Anticancer : les ingrédients et additifs à surveiller sur les étiquettes

Par Lanutrition.fr Publié le 29/09/2007 Mis à jour le 21/11/2017
Certains ingrédients et additifs présents dans les aliments transformés, les plats préparés, peuvent directement ou indirectement influencer le risque de cancer. Lisez les étiquettes.

Prenez l'habitude de lire les étiquettes. Vous serez surpris(e) d'apprendre que même des conserves de légumes ou de poisson, des surimis peuvent contenir du sucre ou des amidons de blé, des charcuteries du lactose, etc... Pour prévenir le cancer ou encore si vous avez dans le passé été traité pour un cancer, LaNutrition vous conseille la prudence avec les ingrédients suivants, que l'on rencontre communément dans les produits transformés :

- sel nitrité (charcuteries, entre autres) : peuvent favoriser dans certaines circonstances l'apparition de composés cancérogènes appelés nitrosamines;

- amidon de blé, amidon transformé de blé, fécule de pomme de terre, saccharose, fructose, glucose, sirop de glucose, sirop de glucose-fructose, maltose : favorisent la libération d'insuline qui sert de carburant aux tumeurs;

- graisses hydrogénées, graisses partiellement hydrogénées : ces graisses peuvent renfermer des acides gras trans qui favorisent l'inflammation;

- lactose : ceratines études ont trouvé un lien entre la consommation de ce sucre du lait et le risque de cancer des ovaires;

- colorants : consulter sur LaNutrition la liste des colorants alimentaires à éviter;

- fer ajouté : le fer peut favoriser les radicaux libres, à l'origine d'agressions cellulaires et, dans certaines circonstances (présence de nitrates), les nitrosamines qui sont directement cancérogènes;

- protéines de lait : expérimentalement (chez l'animal), la caséine stimule la croissance des tumeurs.

A découvrir également

Back to top