Dr Pierre Bouhanna : « Les cheveux issus des greffes persistent et se renouvellent pendant toute la vie de l'individu opéré »

Par Lanutrition.fr Publié le 25/05/2010 Mis à jour le 21/11/2017
Dr Pierre Bouhanna : « Les cheveux issus des greffes persistent et se renouvellent pendant toute la vie de l'individu opéré »

Le Dr Pierre Bouhanna est dermatologue et chirurgien du cuir chevelu attaché au centre Sabouraud de l’hôpital Saint-Louis (Paris). C’est l’un des spécialistes internationaux des microgreffes de cheveux. C’est cette technique d’implantation capillaire qui permet de retrouver sa chevelure définitivement qu’il détaille pour ConsoSanté. Le Dr Bouhanna vient de publier Soigner et préserver ses cheveux aux Editions Alpen (Monaco, 2006).

Quel est le but de la chirurgie de la calvitie ?

Toutes les méthodes utilisées se proposent d'essayer de répartir de la façon la plus esthétique et la plus harmonieuse possible les cheveux définitifs de la couronne sur les zones dégarnies.

En quoi consiste la technique d'implantation de microgreffes ?

Les greffes sont faites par prélèvement de fragments de cuir chevelu dans la région de la couronne. Ces greffons sont ensuite disposés sur la zone chauve. Ils sont de taille variable : microgreffe d'un cheveu (Marritt), minigreffe, greffons fusiformes (Nataf), greffons ronds (Orentreich). Les microgreffes à cheveux longs (Bouhanna) sont identiques aux microgreffes précitées mais elles ont l'avantage de masquer le jour même les zones opérées grâce à la longueur des cheveux.

Comment se déroule cette implantation ?

La surface à implanter est dessinée sur le cuir chevelu et le patient vérifie dans un miroir si cela correspond à ses propres souhaits. Un gel anesthésiant est appliqué sur le front et la nuque, afin de rendre indolores les injections de l'anesthésie locale. Un fragment de cuir chevelu, sous contrôle d'un casque loupe grossissant, permet l'obtention de 200 à 300 minigreffes. De multiples petits orifices sont pratiqués avec un petit instrument sur la zone à implanter. Des pinces de joaillier permettent d'introduire les minigreffes une à une dans chaque orifice. Après l’intervention, le patient se repose pendant 1 heure. Un contrôle est fait à la loupe, avant de le peigner. Il peut alors rejoindre son domicile.

Quelle est la durée moyenne d'une implantation capillaire pour une alopécie androgénétique ou calvitie ?

La durée de l'intervention est variable d'un individu à l'autre compte tenu du nombre d'implants à poser. Le temps opératoire est en moyenne de 2 à 5h.

Est-ce une intervention réellement indolore ?

Les greffes sont faites sous anesthésie locale. Les seules sensations désagréables correspondent aux piqûres anesthésiantes et même ces dernières sont devenues indolores depuis l'utilisation récente du gel anesthésique de contact, récemment commercialisé en France.

Les soins post-opératoires sont-ils simples ?

Oui. Habituellement, aucun pansement ni bandage n'est nécessaire. Un shampooing désinfectant est fait le lendemain. Un shampooing est ensuite fait quotidiennement pendant une semaine, puis tous les deux à trois jours. Les points de suture et agrafes sont ôtés 12 jours après sur la zone donneuse de la couronne.

Peut-on reprendre son travail le lendemain ?

Effectivement, un à deux jours après, il est possible de reprendre ses activités professionnelles, sociales, familiales, etc. Parfois, un œdème transitoire du front peut apparaître pendant 2 à 3 jours. Celui-ci disparaîtra rapidement par application de glace et de massages. Seuls les efforts sportifs sont contre-indiqués pendant 15 jours sauf le jogging, possible au 4e jour.

Les microgreffes prennent-elles toujours ?

Oui, mais il existe toujours des impondérables liés essentiellement à l'état circulatoire du cuir chevelu, qui varie d'une personne à l'autre. Néanmoins, les progrès réalisés dans la connaissance de ce facteur négatif et dans le matériel utilisé ont rendu cette technique parfaitement fiable.

Il n'y a donc pas de rejet des greffes de cheveux ?

Contrairement à la plupart des greffes pratiquées sur l'organisme (cœur, poumon, etc.), la greffe capillaire est faite avec les propres cheveux du patient. Il n'y a donc jamais de rejet des fragments inclus dans la peau. Par contre, il peut y avoir une mauvaise vascularisation des greffes dans de rares cas.

Peut-on effectuer des greffes avec les cheveux d'une autre personne ?

On pourrait effectivement imaginer qu'un individu bénéficie d'un don d'une chevelure mais, en fait, l'étude du système de compatibilité immunologique tissulaire est tellement complexe et coûteuse qu'à l'heure actuelle il est impossible d'envisager de telles pratiques.

Quel type de greffes peut être utilisé pour le traitement des calvities féminines ?

C'est la femme qui a le plus bénéficié du grand progrès que constitue la technique des microgreffes. C'est d'ailleurs le seul procédé préconisé pour ce type d'alopécie. Nous avons vu que la femme avait un dégarnissement différent de celui de l'homme, avec persistance d'une ligne chevelue sur le front et éclaircissement progressif de la chevelure sur le sommet du cuir chevelu. Il est donc tout à fait logique d'inclure des greffes entre les cheveux existants.

Que deviennent les microgreffes au bout de quelques années ?

Les prélèvements se font au niveau d'une région chevelue épargnée par le phénomène de calvitie. De ce fait, les cheveux issus des greffes persistent et se renouvellent pendant toute la vie de l'individu opéré. Cette zone épargnée est la couronne chez l'homme et la région au-dessus de la nuque chez la femme.

Peut-on implanter des cheveux sur des cicatrices du cuir chevelu ?

Effectivement, les mini-microgreffes 'prennent' parfaitement bien sur les cicatrices. Le plus souvent il s'agit de cicatrices après lifting du visage, maladies ou accidents.

Combien de séances d’implants sont nécessaires pour retrouver une chevelure normale ?

Pour les femmes comme pour les hommes, il faut entre une et trois séances d’implants, selon l’importance du dégarnissement.

Combien coûtent les implants ?

De nombreux facteurs influent sur le coût. On peut citer entre autres, l'importance de la calvitie, le sexe, l'âge. Ca dépend beaucoup du cas de chaque personne. Notez qu’en général, les implants sont beaucoup moins onéreux chez la femme. Pour donner une indication, je peux dire que les prix oscillent entre 3000 et 4000 euros.

Que penser des différentes « machines à implanter » ?

Différentes « machines et appareils automatiques à implanter » ont été testés (Fire Carroussel, Calvitron…) mais n'ont pas eu de développement en pratique courante. Le Markman Implanter est un nouveau système actuellement en cours d'étude.

A découvrir également

Back to top