Stress, anxiété : les bienfaits de l'écriture émotionnelle

Par Marie-Céline Ray Publié le 20/09/2017 Mis à jour le 21/11/2017
Actualité

L’écriture émotionnelle ou expressive aide des personnes anxieuses à accomplir plus efficacement une tâche stressante.

L'anxiété, les soucis, les ruminations peuvent interférer avec les activités quotidiennes. Mais si vous couchez sur le papier vos émotions, cela ira beaucoup mieux ! C’est ce que montre une étude de l’université d’Etat du Michigan parue dans la revue Psychophysiology.

L’écriture n’est pas qu’un acte littéraire, elle a des vertus thérapeutiques... Ainsi, cette activité est parfois conseillée à des personnes qui souffrent de stress post-traumatique, qui doivent surmonter une épreuve comme un deuil, une séparation. L’écriture thérapeutique peut se pratiquer en tenant un journal intime ou en participant à des ateliers d’écriture.

Pour savoir si l’écriture pouvait aider à mieux gérer le stress, les chercheurs ont recruté des étudiants anxieux. Ils devaient passer un test sur ordinateur ; leur temps de réaction et la précision de leurs réponses étaient mesurés. Le test utilisé était dérivé du test d’Eriksen (ou flanker task). Ce test consiste à appuyer de la main gauche sur la lettre A du clavier ou de la main droite sur la lettre L du clavier selon que l’on voit un M ou un N au centre d’une succession de lettres (par exemple MMMMM ou MMNMM ou NNNNN ou NNMNN…). Ce test nécessite d’être attentif et peut générer du stress.

Pendant huit minutes avant de passer ce test, la moitié des participants devaient écrire un texte sur leurs pensées et sentiments concernant ce test. Les autres écrivaient un texte sur ce qu’ils avaient fait la veille. Pendant la tâche, les chercheurs ont réalisé un électroencéphalogramme

Les chercheurs ont trouvé que les deux groupes réagissaient aussi vite et avec autant de précision. Mais le groupe qui avait fait de l’écriture expressive avant le test utilisait moins de ressources cérébrales : il était en fait plus efficace. Ceci suggère que chez les personnes anxieuses l’écriture expressive peut aider à se préparer à une tâche stressante.

En effet, lorsque l’on se fait du souci, on mobilise des ressources cognitives ; on est donc moins efficace, comme l’explique Hans Schroder, principal auteur de ces travaux, dans un communiqué : « C'est comme si les gens qui ont du souci étaient constamment multitâche ; ils font une tâche et essayent de surveiller et de supprimer leurs soucis en même temps. Nos résultats montrent que si vous retirez ces soucis de votre tête grâce à l'écriture expressive, ces ressources cognitives sont libérées pour fonctionner pour la tâche que vous accomplissez et vous devenez plus efficace. »

L’écriture permettrait donc à des personnes anxieuses d’aborder des tâches stressantes avec la « tête froide ».

En pratique

L'écriture expressive consiste à mettre sur le papier les événements les plus stressants ou les plus traumatisants auxquels on a été confrontés dans sa vie. En général, on y consacre 15 à 20 minutes par jour pendant 3 à 5 jours. Des études ont montré l'efficacité de cette pratique thérapeutique pourtant brève, sur le stress, avec des bénéfices sur la santé psychique et même physique.

Sur le même sujet : Guérir l'anxiété et la dépression par les TCC, de Greenberger et Padesky

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top