Les végétariens ont moins de cancer du côlon, surtout s'ils mangent un peu de poisson

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 18/03/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Un régime végétarien, particulièrement s’il inclut un peu de poisson, réduit significativement le risque de cancer colorectal.

Quel régime végétarien est le meilleur pour la santé ? D’après une large étude nord-américaine parue dans JAMA Internal Medicine, le pesco-végétarisme serait le plus protecteur vis-à-vis du cancer colorectal.

Parmi les végétariens, censés ne pas manger de viande, on distingue les lacto-ovo-végétariens qui acceptent le lait et les œufs, les végétaliens qui excluent tous les produits animaux (donc ne mangent ni lait ni œufs), les pesco-végétariens qui acceptent le poisson et les fruits de mer, voire les "semi-végétariens" qui mangent de temps en temps de la viande. Globalement, les régimes végétariens apparaissent bénéfiques à la santé.

Lire : Les végétariens ont moins de cancers et de maladies cardiovasculaires

Dans cet article, les chercheurs ont étudié l’association entre les régimes végétariens et le risque de cancer colorectal. Pour cela, ils se sont servi de la cohorte AHS-2 (Adventist Health Study 2), incluant 96.354 hommes et femmes adventistes du 7e jour recrutés entre le 1er janvier 2002 et le 31 décembre 2007. Parmi ces participants, un échantillon de 77.659 personnes a été sélectionnés. Tous ont rempli des questionnaires alimentaires. Les apports en viande dans cette population étaient faibles : environ 50 à 60 g par jour.

Au cours du suivi d’environ 7,3 ans, il y a eu 380 cas de cancers du côlon et 110 cas de cancers du rectum. Si on les comparait aux non-végétariens, les végétariens voyaient leur risque de cancer colorectal réduit de 22 % (19 % pour le cancer du côlon et 29 % pour le cancer rectal). Par rapport aux non-végétariens, la réduction du risque de cancer colorectal était de 16 % pour les végétaliens, 18 % pour les lacto-ovo-végétariens, 43 % pour les pesco-végétariens et 8 % pour les semi-végétariens. Il n’y avait pas de différences entre les hommes et les femmes.

Lire : Le régime contre le cancer du côlon

Par conséquent, les régimes végétariens sont associés avec une réduction de l’incidence des cancers colorectaux, mais certains régimes végétariens semblent meilleurs que d’autres : les pesco-végétariens, définis comme ceux qui mangeaient du poisson au moins une fois par mois et les autres viandes moins d’une fois par mois, avaient le plus faible risque de cancer colorectal.

Pour le principal auteur, Michael Orlich, de la Loma Linda University School of Public Health (une institution adventiste), « Nous regardons à l’extrémité inférieure du spectre de consommation de viande, mais même comparé à des apports modérés en viandes, un apport de zéro semble meilleur, avec ou sans poisson. »

Lire : Les végétariens vivraient plus longtemps


Pour aller plus loin, le livre Soignez le colon irritable naturellement par le Dr. Jacques Médart (Lire un extrait ICI  >>)

Source

Orlich MJ, Singh PN, Sabaté J, Fan J, Sveen L, Bennett H, Knutsen SF, Beeson WL, Jaceldo-Siegl K, Butler TL, Herring RP, Fraser GE. Vegetarian Dietary Patterns and the Risk of Colorectal Cancers. JAMA Intern Med. 2015 Mar 9. doi: 10.1001/jamainternmed.2015.59.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRISTORE, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top