La date de naissance influe-t-elle sur le tempérament ?

Par Juliette Pouyat Publié le 03/11/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité

La saison de naissance influencerait le tempérament à l'âge adulte et le risque de troubles de l’humeur, selon une étude hongroise.

Faudra-t-il engager des biologistes pour rédiger les horoscopes ? Une nouvelle étude présentée à l’European College of Neuropsychopharmacology Congress par des chercheurs hongrois rapporte que la saison pendant laquelle nous naissons a un impact sur notre type de tempérament affectif, qui lui-même influence le risque de développer certains troubles de l’humeur plus tard.

Lire : tempérament et caractère

Le tempérament correspond à des tendances comportementales et émotionnelles, il est influencé par des facteurs génétiques et environnementaux. Il ne représente pas un « trouble » en lui-même. La saison de naissance est depuis longtemps associée à différents traits de personnalité, notamment pour certains, en raison de croyances astrologiques. Mais la science peut également expliquer pourquoi la saison de naissance influence le tempérament. Des études scientifiques ont montré par exemple que la saison de naissance est associée à un trait de caractère appelée « recherche de la nouveauté » qui pousse les personnes à prendre des risques et multiplier les expériences. Peu d’études se sont intéressées à l’association entre saison de naissance et tempérament affectif à l’âge adulte.

Lire : la biologie du caractère

« Des études biochimiques montrent que la saison de naissance a une influence sur certains neurotransmetteurs comme la sérotonine et la dopamine, et ce phénomène est détectable même à l’âge adulte. Nous avons donc émis l’hypothèse que la saison de naissance pourrait avoir un effet à long terme » dit Xenia Gonda, auteure de l’étude.

Lire : Robert Cloninger : "on peut décrire la personnalité par la biologie"

Dans cette étude, les chercheurs ont relevé la saison de naissance de 366 étudiants âgés en moyenne d’une vingtaine d’années et l’ont comparée à leur type de personnalité plus tard dans la vie.

Les résultats de l’étude montrent que les personnes nées en été ont plus souvent un tempérament cyclothymique (alternance de périodes euphoriques et dépressives) que celles nées en hiver. Les personnes nées au printemps et en automne ont plus tendance à avoir un tempérament hyperthymique c’est-à-dire un tempérament exagérément positif, à la limite de l’exubérance.

Ceux qui sont nés en hiver sont moins susceptibles d’avoir un tempérament irritable que les personnes nées à un autre moment de l’année. Quant aux personnes nées en automne, elles ont moins tendance à avoir un tempérament dépressif que celles qui sont nées en hiver.

Les résultats de l’étude montrent une forte association entre les tempéraments affectifs et la saison de naissance. Le tempérament est une sorte d’empreinte émotionnelle et chaque tempérament influence différemment le risque de développer certains troubles de l’humeur.

« Nous ne connaissons pas encore les mécanismes impliqués mais ce que nous cherchons désormais ce sont d’éventuels marqueurs génétiques liés à la saison de naissance et aux troubles de l’humeur » dit Xenia Gonda.

Il existe cependant des hypothèses pour expliquer les résultats de cette étude. Les scientifiques pensent notamment que la vitamine D pourrait jouer un rôle. Les personnes nées en hiver ont souvent un risque réduit pour certaines maladies. Or, les femmes qui ont eu leur enfant en hiver étaient enceintes en été, la saison pendant laquelle les niveaux de vitamine D sont les plus élevés.

Lire : le déficit en vitamine D associé à la schizophrénie

Sources

X. Gonda, P. Erdos, M. Ormos, Z. Rihmer. Season of birth shows a significant impact on the distribution of affective temperaments in a nonclinical population. European College of Neuropsychopharmacology Congress, Berlin, Octobre 2014

www.vitamindcouncil.org . Season of birth may influence temperament and personality type in adulthood

A découvrir également

Back to top