Les yaourts aux probiotiques stimulent le système immunitaire

Par Lanutrition.fr Publié le 25/11/2008 Mis à jour le 10/03/2017
C'est vrai, mais…

Impossible que vous n’ayez jamais entendu parler d’Actimel, le fameux yaourt à boire qui « participe à renforcer les défenses de votre corps ».  Véritable poule aux œufs d’or de son fabricant Danone, ce yaourt à boire a-t-il une efficacité à la hauteur de son stupéfiant succès ?

Actimel contient un ferment probiotique unique, baptisé L. casei Defensis en France, et L. casei Immunitas aux Etats-Unis (le nom de scène de Lactobacillus casei DN-114001). Sur la base des études fournies par le fabricant, l’Afssa a estimé que l’allégation « Actimel participe à renforcer les défenses naturelles de l’organisme » est « scientifiquement justifiée ». Les lactobacilles d’Actimel semblent en effet influencer favorablement certains paramètres immunitaires. La question est de savoir si les effets obtenus dans le cadre d’études cliniques se retrouvent lorsque vous consommez votre yaourt quotidien. Or, on ne sait pas grand chose de l’activité de ces aliments après un temps passé sur le rayonnage d’un magasin. Ensuite, l’Afssa a justement estimé que « la quantité recommandée (100mL/j) et les doses 2 à 5 fois supérieures proposées dans les études cliniques ne sont pas comparables ». Aux Etats-Unis, des consommateurs ont intenté un procès à la filiale américaine de Danone. Leurs avocats ont fait valoir que même les études payées par Danone ne montrent « aucun bénéfice significatif » et que le fabricant a inventé le terme « casei immunitas » parce qu’il « faisait scientifique ».

Il y a aussi la question du prix. Bob Hutkins, spécialiste des probiotiques et professeur de microbiologie à l’University of Nébraska estime que ces bactéries sont globalement intéressantes, mais il n’est pas convaincu qu’une marque (Actimel par exemple) est meilleure qu’une autre. « Des marques moins chères devraient être tout aussi bonnes pour le consommateur moyen, » dit-il. « C’est au consommateur de déterminer ce qui lui convient le mieux. »

Enfin, il faut garder à l’esprit que le yaourt n’est pas la seule source de ferments lactiques. C’est le cas du kombucha (un thé fermenté), du tempeh (soja fermenté), de la choucroute, des cornichons, des olives… Car lactobacille ne signifie pas « bacille des laitages », mais bacille produisant de l’acide lactique.

Pour aller plus loin : Soignez le colon irritable naturellement par le Dr. Jacques Médart (lire un extrait ICI  >>)

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top