Cancer digestif : les oméga-3 diminuent le risque de complications

Par Juliette Pouyat Publié le 05/05/2017 Mis à jour le 09/05/2017
Article
Une supplémentation en acides gras oméga-3 permet de diminuer l’inflammation et d’améliorer l’immunité après chirurgie.

Chez des patients souffrant d’un cancer gastrointestinal, la supplémentation en oméga-3 permet de renforcer l’immunité et de diminuer l’inflammation après une chirurgie. Ces résultats proviennent d’une méta-analyse parue dans BMC Cancer.

La chirurgie est le principal traitement pour les personnes souffrant d’un cancer gastro-intestinal à un stade précoce. La chirurgie s’accompagne souvent de complications dues à la malnutrition, au stress chirurgical, à l’inflammation ou à une baisse de l’immunité.

L’analyse des résultats issus de 9 essais cliniques impliquant 623 personnes montre qu’une supplémentation en oméga-3 chez ces patients permet d’améliorer l’immunité, de diminuer les marqueurs de l’inflammation et donc de réduire le risque de complications post-chirurgicales.

Les bénéfices sur la santé de la supplémentation en oméga-3 permettent au final de réduire le temps de séjour à l’hôpital après l’opération chirurgicale des patients atteints d’un cancer gastro-intestinal.

Les suppléments d'oméga-3 se présentent généralement sous la forme d'huile de poisson ou de krill. Il existe aussi des oméga-3 d'origine végétale. Tous sont constitués de l'un ou l'autre de ces acides gras, l'EPA et le DHA, ou des deux. 

Les auteurs conseillent de commencer la supplémentation en oméga-3, 5 à 7 jours avant l’opération et la continuer pendant la période post-opératoire.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top