Le Red Bull donne-t-il des ailes ?

Par Lanutrition.fr Publié le 06/03/2012 Mis à jour le 17/02/2017

Il est censé booster nos capacités physiques et intellectuelles grâce à une formule exclusive... Le Red Bull tient-il ses promesses d’énergie ?

Selon la firme autrichienne, le Red Bull est une « boisson fonctionnelle, spécialement conçue pour les périodes de stress et de tension physique et psychologique » qui permet de « booster votre énergie ou votre concentration ». Dans certains pays, les bienfaits du Red Bull sur les capacités d’endurance et de concentration sont mentionnés sur la canette. En France, nous n’y avons pas droit : les autorités françaises ont demandé le retrait de ces mentions.

L’interaction des ingrédients du Red Bull permettrait une amélioration de l’endurance physique, une diminution des temps de réaction et aurait des effets bénéfiques sur les performances intellectuelles, l’éveil, la concentration et les sensations de bien-être. Mais est-ce bien le cas ?

Le cas de la taurine (1000 mg dans le Red Bull)

Selon les fabricants de Red Bull, une quantité croissante de taurine peut être excrétée en situation de stress sans être pour autant remplacée par l’organisme. Or la taurine est un antioxydant et provoquerait la détoxification en conjuguant les toxines, les déchets, afin d’accélérer leur excrétion de l’organisme. Ainsi, le corps ne produirait plus les quantités de taurine nécessaires pour assurer l'élimination des toxines. Mais à ce jour, il n’y a visiblement pas de données scientifiques montrant que la taurine stimule la résistance physique et la concentration.

On peut également signaler que dans une méta analyse conduite en mai 2008 (1), des scientifiques estiment qu’il n’y a aucune preuve qu’une supplémentation en taurine délivre un quelconque effet thérapeutique.

La caféine (80mg)

Sur le site officiel français de Red Bull, aucune mention des effets spécifiques de la caféine. Or d’après de nombreuses études (2), c’est bien la caféine qui constitue l'ingrédient actif des boissons énergisantes. Il y en a 80 mg dans une canette de Red Bull ! Pour comparaison, il y a 170 mg de caféine dans 100 ml d’expresso, comme cela est indiqué dans le tableau ci-dessous.

La caféine neutralise temporairement plusieurs problèmes cognitifs résultant du manque de sommeil. Elle tend également à améliorer la mémoire, la concentration et les performances sportives.

Selon Red Bull, la caféine stimule aussi le brûlage des graisses durant les activités d’endurance et aide ainsi à utiliser les stocks de graisses. Résultat : un apport en énergie plus efficace. Une affirmation à nuancer ; la caféine n’est pas un brûleur de graisse. S’il est vrai que des rats qui consomment de la caféine quotidiennement perdent kilos et adipocytes, rien n’a été prouvé chez les humains (3). Les preuves sont rares et les résultats équivoques. En fait, ce sont les personnes qui n’ont pas de problèmes de poids qui bénéficieraient le plus des effets minceur de la caféine !

Les boissons riches en caféine (4)

 

Pour 100ml

Teneur en caféine (en mg)

Cola

9,6

Thé

20

Red Bull

32

Café instantané

56

Café filtré

145

Café expresso

170

 

Les vitamines B

D’après Red Bull, les vitamines B sont importantes pour améliorer la performance mentale et physique. Petite revue de détail...Le Red Bull contient de la vitamine B5 pour ses vertus « anti-stress », de la B12 afin d’accompagner de nombreuses réactions chimiques, de la B2 et de la B6 comme fournisseuses d’énergie et de la vitamine B3 pour la production d’énergie et la transmission de l’influx nerveux.

Certaines études, comme celle menée par David Benton, de l’University of Wales Swansea, au Royaume Uni (5), ont trouvé qu’une supplémentation en vitamines du groupe B, notamment en thiamine (B1, absente du Red Bull) diminue le temps de réaction. Une supplémentation en certaines vitamines du groupe B à des doses et dans des circonstances qui restent à préciser pourrait donc avoir des effets bénéfiques sur les performances intellectuelles et même sur le QI, en particulier lorsque la personne est déficitaire.

Le glucuronolactone (600mg)

Le D-glucuronolactone et le glucurone sont deux termes utilisés pour une même substance. Il s’agit d’un lactone administré oralement lorsque des personnes ont des maladies touchant les articulations. Il est aussi contenu dans le médicament Sargenor, utilisé dans le traitement d'appoint de la fatigue lorsque celle-ci n'est pas due à une maladie.

Selon les fabricants, le glucuronolactone est indispensable car il serait lui aussi impliqué dans le processus de détoxication : la capacité d’élimination des déchets de l’organisme est accrue lorsqu’il reçoit du glucuronolactone !

En effet le glucuronolactone, en inhibant une enzyme, augmenterait le taux d’excrétion des substances toxiques comme les glucuronides (6). Mais il existe peu d’autres études sur le sujet pour valider les propos de Red Bull. En effet, les chercheurs ne se pressent pas au portillon pour évaluer les effets des trois composés principaux du Red Bull pris séparément ! Donc on ne connaît pas exactement le rôle du glucuronolactone dans les boissons énergisantes (7).

Cependant, d’après une méta analyse (8), le glucuronolactone seul n’aurait pas beaucoup d’effets sur la performance.

Références

(1) Clauson KA, Shields KM, McQueen CE, Persad N. Safety issues associated with commercially available energy drinks. J Am Pharm Assoc (2003). 2008 May-Jun;48(3):e55-63; quiz e64-7.

(2) Van den Eynde F, van Baelen PC, Portzky M, Audenaert K. Energy drink effects on cognitive performance. Tijdschr Psychiatr. 2008;50(5):273-81 (Allemand)

(3) Greenberg JA, Boozer CN, Geliebter A. Coffee, diabetes, and weight control. Am J Clin Nutr. 2006 Oct;84(4):682-93. Review

(4) « Santé Canada et l'Agence de santé publique du Canada « Votre santé et vous février 2006.

(5) Benton D, Griffiths R, Haller J.Thiamine supplementation mood and cognitive functioning. Psychopharmacology (Berl). 1997 Jan;129(1):66-71.

(6) Ahrens RA, Douglass LW, Flynn MM and Ward GM (1987). Lack of effect of dietary supplements of glucuronic acid and glucuronolactone on longevity of the rat. Nutrition Research 7, 683-688.

(7) Geiss K-R, Jester I, Falke W, Hamm M and Wang K-L (1994). The effect of a taurine –containing drink on performance in 10 endurance-athletes. Amino Acids 7, 45-56.

(8) Van den Eynde F, van Baelen PC, Portzky M, Audenaert K. Energy drink effects on cognitive performance. Tijdschr Psychiatr. 2008;50(5):273-81

A découvrir également

Back to top