"Le régime IG peut être suivi par toute la famille"

Par Lanutrition.fr Publié le 26/02/2007 Mis à jour le 31/08/2018
Point de vue

Rencontre avec Elvire Nérin et Angélique Houlbert, auteures du Nouveau Régime IG, le livre basé sur la science qui explique comment mincir ou rester mince sans privation, sans fringales, en utilisant l'index glycémique des aliments  (EXTRAIT ICI >>).

Elvire Nérin est ingénieur en biotechnologies, Angélique Houlbert diététicienne-nutritionniste. Toutes deux collaboratrices de longue date de LaNutrition.fr, elles ont écrit Le Nouveau Régime IG, le livre de référence sur l'index et la charge glycémiques (IG et CG), fruit d'un long travail d'analyse et de vulgarisation des données scientifiques, en lien avec les principaux chercheurs internationaux.

Comment est né ce livre ?

Elvire : En 2007, nous avons décidé de publier Le Régime IG minceur parce que c’était la première fois qu’un régime utilisant l'index glycémique recevait l’aval des scientifiques. C’était la première fois que les chercheurs en nutrition étaient quasi unanimes pour dire qu'un mode d'alimentation, basé sur l'index et la charge glycémiques, eh bien ça marche ! Puis de nouvelles études scientifiques sont venues confirmer cette performance et il nous a semblé important de les restituer et d'en tirer les enseignements concrets. Mais ça n’est pas tout. Durant ces années, nous avons reçu de nombreux témoignages, des remerciements souvent mais aussi des critiques sur la partie pratique du régime : pas assez détaillée, pas suffisamment de recettes pour la cuisine de tous les jours, les lecteurs ne se sentaient pas assez guidés… Tout cela nous avons essayé de l’améliorer dans Le Nouveau Régime IG.

Qu’est ce qui a changé concrètement ?

Angélique : Par rapport à la première édition nous avons ajouté une phase offensive de quelques jours pour que la perte de poids soit plus rapide au commencement et donne ainsi l’envie de continuer. Puis nous avons essayé de guider pas à pas le lecteur dans sa démarche en lui apportant des conseils pratiques au quotidien dans sa phase de déstockage. Nous apportons des solutions pour chaque situation particulière : repas pris au restaurant, déjeuner le midi à la cantine de l’entreprise, pique-nique en famille etc. Nous avons même établi des listes de courses idéales pour chacun des paliers du régime et avons choisi des recettes « de tous les jours », à base d’aliments simples et surtout faciles à trouver en supermarché.

D’où vient la performance de ce type d'alimentation selon vous ?

Elvire : Cette bonne performance s’explique par le fait qu’il s’agit d’une alimentation facile à suivre, pas besoin de peser ses aliments, de piocher dans des listes…, et qui ne demande pas de fortes restrictions, du moment que les aliments choisis ont un IG bas.

A qui s’adresse le régime IG ?

Angélique : Le Nouveau Régime IG s’adresse à toutes les femmes et les hommes qui souhaitent perdre du poids ou tout simplement prendre leur santé en main. Car bien au-delà de la perte de poids, c’est une véritable « alimentation santé » que nous préconisons à travers ce livre. Elle peut être suivie par toute la famille !

En quoi ce régime consiste-t-il ?

Elvire : Il consiste principalement  à contrôler la qualité des glucides que l’on ingère. Il ne s’agit pas de supprimer ou réduire fortement les glucides comme c'est le cas dans Le Nouveau Régime Atkins, il s’agit simplement de bien les choisir. Même chose pour les graisses.

Pourquoi est-ce si important de choisir des aliments à index glycémique bas ?

Elvire : Tout simplement parce que quand on a une alimentation qui comporte des glucides d’index glycémique bas, il est beaucoup plus facile de réussir à contrôler son poids. Les aliments à index glycémique élevé stimulent l’appétit et provoquent des fringales. Ils entraînent la sécrétion de pics d’insuline. Or cette hormone favorise le stockage des graisses. Les aliments à IG élevé font entrer l’organisme dans un véritable cercle vicieux donc autant l’éviter…

Angélique : Choisir une alimentation à IG bas c’est aussi garantir à son corps moins de fatigue, car moins de sollicitations. Un organisme a besoin de régularité et surtout d’équilibre. Avec l’adoption progressive d’une alimentation à IG bas, les équilibres ne sont pas perturbés, tout se fait en douceur, sans hyperglycémies, sans hypoglycémies et c’est l’organisme tout entier qui retrouve son énergie jusque là mobilisée pour réguler sa glycémie.

Comment repérer facilement les aliments d'index glycémique bas ? 

Elvire : Malheureusement il n’y a pas d’étiquetage de l’index glycémique en France contrairement à d’autres pays comme l’Australie, pays précurseur ou bien l’Angleterre où certaines firmes ont pris le parti d’afficher l’index glycémique de leurs produits. Il y a quelques règles de base à connaître. Tous les fruits et légumes par exemple ont un index glycémique satisfaisant. En revanche, pour ce qui est des aliments transformés par l’industrie agroalimentaire, il est beaucoup plus difficile de s’y retrouver. C’est pour cette raison que nous avons inclus dans notre livre, un carnet de bord qui en plus de résumer le régime, donne l’index glycémique de près de 600 aliments. On peut utilement le compléter avec le Guide des index glycémiques réalisé par les journalistes scientifiques et les diététiciens de LaNutrition.fr, qui donne les IG et la CG de plus de 700 aliments.

Ce concept a été mis au point au Canada et en Australie, a-t-il été testé en France ?

Angélique : Plusieurs médecins et diététiciens ont déjà constaté de réels effets positifs sur leurs patients avec ce régime. Simple à comprendre et à mettre en place, il est très bien accueilli et certains patients disent même qu’ils n’ont pas du tout l’impression de suivre un « régime ». Pour ma part je l’utilise depuis plusieurs années et les résultats sont très rapides et surtout durables. Les patients ne se sentent pas « privés », ils retrouvent de l’intérêt pour les fruits et les légumes, ne ressentent plus de « coup de barre » dans la matinée ou l’après-midi et surtout perdent des kilos sans faire de sacrifices. Malheureusement en France, le concept d’index glycémique est encore mal connu du grand public parce qu’il n’est pas maîtrisé par tous les professionnels de santé. Nous espérons donc que ce livre apportera les clefs aux prescripteurs pour qu’ils recommandent à leurs patients de s'en inspirer.

Le Nouveau Régime IG d'Elvire Nérin et Angélique Houlbert (Thierry Souccar Editions). 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top