Mal manger entre 2 et 4 ans nuirait au cerveau

Par Pierre Lombard Publié le 01/04/2016 Mis à jour le 18/07/2017
Actualité

Selon une nouvelle étude, une alimentation déséquilibrée, riche en graisses, sucre et sel, serait néfaste au développement cognitif de l'enfant. 

Si l'effet de l'allaitement sur le développement des enfants a été étudié à de nombreuses reprises,peu d'études ont cherché à mesurer l’effet de l’alimentation chez les enfants de 2 à 4 ans. Une étude publiée dans le British Journal of Nutrition remédie à cette carence en suivant le développement de 804 enfants de 2 à 4 ans (1). Contrairement à la plupart des études qui cherchent l'effet de telle ou telle catégorie d'aliments, celle-ci a évalué l'effet d'un régime alimentaire dans sa globalité. 46% des enfants suivaient un des trois types d'alimentation suivants : régime occidental, régime méditerranéen ou régime déséquilibré (snacking).

Après ajustement sur un grand nombre de facteurs confondants, les enfants ayant un régime alimentaire déséquilibré, c’est-à-dire consommant des pommes de terre, des snacks salés, des produits sucrés et des oeufs, avaient en moyenne des capacités cognitives et verbales moins bonnes que les autres enfants, même si l'effet semble modeste. Les chercheurs n'ont en revanche pas constaté de différence significative de développement entre les enfants ayant un régime méditerranéen et ceux ayant un régime occidental. Il faut rappeler néanmoins que c'est une étude d'observation, qui ne permet donc pas d'établir un lien de cause à effet. Cependant, elle rejoint un nombre grandissant d'études montrant un lien entre alimentation saine et bon développement de l'enfant.

De plus en plus d'études montrent une association entre alimentation saine et QI élevé chez l'enfant

Une étude datant de 2009 avait constaté QI plus élevé chez les enfants de 4 ans ayant une alimentation saine (2). Une étude de 2012 rapportait que les enfants de 8 ans ayant une alimentation saine avaient un QI plus élevé, tandis que ceux ayant un régime déséquilibré avaient un QI plus faible (3). Et enfin une étude de 2013  a établi chez les enfants de 10 ans une association positive entre QI et consommation de fruits et négative avec la consommation de boissons sucrées (4). Et ce, indépendamment de nombreux autres facteurs comme le milieu social des parents, l'éducation, allaitement, etc.

Cependant, inutile de paniquer si votre enfant ne mange que des pommes de terre et du jambon, l'effet observé reste modeste (quelques points de QI en moins). 

LaNutrition.fr rappelle par ailleurs qu'une alimentation saine durant l'enfance diminuerait le risque d'obésité, d'hyperactivité, de carences nutritionnelles, d'allergie, de troubles digestifs, etc. 

Lire aussi : Les 3 règles diététiques qui font des enfants épanouis

 Références

(1) Leventakou V, Roumeliotaki T, Sarri k, Koutra K, Kampouri M, Kyriklaki A, Vassilaki M, Kogevinas M, Chatzi L : Dietary patterns in early childhood and child cognitive and psychomotor development: the Rhea mother-child cohort study in Crete. .Br J Nutr. 2016 Feb 18:1-7.

(2) Gale CR1, Martyn CN, Marriott LD, Limond J, Crozier S, Inskip HM, Godfrey KM, Law CM, Cooper C, Robinson SM; Southampton Women's Survey Study Group. Dietary patterns in infancy and cognitive and neuropsychological function in childhood. J Child Psychol Psychiatry. 2009 Jul;50(7):816-23. doi: 10.1111/j.1469-7610.2008.02029.x. Epub 2009 Jan 5.

(3) Northstone K, Joinson C, Emmett P, Ness A, Paus T. : Are dietary patterns in childhood associated with IQ at 8 years of age? A population-based cohort study. J Epidemiol Community Health. 2012 Jul;66(7):624-8. doi: 10.1136/jech.2010.111955. Epub 2011 Feb 7.

(4) Nyaradi A1, Li J, Hickling S, Whitehouse AJ, Foster JK, Oddy WH. : Diet in the early years of life influences cognitive outcomes at 10 years: a prospective cohort study. Acta Paediatr. 2013 Dec;102(12):1165-73. doi: 10.1111/apa.12363. Epub 2013 Aug 14.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top