Trop peu ou trop de sommeil est dangereux pour le coeur

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 26/03/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Dormir trop peu ou trop longtemps augmenterait le risque de maladies cardiovasculaires.

Le manque de sommeil peut avoir des effets néfastes sur la santé. Il est ainsi accusé de faire grossir, diminuer le taux de testostérone, augmenter le risque de diabète de type 2 ou encore, augmenter le risque d'infarctus du myocarde. Mais il semble aussi que l'excès de sommeil puisse être dangereux pour le coeur.

C'est en tout cas la trouvaille des chercheurs de l'école médicale de Chicago aux Etats-Unis. Ils ont analysé l'état de santé et les habitudes de sommeil de 3019 adultes âgés d'au moins 45 ans ayant participé à une vaste étude de population Américaine nommée NHANES. Les participants ont ainsi été classés en trois groupes : ceux qui dorment moins de 6 h par nuit, ceux qui dorment 6 à 8 h par nuit et ceux qui dorment plus de 8 h par nuit.

Résultat : par rapport au groupe dormant 6 à 8 h, le groupe dormant moins de 6 h a un risque multiplé par deux d'accident vasculaire et d'attaque cardiaque, ainsi qu'un risque d'infarctus du myocarde multiplié par 1,6. Parallèlement, le groupe dormant plus de 8 h a un risque d'angine de poitrine multiplié par 2 et un risque de maladies cardiovasculaires multiplié par 1,1 plus généralement.

De précédentes études avaient déjà mis en évidence un tel lien mais jamais sur un aussi grand nombre de personnes et sur un échantillon représentatif de la population Américaine. En revanche, si le manque de sommeil activerait excessivement le système nerveux autonome, augmenterait la tension artérielle, le rythme cardiaque ou le taux de cortisol, une hormone du stress, augmentant successivement le risque de problèmes cardiaques, la question de savoir comment un excès de sommeil puisse impacter négativement la santé n'a pas encore de réponse. Le Dr Aora, auteur de l'étude, pense que pour ce groupe c'est principalement le moins bon état de santé qui est à l'origine des problèmes de sommeil mais ces données nécessitent confirmation.

Il déclare: "Nous avons maintenant une indication que le sommeil peut impacter la santé cardiovasculaire et cela devrait être une priorité. Ces résultats nous suggèrent que dormir 6 à 8 heures par nuit est le moins dangereux pour notre santé à long terme."

Référence : Sleeping too much or too little can be bad for your heart. American College of Cardiology. 2012, March 26.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRISTORE, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top