Après un AVC, bien choisir son sel de table

Par Lanutrition.fr Publié le 06/12/2017 Mis à jour le 06/12/2017
Actualité

Un sel de table classique ne serait pas la meilleure option après un AVC.

Pourquoi c'est important

Une étude d'intervention laisse entendre qu'on pourrait diminuer le risque de séquelles après un AVC avec une mesure alimentaire simple : changer de sel de table.

Un accident vasculaire cérébral se produit en raison de l'interruption ou de la diminution de l’approvisionnement en sang, oxygène ou nutriments au cerveau. Un AVC peut être soit ischémique, causé par le blocage d'une artère dans le cerveau, ou hémorragique, dû à la rupture d'un vaisseau sanguin. Les accidents vasculaires cérébraux graves peuvent entraîner des lésions neurologiques permanentes ; par conséquent, un traitement rapide et efficace est une priorité absolue. 

Ce que les chercheurs ont trouvé

Le sel traditionnel est fait de chlorure de sodium (NaCl). Des études épidémiologiques ont montré qu'un substitut de sel, par exemple des sels enrichis en potassium ou en magnésium, pouvaient réduire le risque d’AVC. Par exemple, une étude a montré qu’en échangeant un sel ordinaire contre un sel enrichi en potassium, la mortalité cardiovasculaire diminuait de 41%. Des études chez l’animal ont aussi démontré les effets neuroprotecteurs du magnésium. 

Les meilleures sources de magnésium

Des chercheurs taïwanais ont mené un essai clinique randomisé en double aveugle pour étudier les effets d'un sel de sodium traditionnel (Na), de potassium (sel K) ou de sel enrichi en potassium et magnésium (sel K/Mg) sur les symptômes de 291 patients victimes d'AVC ; les patients ont été suivis six mois.

Résultats : les patients du groupe K/Mg, ont obtenu les meilleurs scores sur les échelles d'incapacité par rapport au groupe sel Na. Même si l’étude appelle quelques réserves (perte de suivi importante dans cette cohorte), il semble bien qu’un substitut de sel peut être une stratégie valable pour améliorer le pronostic après un AVC. Un sel riche en magnésium et potassium réduit probablement la pression artérielle, une stratégie éprouvée pour prévenir les accidents vasculaires récurrents et la morbidité associée. 

En pratique

Après un AVC, les choix alimentaires ont leur importance. Vous pouvez suivre les conseils alimentaires de LaNutrition, avec un régime composé majoritairement d'aliments végétaux riches en vitamines, magnésium, potassium. Vous pourriez aussi opter pour un sel de table riche en magnésium et potassium (en pharmacie ou magasin diététique). Le régime méditerranéen est une bonne option. 

Lire Je mange méditerranéen au quotidien, du Dr Guy Avril

Référence : 

Wen-Harn Pan,Ying-Ho Lai,Wen-Ting Yeh,Jiunn-Rong Chen,Jiann-Shing Jeng,Chyi-Huey Bai,Ruey-Tay Lin,Tsong-Hai Lee,Ku-Chou Chang,Huey-Juan Lin,Chin-Fu Hsiao,Chang-Ming Chern,Li-Ming Lien,Chung-Hsiang Liu,Wei-Hung Chen,Anna Chang. Intake of potassium- and magnesium-enriched salt improves functional outcome after stroke: a randomized, multicenter, double-blind controlled trial. September 6, 2017, doi: 10.3945/​ajcn.116.148536 Am J Clin Nutr November 2017 

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top