Seniors : les suppléments de magnésium améliorent les performances physiques

Par Juliette Pouyat Publié le 24/09/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Chez les personnes âgées, une supplémentation en magnésium de 12 semaines améliore les performances physiques.

Le magnésium a un rôle fondamental dans la fonction musculaire et est essentiel au métabolisme énergétique. La déficience en magnésium peut diminuer la performance physique. Dans cette étude parue dans l’American Journal of Clinical Nutrition, les chercheurs montrent qu’une supplémentation en magnésium pendant 12 semaines permet d’améliorer les performances physiques de personnes âgées, en bonne santé par ailleurs.

Lire : le magnésium favorise la densité minérale osseuse

La déficience en magnésium est plus fréquente chez les personnes âgées et ce, pour plusieurs raisons : un régime alimentaire inapproprié, une absorption du magnésium moins efficace et une plus grande perte dans les selles et l’urine. Les femmes sont également plus touchées que les hommes.

Lire  Quel magnésium choisir

Les études sur l’effet d’une supplémentation en magnésium sur la fonction musculaire chez des personnes jeunes ont abouti à des résultats contradictoires. Cela pourrait s’expliquer par des différences de niveau initial de magnésium chez les participants ; en effet, les chercheurs suggèrent qu’une supplémentation en magnésium aurait des effets bénéfiques uniquement pour les personnes ayant une déficience en magnésium. Des études ont déjà montré en effet, que plus le statut était mauvais, plus la force physique était altérée.

Ici, les chercheurs ont étudié l’impact d’une supplémentation en magnésium sur la force musculaire et la performance physique chez des personnes âgées. Dans cet essai contrôlé randomisé, 139 femmes en bonne santé, âgées en moyenne de 71 ans, ont participé à un programme de remise en forme pendant 12 semaines. 62 d’entre elles ont reçu une supplémentation en magnésium (300 mg par jour) et 77 n’ont rien reçu (groupe de contrôle). Les chercheurs ont évalué l’évolution des performances physiques grâce au score global obtenu par les femmes au début et à la fin de l’étude au Short Physical Performance Battery (SPPB), un ensemble de 3 tests (test d’équilibre, test de vitesse de marche et test de lever de chaise). Le score global correspond à la somme des notes obtenues à chaque test et va de 0 à 12.

Au début de l’étude, les scores SPPB sont identiques dans les deux groupes. Après 12 semaines, la supplémentation en magnésium permet une amélioration significative du score global SPPB, de la vitesse de marche et du test de lever de chaise. L’amélioration du score global SPPB est deux fois plus importante dans le groupe qui a reçu une supplémentation que dans le groupe de contrôle.

Les effets bénéfiques de la supplémentation en magnésium sur le score SPPB sont plus notables chez les personnes dont les apports alimentaires en magnésium se situent en-dessous des apports nutritionnels recommandés.

La force physique est avec l'équilibre un critère très important de l'espérance de vie, et tout ce qui peut la renforcer chez la personne âgée est bon à prendre, qu'il s'agisse de la musculation, la danse, une alimentation alcalinisante, un régime suffisamment riche en protéines ou des suppléments comme la glutamine ou le magnésium.

L'analyse de LaNutrition.fr. Ces résultats suggèrent qu’une supplémentation en magnésium pourrait jouer un rôle dans la prévention de la baisse des performances physiques liée à l’âge, en particulier chez les personnes qui ne consomment pas assez de ce minéral. Les déficits en magnésium sont répandus dans la population, et pas seulement chez les seniors. Dans l'étude française SU.VI.MAX, 23% des hommes et 18% des femmes recevaient moins de 2/3 des apports conseillés, un seuil de consommation qui est très évocateur de déficit. Or le magnésium est très important pour le fonctionnement des centrales énergétiques de la cellule, les mitochondries, en particulier pour la synthèse d'ATP (forme d'énergie cellulaire), le transport des chaînes d'électrons et la détoxification vis à vis de l'oxygène (capacité antioxydante). La mitochondrie abrite un tiers du magnésium cellulaire. Un manque de magnésium diminue l'efficacité de la mitochondrie dans la production d'énergie et augmente la production de radicaux libres. Chez l'animal, un déficit en magnésium se traduit par des anomalies importantes de la mitochondrie des cellules musculaires.

Lire : un déficit en magnésium augmenterait infarctus et mortalité

Source

Veronese N, Berton L, Carraro S, Bolzetta F, De Rui M, Perissinotto E, Toffanello ED, Bano G, Pizzato S, Miotto F, Coin A, Manzato E, Sergi G. Effect of oral magnesium supplementation on physical performance in healthy elderly women involved in a weekly exercise program: a randomized controlled trial. Am J Clin Nutr. 2014 Sep;100(3):974-81. doi: 10.3945/ajcn.113.080168. Epub 2014 Jul 9.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top