Verrues récalcitrantes : le zinc et la propolis efficaces

Par Lanutrition.fr Publié le 25/10/2016 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité
Le zinc, la propolis, seraient efficaces contre les verrues cutanées.

En médecine traditionnelle, on utilise souvent la chélidoine pour traiter les verrues. Mais existe-t-il d’autres traitements naturels des verrues, validés scientifiquement ? C'est la question à laquelle répond une revue récente de la littérature scientifique.

Les verrues sont causées par un virus : le papillomavirus humain (HPV), un petit virus à ADN. Courantes, bénignes, elles peuvent se transmettre d’un individu à un autre. Dans la plupart des cas, les verrues disparaissent spontanément. Mais parfois elles persistent et restent réfractaires aux traitements, ce qui affecte la qualité de vie des patients.

Les traitements conventionnels consistent par exemple à détruire la verrue avec des produits comme l’acide salicylique, acide trichloroacétique, du nitrate d’argent… Des interventions par cryothérapie, laser ou par chirurgie sont aussi possibles. Comme ces traitements n’empêchent pas forcément le retour de la verrue, les patients sont souvent à la recherche d’alternatives.

Des chercheurs indiens proposent des alternatives aux traitements habituels dans une revue parue en septembre 2016 dans Indian Dermatology Online Journal (1). Deux traitements naturels sont ainsi cités : la complémentation en zinc et la propolis.

Le zinc est un élément important pour le contrôle de l’immunité. Il stimule des globules blancs et des cellules NK.

Lire  : Contre le rhume : se laver les mains et prendre du zinc

Des traitements oraux ou locaux au zinc ont montré leur efficacité pour le traitement des verrues. Un déficit au zinc a été trouvé chez des patients sujets aux verrues récurrentes. Dans deux essais cliniques contre placebo, une complémentation en zinc à dose élevée (10 mg/kg de sulfate de zinc) a résolu le problème de verrues récurrentes chez 84 à 87 % des patients. Des compléments de zinc à dose élevée peuvent altérer le statut en cuivre. Consultez un professionnel de santé avant d'entreprendre ce type de complémentation.

Autre alternative naturelle : la propolis. Dans une étude égyptienne de 2009, des chercheurs ont testé l'efficacité de la propolis et de l'échinacée contre les verrues (2). En effet, l’échinacée et la propolis, prises oralement, stimulent l’immunité et elles posèdent toutes deux des propriétés antivirales. Dans cet essai clinique qui a duré trois mois, 135 patients avec des verrues ont été traités avec de la propolis, de l’échinacée, ou un placebo. La propolis (500 mg/jour) a permis de guérir plus de 70 % des patients. Elle était plus efficace que l’échinacée ou le placebo.

Lire  : La propolis arme anti-âge : elle diminue la glycation et le stress oxydant

La propolis est une résine qui est récoltée par les abeilles sur les bourgeons des arbres. Elle présente de nombreux atouts pour la santé.

Pour en savoir plus sur les produits de la ruche et leurs bienfaits pour la santé, lire Soignez vous avec les produits de la ruche, de Nicolas Cardinault (Lire un extrait ICI >>)

Sources

(1) Devinder M Thappa and Minu J Chiramel. Evolving role of immunotherapy in the treatment of refractory warts. Indian Dermatol Online J. 2016 Sep-Oct; 7(5): 364–370. doi:  10.4103/2229-5178.190487

(2) Zedan H, Hofny ERM, Ismail SA. Propolis as an alternative treatment for cutaneous warts. Int J Dermatol. 2009;48:1246–9

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top