avec un programme de 16 semaines associant des compléments protéiques à des exercices physiques diversifiés.

Les régimes modérément protéinés comme le régime Atkins ont montré leur efficacité pour perdre du poids. Ils permettraient aussi d’améliorer le contrôle de la glycémie. En parallèle, les compléments de protéines sont souvent utilisés dans le monde du sport pour de meilleures performances.

Des protéines à chaque repas favorisent la musculature

Dans cette étude, les chercheurs ont examiné l’effet de compléments protéiques et de deux types d’entraînement chez des adultes en surpoids ou obèses âgés de 35 à 57 ans. Les volontaires de cette étude faisaient moins de 60 minutes d’exercice par semaine au moment de leur recrutement. Leur indice de masse corporelle moyen était de 28,6 et leur pourcentage de graisses corporelles moyen de 36,6 %.

Les participants ont été séparés au hasard en 3 groupes. Pendant 16 semaines, tous ont consommé 60 g de whey (protéines de lactosérum) par jour, en 3 prises de 20 g. Un groupe de 24 personnes restait sédentaire, un groupe de 27 personnes faisait un entraînement de résistance intense 4 fois par semaine, et le dernier groupe de 28 personnes suivait un entraînement varié avec : des exercices de résistance, du sprint par intervalles, du stretching avec un professeur de yoga et des exercices d’endurance. Ce programme spécial a été nommé PRISE pour Protein, Resistance, Interval, Stretching et Endurance.

Lire : Musculation : les protéines de riz aussi efficaces que le whey

Résultats : tous les groupes ont perdu du poids, de la graisse et des graisses abdominales, même ceux qui sont restés sédentaires. Ceci confirme que l’augmentation de la quantité de protéines dans l’alimentation permettrait de réduire les graisses corporelles, celles du ventre comprises.

Lire : Des protéines à chaque repas favorisent la musculature

Seuls les groupes qui ont fait de l’exercice ont perdu du tissu adipeux viscéral et ont vu leur taux de glucose à jeun diminuer ( avec un déclin plus important chez ceux qui suivaient le programme PRISE). La leptine (« hormone de la faim ») a diminué et l’adiponectine, une hormone à l'effet anti-diabétique, a augmenté dans les deux groupes qui faisaient du sport, avec à chaque fois un effet plus important dans le groupe PRISE. Les participants du groupe PRISE ont perdu significativement plus de poids et de graisses.

Conclusion : un entraînement diversifié, qui privilégie la qualité et la variété des exercices plutôt que leur quantité, semble avoir plus d'effet sur la perte de poids, sur la pert des graisses corporelles et sur le contrôle de la glycémie, qu'un entraîment routinier. La prise de compléments protéiques améliorant l'ensemble des résultats.

Lire : Sport et alimentation : un duo gagnant pour perdre du poids

Source

Paul J. Arciero, Daniel Baur, Scott Connelly, Michael J. Ormsbee. Timed-daily Ingestion of Whey Protein and Exercise Training Reduces Visceral Adipose Tissue Mass and Improves Insulin Resistance: The PRISE Study. Journal of Applied PhysiologyMay 2014,DOI: 10.1152/japplphysiol.00152.2014

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top