Le soir, la lumière des écrans ouvre l’appétit

Par Lanutrition.fr Publié le 10/06/2014 Mis à jour le 10/03/2017
L'exposition à la lumière émise par les écrans le soir conduirait à manger plus, tout en perturbant le sommeil.

Passer trop de temps devant un écran le soir pourrait avoir un effet sur le poids, et pas seulement à cause de la position assise : d’après une recherche américaine présentée au congrès SLEEP 2014 à Minneapolis, l’exposition à une lumière bleue dans la soirée augmenterait la faim et altérerait le métabolisme.

Comme dit le dicton « qui dort dîne » : sommeil et alimentation sont souvent liés. Les problèmes de sommeil s’accompagnent souvent de déséquilibres alimentaires. Or les jeunes qui passent beaucoup de temps devant des écrans le soir pourraient rencontrer des problèmes de sommeil, mais aussi de poids.

Lire : Les ados qui dorment peu mangent mal

Ici, les chercheurs se sont intéressés à l’impact de la lumière bleue, telle celle produite par des écrans (tablettes, ordinateurs, smartphones…) sur la faim et le métabolisme. 10 adultes en bonne santé, qui avaient un rythme de repas et de sommeil régulier, ont suivi un protocole expérimental de 4 jours.

Lire : Les femmes qui se couchent et se lèvent à la même heure sont plus minces

Dans cette expérience, les repas étaient riches en glucides et contenaient la même quantité de calories. Tout d’abord, les participants ont été exposés à une lumière de moins de 20 lux pendant les 16 heures où ils étaient éveillés et moins de 3 lux pendant les 8 heures de sommeil. Le troisième jour, ils ont été soumis pendant 3 heures à une luminosité de 260 lux, avec une lumière enrichie en bleu ; cette exposition commençait 10,5 h après le lever.

Résultats : l’exposition à la lumière bleue était associée à une augmentation de la faim 15 minutes après le début de l'exposition à la lumière bleue ; cette augmentation était toujours présente presque deux heures après le repas. L’exposition à la lumière bleue a aussi réduit la somnolence et conduit à une résistance à l’insuline plus élevée.

Pour Ivy Cheung, qui a effectué cette recherche à l’université Northwestern de Chicago (Illinois), "Il était très intéressant d’observer qu’une seule exposition de 3 h à la lumière bleue dans la soirée avait un impact sur la faim et le métabolisme du glucose." Pour elle des applications sont possibles : en modifiant l’exposition à la lumière des individus, on pourrait influencer leur prise alimentaire et leur métabolisme...

Par conséquent, l’utilisation des écrans le soir pourraient faire grossir à cause de la lumière bleue qu’ils émettent et qui accroît la faim pendant plusieurs heures. Cette lumière augmenterait aussi le risque d’insomnie.

Lire : 10 astuces pour mieux dormir

Source

Cheung IN, Shalman D, Malkani RG, Zee PC et Reid KJ. Evening blue-enriched light exposure increases hunger and alters metabolism in normal weight adults. Résumé 0114 présenté le 3/6/2014. SLEEP 2014.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top