Voici pourquoi il ne faut pas donner de lait de vache aux bébés

Par Lanutrition.fr Publié le 22/09/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité

 Les enfants qui ont bu du lait de vache "basique" avant un an grossissent plus que ceux qui ont été allaités. 

Une consommation importante de lait de vache avant l’âge d’un an est associée dans plusieurs études à un gain de taille et de poids plus rapide que pour l’allaitement. Or un gain de poids rapide dans la petite enfance pourrait augmenter le risque d’obésité plus tard dans l’enfance, et un risque de maladie cardiovasculaire à l’âge adulte.

Une nouvelle étude sur 1112 enfants britanniques permet de mieux comprendre les raisons de la prise rapide de poids dans l'enfance. Les enfants ont été classés selon qu’à l’âge de 8 mois ils étaient allaités, ils recevaient une formule infantile (à base de lait de vache adapté) ou ils buvaient du lait de vache classique type supermarché. Poids et taille ont été mesurés à 14 reprises jusqu’à l’âge de 10 ans.

Résultats : Les enfants qui buvaient du lait de vache classique (au moins 600 mL par jour) à l’âge de 8 mois étaient significativement plus lourds que les enfants allaités pendant toute la durée de l’étude, la plus grande différence intervenant à l’âge de 18 mois. Leur indice de masse corporelle était aussi significativement plus élevé. Ils étaient plus grands, entre 25 et 43 mois. Entre 8 et 37 mois, les enfants nourris aux formules lactées (qui apportent moins de protéines que le lait de vache basique) étaient aussi plus lourds et plus grands que les enfants allaités, dès lors que ces formules représentaient plus de 600 mL par jour à l’âge de 8 mois.

Cette étude publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition suggère que les petits enfants qui boivent du lait de vache ont du mal à réguler leur consommation énergétique. A l’âge de 8 mois, ils avalent près de 180 calories de plus et 72% de protéines en plus que les enfants allaités. Les enfants qui prennent une formule infantile reçoivent eux aussi plus de calories que les enfants allaités et près de 20% de protéines supplémentaires.

Près de 20% des calories du lait de vache proviennent de protéines, soit 2 à 3 fois plus que dans le lait maternel. Ces protéines en quantité hors normes ont un impact sur le niveau de l'hormone de croissance et des facteurs de croissance, en particulier celui d’IGF-1, qui est sensiblement augmenté à tout âge lorsqu’on consomme des produits laitiers.

Lire : Des médecins liés à l'industrie laitière s'en prennent aux laits végétaux

Cette étude vient appuyer les recommandations de l’American Academy of Pediatrics et celles du Ministère de la santé du Royaume-Uni : pas de lait de vache « basique » avant un an.

Source

Hopkins D, Steer CD, Northstone K, Emmett PM. Effects on childhood body habitus of feeding large volumes of cow or formula milk compared with breastfeeding in the latter part of infancy. Am J Clin Nutr. 2015 Sep 9. pii:ajcn100529. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 26354544.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top