La permaculture, qu’est-ce que c’est ?

Par Priscille Tremblais Publié le 11/02/2019 Mis à jour le 11/02/2019
Article

Mode de culture à la fois productif et écologique, la permaculture a le vent en poupe. Découvrez ses principes de base.

D'où vient la permaculture ?

Dans les années 1970, deux biologistes australiens ont établi les bases d’un nouveau type d’agriculture qu’ils souhaitaient pérenne et plus respectueux de la nature que l’agriculture intensive: la permaculture, la contraction anglosaxonne de « permanent agriculture » ou agriculture permanente. 
Aujourd’hui ils l’auraient sûrement baptisée « agriculture durable » car l’objectif de la permaculture est d’adopter des habitudes de jardinage à la fois économes en énergie et particulièrement productives, sans épuiser les sols. Pour cela, il faut optimiser le milieu où l’on jardine afin qu’il s’auto-entretienne ou presque ! Il s’agit de concevoir un écosystème respectueux de la nature en positionnant les divers éléments et espèces de manière à ce que la présence de chacun bénéficie aux autres.

Sur quoi se base-t-elle ?

La permaculture se sert de qui existe et le valorise au mieux, en respectant quelques principes de base : pas de traitements, compostage des déchets organiques, diversification des mises en culture, lutte contre le gaspillage et adoption de manières de faire économes. Il s’agit de faire évoluer ses pratiques en fonction de ce qui est, en testant, en observant, en réorientant si besoin.
Quelques exemples :

  • Transformer les déchets en ressources : les escargots ou limaces peuvent servir de nourriture aux poules, les plantes indésirables peuvent être compostées ou servir de nourriture aux animaux…
  • Collecter l’eau de pluie pour la réutiliser à la saison sèche.
  • Cultiver des espèces résistantes qui sauront mieux se défendre contre les agresseurs.

Une démarche globale

Mais si la permaculture a recours à des techniques également utilisées en agroécologie ou dans l’agriculture biologique, elle se distingue de ces cultures par sa vision globale, son regard presque philosophique sur la nature. Il s’agit de mieux comprendre la nature et de s’y intégrer le plus harmonieusement possible. Ainsi un jardin inspiré de la permaculture ressemble plus à une mini-jungle de diverses espèces qu’à un potager avec ses légumes bien alignés.

Il s’agit également de prendre soin à la fois des humains et de la Terre tout en partageant équitablement les ressources et les récoltes. La permaculture ne s’arrête donc pas à la clôture du jardin, c’est une démarche globale avec une dimension sociale. 
 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top