Boissons énergisantes : qui doit les éviter ?

Par Juliette Pouyat Publié le 03/09/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité

La consommation de boissons énergisantes, riches en caféine peut présenter des risques pour la santé, en particulier des personnes à risque cardiovasculaire.

C’est en 2008 que l’autorisation de commercialisation des boissons énergisantes a été délivrée. Ces boissons, très populaires auprès des jeunes sont parfois consommées les unes après les autres dans les soirées. Pourtant, selon un chercheur français le Professeur Milou-Daniel Drici, leur consommation n’est pas sans risque : elle peut causer des problèmes cardiaques allant de l’angine de poitrine à l’arythmie cardiaque et même jusqu’à la mort subite. Ces résultats ont été présentés lors du Congrès de la Société Européenne de Cardiologie 2014.

Lire : le Red Bull pour les nuls

Une confusion entre boissons énergisantes et boissons énergétiques s’est peu à peu installée. Les boissons énergétiques peuvent présenter un intérêt pour les sportifs. Elles contiennent de l’eau, du sucre et des sels minéraux. En revanche, les boissons énergisantes ne sont pas des boissons de l’effort, elles contiennent généralement de l’eau, de la caféine, de la taurine, des vitamines B, des extraits de plantes (guarana…). Leur composition n’est pas adaptée à l’activité sportive et leur consommation peut se révéler risquée, essentiellement du fait de leur teneur en caféine. Consommées en combinaison avec l’alcool, les boissons énergisantes ont tendance à augmenter l’envie de boire de l’alcool, notamment chez les jeunes (1). Elles provoquent également une augmentation de la pression sanguine et du rythme cardiaque (2).

Lire : de plus en plus de café et de boissons énergisantes chez les jeunes

Pour le Dr Drici « la caféine est un des agonistes les plus puissants des récepteurs de le ryanodine (canaux calciques) et provoque la libération massive de calcium dans les cellules cardiaques. Ceci conduit à des arythmies mais peut aussi nuire à la capacité du cœur à se contracter et à utiliser l’oxygène ».

Selon lui, "96% des boissons énergisantes contiennent de la caféine, l’équivalent de deux expressos pour une boisson de 250 mL." Ces chiffres sont diffusés par l'ANSES.

Pour être plus précis, une tasse de café contient environ 80 mg de caféine. Une canette de Red Bull de 250 mL en contient moins : 52,5 mg. Une canette de Monster renferme selon le modèle 70 à 85 mg de caféine. Donc en réalité une canette des boissons les plus populaires apporte autant de caféine qu'une tasse de café. Mais certaines marques affichent des teneurs bien plus élevées.

Entre le 1er janvier 2009 et le 30 novembre 2012, l’ANSES a recueilli des données concernant notamment les effets indésirables liés à la consommation des boissons énergisantes. De nombreux spécialistes –cardiologues, psychiatres, neurologues, physiologistes- ont participé à cette enquête.

L’analyse des données montre qu’entre 2009 et 2011, la consommation des boissons énergisantes disponibles en France a augmenté de 30%, atteignant 30 millions de litres. Dans plus de 65% des cas, ces boissons sont consommées hors du domicile.

Sur une période de 2 ans, 257 cas d’effets indésirables ont été rapportés à l’ANSES : parmi eux, 95 concernaient des symptômes cardiovasculaires, 74 étaient d’origine psychiatrique et 57 d’origine neurologique. Parfois les symptômes se chevauchaient. 8 cas d’arrêts cardiaques ou de mort subite inexpliquée ont été recensés.

« Le problème le plus fréquent est le syndrome de la caféine » dit le Dr Drici. Ce syndrome caractérisé par de la tachycardie, des tremblements, de l’anxiété et des maux de tête a été relevé chez 60 personnes.

« Les gens doivent savoir que les boissons énergisantes n’ont pas lieu d’être consommées pendant ou après l’exercice physique. De plus les personnes souffrant d’un problème cardiaque doivent prendre conscience des dangers d’une grande consommation de caféine qui peut aggraver leur état et conduire à une issue fatale » conclut le Dr Drici.

L'avis de LaNutrition.fr. Les précautions et recommandations concernant les boissons énergisantes sont les mêmes que celles qui concernent la consommation de café. Pour les personnes en bonne santé, éviter les fortes consommations (400 mg et plus de caféine par jour), éviter les mélanges avec l'alcool. En cas de risque cardiovasculaire, limiter la consommationde caféine, quelle que soit la source. Malheureusement, parmi les consommateurs de caféine (quelle qu'en soit la source), beaucoup, y compris des jeunes, ignorent qu'ils ont une fragilité cardiovasculaire; chez eux, des effets indésirables plus ou moins sérieux en cas de forte consommation sont inévitables. Il faut aussi rappeler aux enfants que les boissons énergisantes sont une source de sucres, notamment glucose-fructose, dont ils n'ont guère besoin. 

Lire : Cola et boissons énergisantes nuisent-ils au développement cérébral?

Sources

European Society of Cardiology. "Energy drinks can cause heart problems, study suggests." ScienceDaily. ScienceDaily, 31 August 2014.

(1) McKetin R, Coen A. The effect of energy drinks on the urge to drink alcohol in young adults. Alcohol Clin Exp Res. 2014 Aug;38(8):2279-85. doi: 10.1111/acer.12498. Epub 2014 Jul 17.

(2) Grasser EK, Yepuri G, Dulloo AG, Montani JP. Cardio- and cerebrovascular responses to the energy drink Red Bull in young adults: a randomized cross-over study. Eur J Nutr. 2014 Jan 29.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top