L'EFSA dévoile toutes les données sur le maïs OGM de Monsanto

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 16/01/2013 Mis à jour le 10/03/2017
L'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) dévoile toutes les données relatives à la sécurité du maïs OGM NK603 de Monsanto.L'aboutissement de demandes répétées de nombreux experts depuis des mois.

En octobre 2012 une étude Française controversée conclut que le maïs OGM NK603 de Monsanto serait responsable de cancers chez le rat. Les faiblesses de l'étude rendront les résultats irrecevables d'après tous les experts, y compris l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) et l'EFSA (l'homologue Européen).

Malgré tout le Pr Séralini à l'origine de cette étude avait soulevé un point important : ses résultats ont été passés au crible par toute la communauté scientifique alors que les données d'autorisation de mise sur le marché fournies par Monsanto ont toujours été gardées secrètes et jamais révélées au grand public.

Il semble que la demande du Pr Séralini ait finalement été entendue, l'EFSA a en effet dévoilé ces informations le 14 janvier sur son site internet. Elle déclare dans son communiqué de presse : "Bien que nous ayons déjà dévoilé ces données sur demandes très spécifiques à de multiples reprises, toute personne publique ou membre de la communauté scientifique pourra désormais examiner et utiliser l'ensemble des données utilisées dans l'évaluation des risques du maïs OGM NK603 de Monsanto." L'agence explique qu'il s'agit d'un changement de direction en vue de rendre son travail plus transparent et elle conclut en expliquant son engagement dans de nouvelles initiatives si celles-ci peuvent permettre d'apporter plus de sécurité dans la gestion des risques.

Si on salue le geste on notera que l'ensemble des données informatiques relatives à ce maïs représente une taille de plus de 400Mo et qu'il sera incompréhensible par la majorité du public. Pour finir il convient de rappeler que ces données sont toutes fournies par Monsanto et que la bonne foi joue donc un rôle important dans ces évaluations puisque les agences sanitaires n'ont pas les moyens financiers pour lancer des études indépendantes qui chercheraient à reproduire les résultats fournis par les industriels pour vérifier leur pertinence. L'étude du Pr Séralini avait d'ailleurs reçu un soutien financier massif de l'industrie agro-alimentaire.

Liens : Les données de l'EFSA sur le maïs NK603, OGM : les experts Français sont-ils achetés par les industriels ?

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top