La vitamine D aide à soulager l'urticaire chronique

Par Lanutrition.fr Publié le 27/02/2014 Mis à jour le 10/03/2017
De fortes doses de vitamine D réduiraient les symptômes de l’urticaire chronique.

La vitamine D à forte dose, associée à un traitement anti-allergique, réduirait les symptômes de l’urticaire chronique. Dans un article paru dans Annals of Allergy Asthma and Immunology, des chercheurs de l’université du Nebraska ont obtenu des résultats significatifs avec des doses bien supérieures aux recommandations habituelles.

L’urticaire est une affection fréquente de la peau qui forme des plaques rouges rappelant des piqûres d’ortie, d’où le nom d’« urticaire ». En général, ces plaques, qui provoquent des démangeaisons, disparaissent en 24 h. L'urticaire est parfois provoqué par certains aliments. Lorsque l'affection se maintient pendant plus de 6 mois, on parle d’urticaire chronique.

Lire : Les ingrédients allergisants

Dans cette étude, les chercheurs ont examiné, l’effet d’une complémentation en vitamine D3 chez des personnes atteintes d’urticaire chronique qui suivaient un traitement anti-allergique. 42 patients, dont la plupart étaient des femmes, ont participé et ont été répartis au hasard en deux groupes : l'un a reçu de fortes doses de vitamine D3 (4 000 UI par jour) et l’autre des doses plus faibles (600 UI par jour). En France, les recommandations journalières pour la vitamine D sont de 200 UI/jour, très en-dessous des niveaux conseillés par certains experts internationaux.

Lire l'interview de Reinhold Vieth sur les niveaux de vitamine D recommandés

En plus des compléments en vitamine D, les patients ont pris un traitement, à savoir une trithérapie standard avec les molécules suivantes : cétirizine, ranitidine et montelukast. L’étude a duré 12 semaines.

La première semaine, la trithérapie a réduit les symptômes de 33 % chez tout le monde. Mais ensuite les chercheurs ont observé des différences entre les deux groupes : la réduction des symptômes se poursuivait chez ceux qui avaient eu de fortes doses de vitamine D (40 % à la fin de l’étude), mais pas chez ceux qui avaient eu les faibles doses. Ceux qui avaient eu de fortes doses de vitamine D avaient un urticaire moins étendu, moins de journées avec de l'urticaire, et une meilleure qualité de sommeil. Il n’y a pas eu d’effets secondaires. Cependant, les hautes doses de vitamine D n’ont pas permis de réduire le traitement des patients.  

Pour les chercheurs, la différence entre les deux groupes pourrait être due au rôle de la vitamine D dans le système immunitaire. En effet, celle-ci stimule de nombreux gènes, dont certains importants dans les réactions immunitaires.

Lire : La vitamine D améliore l'expression de près de 300 gènes

Par conséquent, de fortes doses de vitamine D3, bien supérieures aux recommandations journalières, pourraient être bénéfiques chez les patients souffrant d’urticaire chronique, en adjuvant des traitements habituels.

Cette étude fait suite à une première étude ayant montré des taux de vitamine D anormalement bas chez les personnes souffrant d'urticaire chronique.

Lire aussi : Allergies, les solutions naturelles, de Brigitte Karleskind

Source

Rorie A, Goldner WS, Lyden E, Poole JA. Beneficial role for supplemental vitamin D3 treatment in chronic urticaria: a randomized study.Ann Allergy Asthma Immunol. 2014 Feb 5. pii: S1081-1206(14)00012-X. doi: 10.1016/j.anai.2014.01.010.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top