Pour maigrir, l'exercice seul ne suffit pas

Par Lanutrition.fr Publié le 21/11/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Des femmes qui ont fait de l'exercice pendant 3 mois n’ont globalement pas perdu de poids. Peut-être une question de compensation.

Faire du sport pour perdre du poids, c’est bien, mais cela ne fonctionne pas toujours… Un article paru dans Journal of Strength & Conditioning Research décrit des résultats bien décevants obtenus chez des femmes en surpoids qui suivaient un programme d’entraînement de 3 mois.

Pour perdre du poids, les trois principales stratégies sont : une alimentation adaptée, de l'exercice, et l'accompagnement psychologique. L’idéal étant naturellement de suivre les trois en même temps.

Vidéo : Maigrir par la cohérence cardiaque, avec le Dr David O'Hare auteur du livre Maigrir par la cohérence cardiaque, nouvelle édition (lire un extrait ICI >>)

Dans cet article, les chercheurs de l’université de l’Etat d’Arizona ont voulu savoir s’il était possible de prédire les changements de poids de femmes qui faisaient uniquement de l’exercice. 81 femmes sédentaires, en bonne santé mais en surpoids (poids moyen : 68,2 kg), non-ménopausées (moyenne d’âge : 30,7 ans), ont suivi un programme d’exercice sur tapis d’entraînement. Chaque séance de sport durait 30 min ; il y en avait 3 par semaine, pendant 12 semaines. A chaque fois, les femmes devaient s’entraîner à 70 % de leur maximum d’endurance, ce qui signifie qu’elles faisaient vraiment un effort important. Pour l’alimentation, elles étaient libres et ne devaient pas changer leurs habitudes.

Sans surprise, l’exercice a amélioré la forme physique des participantes, ce qui était une bonne chose. Mais le problème est que globalement elles n’ont perdu ni poids ni graisse corporelle. Il y avait des différences considérables entre les individus : les variations de poids s’étalaient de -11,7 à +4,8 kg, et celles de la masse de graisse de -11,8 kg à +3,7 kg.

55 femmes (soit les 2/3) étaient considérées comme « compensatrices » et ont gagné en masse graisseuse. Les chercheurs ne savent pas exactement pourquoi elles ont ainsi pris du poids, car ils n’ont pas mesuré l’énergie dépensée et les apports alimentaires de chacune en-dehors du laboratoire.

Plusieurs hypothèses sont envisageables : les femmes qui ont pris du poids ont peut-être réduit spontanément leur activité physique en-dehors des séances d’exercice, ou bien elles ont mangé plus pour compenser l’activité physique, un point déjà avancé par l'Américain Gary Taubes. A noter aussi que certains exercices favorisent la masse musculaire qui pèse naturellement plus que la graisse.

Lire : Quand le sport fait grossir

Pour prédire le changement de poids en fin d’expérience, les chercheurs ont trouvé que le facteur plus fiable était le changement de poids et de masse de graisse à 4 semaines : les femmes qui ont perdu le plus de poids après les 4 premières semaines d’exercice avaient plus de chances d’avoir perdu du poids à la fin de l’expérience. Cela signifie que, pour perdre du poids, il faut se peser un mois après le début de la période d’exercice et revoir son comportement si aucun changement n’est observé.

Malgré tout, faire de l’exercice favorise un bon état de santé en général. Par conséquent, pour améliorer sa santé, il faut à la fois bouger plus, manger mieux, et gérer le stress.

Lire : Régime méditerranéen et activité physique : des bénéfices qui durent

Sawyer BJ, Bhammar DM, Angadi SS, Ryan DM, Ryder JR, Sussman EJ, Bertmann FM, Gaesser GA. Predictors of fat mass changes in response to aerobic exercise training in women. J Strength Cond Res. 2014 Oct 28.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top