Boissons énergisantes : pas pour les enfants

Par Juliette Pouyat Publié le 20/11/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Dans plus de 40% des cas, les appels reçus par les centres anti-poison pour des boissons énergisantes concernent des enfants de moins 6 ans

Monster, Red Bull... La consommation de boissons énergisantes est en pleine expansion, mais elle peut être problématique, particulièrement pour les personnes présentant un risque cardiovasculaire. Une nouvelle étude dont les résultats ont été présentés au congrès annuel de l’American Heart Association à Chicago montre qu’hélas les enfants sont également une population à risque, la teneur en caféine de ce type de boissons étant bien trop élevée pour eux. Sur une période de 3 ans, plus de 40% des appels reçus par les centres anti-poison américains et impliquant les boissons énergisantes concernaient des enfants de moins de 6 ans exposés involontairement à ces boissons riches en caféine.

Lire : boissons énergisantes : qui doit les éviter?

Les boissons énergisantes – à ne pas confondre avec les boissons énergétiques destinées aux sportifs - ne sont pas des boissons de l’effort, elles contiennent généralement de l’eau, de la caféine, de la taurine, des vitamines B, des extraits de plantes (guarana…). Leur composition n’est pas adaptée à l’activité sportive et leur consommation peut se révéler risquée, surtout du fait de leur teneur en caféine. La caféine est un agoniste puissant des récepteurs de le ryanodine (canaux calciques) et provoque la libération massive de calcium dans les cellules cardiaques. Ceci conduit à des arythmies mais peut aussi nuire à la capacité du cœur à se contracter et à utiliser l’oxygène.

Lire : le Red Bull pour les nuls

Les jeunes sont très friands de ce type de boissons et les consomment souvent avec de l’alcool, ce qui amplifie les dangers. Entre 2009 et 2011, la consommation des boissons énergisantes disponibles en France a augmenté de 30%, atteignant 30 millions de litres. Le marketing qui existe autour de ces boissons n’est évidemment pas étranger à leur popularité.

Pour leur étude, les chercheurs ont utilisé les données de 55 centres anti-poison américains et ont analysé les appels liés aux boissons énergisantes, sur une période allant d’octobre 2010 à septembre 2013. 5156 appels concernaient une exposition aux boissons énergisantes pour tous groupes d’âges confondus et 42% de ces appels concernaient des mélanges boissons énergisantes-alcool.

Mais la proportion d’appels concernant le nombre de jeunes enfants est inquiétante. « Environ la moitié des appels dans les centres anti-poison impliquant les boissons énergisantes (à base de caféine) concernaient l’exposition involontaire d’enfants âgés de moins de 6 ans» dit le Dr. Steven Lipshultz, auteur de l’étude. « La plupart du temps, les enfants trouvent les boissons énergisantes dans le réfrigérateur et les consomment ». D’après les résultats de l’étude, des convulsions et des problèmes cardiaques ont été observés dans les cas les plus sérieux.

« Les résultats de cette étude montrent que l’exposition aux boissons énergisantes est un problème de santé continu ». En 2011, suite à des recherches menées par le Dr Lipshultz, l’American Academy of Pediatrics avait déclaré que les boissons énergisantes n’avaient strictement rien à faire dans le régime alimentaire des enfants.

« Certaines boissons énergisantes peuvent contenir jusqu’à 400 mg de caféine. En comparaison une tasse de café en contient 100 à 150 mg » dit le Dr Lipshultz. Chez les adultes, l’intoxication à la caféine se produit à des niveaux supérieurs à 400 mg par jour. Ce niveau descend à 100 mg pour les ados et seulement à 2,5 mg/kg de poids corporel chez les enfants de moins de 12 ans.

Les boissons énergisantes ne sont en aucun cas destinées aux jeunes enfants. Les chercheurs souhaitent que les fabricants avertissent mieux le public des teneurs en caféine de leurs boissons et des potentiels effets sur la santé mais il est aussi essentiel que les parents soient vigilants quant à la disponibilité à la maison de ce genre de boissons.

Lire : de plus en plus de café et de boissons énergisantes chez les jeunes

Source

Poison control data show energy drinks and young kids don’t mix. American Heart Association Meeting Report Abstract 14841, 2014

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top