De plus en plus de café et de boissons énergisantes chez les jeunes

Par Lanutrition.fr Publié le 14/02/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité

La caféine est de plus en plus apportée par le café et des boissons énergisantes, et moins par les sodas.

Il y a une bonne nouvelle : les enfants et adolescents, au moins aux Etats-Unis, consomment moins de caféine venant des sodas. Et une moins bonne : ils boivent de plus en plus de café et de boissons énergisantes, deux sources importantes de caféine. Une étude officielle américaine s'interroge sur ce phénomène nouveau dans un rapport paru en ligne dans la revue Pediatrics.

Un excès de caféine peut provoquer de la tachycardie, de l’hypertension artérielle, de l’anxiété. Ces effets secondaires restent encore peu étudiés chez les enfants et les adolescents. Or les boissons énergisantes, dont la consommation s'est accrue ces dernières années, contiennent des doses élevées de caféine.

Lire : Le Red Bull pour les nuls

Des chercheurs du Centers for Disease Control and Prevention ont utilisé les données de la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) entre 1999 et 2010 pour connaître les apports en caféine des enfants et des adolescents américains.

Résultats : Entre 1999 et 2010, il n’y a pas eu d’évolution globale de la consommation en caféine, même si les apports ont diminué chez les enfants de 2 à 11 ans. 73 % des enfants américains consomment de la caféine chaque jour. Cette proportion augmente avec l’âge : de 63 % chez les enfants de 2 à 5 ans, cette proportion atteint 75 % chez les plus âgés. Les sodas qui représentaient la majorité des apports en caféine en 1999-2000 (62 %) restent la première source de caféine au cours de la période d’étude. Le thé venait ensuite et restait relativement stable de 1999-2000 à 2009-2010.

La proportion de caféine en provenance des sodas a baissé de 62 % en 2000 à 38 % en 2010. Mais, en même temps, la quantité de caféine provenant du café a augmenté de 10 % en 1999-2000 à 24 % en 2009-2010. Les boissons énergisantes qui sont devenues plus disponibles ces dernières années ont vu leur consommation s'accroître chez les jeunes. Alors qu'elles n’existaient pas en 1999-2000, elles représentaient 6 % des apports en caféine en 2009-2010. Les chercheurs s’interrogent sur les conséquences de  cette consommation croissante de boissons énergisantes chez les jeunes car il n’existe pas de recommandations maximales de consommation de caféine.

La société américaine de pédiatrie déconseille aux parent de laisser les enfants boire des boissons énergisantes.

Lire : Le Red Bull est-il dangereux ?

Source

Amy M. Branum, Lauren M. Rossen, Kenneth C. Schoendorf. Trends in Caffeine Intake Among US Children and Adolescents. Pediatrics.February 10, 2014.  peds.2013-2877. doi:10.1542/peds.2013-2877

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top