Pour votre santé, laissez votre voiture au garage

Par Marie-Céline Ray Publié le 28/05/2018 Mis à jour le 29/05/2018
Article

En faisant vos trajets à pied, en vélo ou en transports en commun plutôt qu'en voiture, vous pourriez diminuer de près d’un tiers votre risque de décéder d’une maladie cardiovasculaire.

De manière générale, l’activité physique, vigoureuse ou plus tranquille, réduit le risque de maladie cardiovasculaire. Et inversement, la sédentarité est un facteur de risque cardiovasculaire. Mais le niveau d’activité physique reste insuffisant dans beaucoup de pays : nous sommes de plus en plus sédentaires et notre temps de loisirs n’est pas forcément consacré à des activités sportives... Une solution possible pour bouger plus : utiliser les trajets entre le domicile et le travail.

Lire aussi : 1 décès sur 12 pourrait être évité en bougeant plus

Ce que montre l’étude

Dans une étude parue dans la revue Heart, des chercheurs de l’université de Cambridge ont travaillé avec des données concernant plus de 350 000 adultes âgés de 37 à 73 ans. Les participants ont répondu à des questions sur leur santé et leurs habitudes de mobilité. Les chercheurs ont comparé les personnes qui n’utilisaient que la voiture pour leurs déplacements à ceux qui marchaient, soit de manière exclusive, soit en combinaison avec la voiture ou les transports en commun. Ils ont aussi inclus des personnes qui se déplaçaient en vélo mais ils étaient assez peu nombreux.

Tout d'abord, les auteurs ont analysé les données des personnes qui faisaient des trajets réguliers pour aller au travail. Par rapport à ceux qui prenaient exclusivement la voiture, les personnes les plus actives physiquement pour ces transports réduisaient de 11 % leur risque de maladie cardiaque et de 30 % leur risque de décès d’une cause cardiaque ou d’un AVC.

Environ la moitié des participants ne faisaient pas de trajets réguliers : il s’agissait de retraités, de personnes sans emploi ou qui travaillaient à domicile. Même dans ce groupe, les personnes les plus actives réduisaient de 8 % leur risque de décès par rapport à ceux qui se déplaçaient exclusivement en voiture. Les chercheurs ont tenu compte de facteurs qui auraient pu influencer les résultats, comme l’alimentation ou les pathologies des participants. Par exemple, on peut comprendre qu’une personne en mauvaise santé prenne plus la voiture car elle a du mal à se déplacer autrement.

Il faut noter cependant qu'il s'agit d'une étude d’observation ; elle ne permet pas de conclure que la voiture crée des troubles cardiovasculaires.

Les auteurs soulignent que les différences dans les habitudes de déplacement des habitants peuvent s’expliquer par les infrastructures présentes. Par exemple, à Londres, un effort financier a été fait  pour augmenter l’utilisation des transports en commun et la marche. Les Pays-Bas ont quant à eux investi dans des pistes cyclables dans les années 1960 et maintenant ce pays utilise beaucoup le vélo. Souvent les choix d’infrastructures de transport sont faits pour d’autres raisons que celle de la santé, mais cette étude suggère que les décideurs politiques devraient intégrer ce paramètre "santé" dans leurs choix d'aménagement du territoire.

En pratique

En France, d’après l’Insee, en 2004, les salariés qui résidaient dans un pôle urbain travaillaient en moyenne à 23,6 km de leur commune de résidence, il est possible pour eux de mêler marche ou vélo et transports en commun ; pour la moitié d'entre eux, cette distance était inférieure à 5,8 km, et aisément parcourue à vélo.

L’OMS recommande aux adultes au moins 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue au cours de la semaine. En France, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande l’équivalent d’au moins 30 minutes de marche rapide par jour.

Des livres pour aller plus loin : La marche afghane pour tous et Reprendre le sport

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top