Moins d’AVC chez les hommes qui consomment le plus de minéraux

Par Lanutrition.fr Publié le 24/06/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité
Les hommes qui consomment le plus de magnésium, potassium et calcium, réduiraient de 21 % leur risque d’accident vasculaire cérébral.

Des apports élevés en minéraux limiteraient le risque d’AVC chez l’homme. C’est ce que suggèrent des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital à Boston dans un article paru dans International Journal of Stroke.

Les apports en magnésium, potassium, calcium, ont été inversement associés avec l’incidence de l’hypertension, qui constitue un facteur de risque pour l’AVC. Chez les femmes, il a déjà été montré que des apports élevés en potassium étaient associés à une réduction du risque d’AVC.

Lire : Le potassium préviendrait l'accident vasculaire cérébral

Dans cet article, les chercheurs se sont intéressés au lien entre les apports en magnésium, potassium et calcium et le risque d’AVC chez des hommes. L’objectif était de savoir si les apports alimentaires ou sous forme de compléments étaient associés à une réduction du risque d’AVC chez eux.

Pour cela, ils ont utilisé les données portant sur 42.669 hommes inclus dans l’étude Health Professionals Follow-up Study. Les participants étaient âgés de 40 à 75 ans et n’avaient pas eu de diagnostic de maladie cardiovasculaire ou de cancer au démarrage de l’étude en 1986. Les chercheurs les ont séparés en cinq groupes selon leurs apports pour chacun des minéraux : les 20 % qui en avaient le plus, puis les 20 % suivants, etc… Ils ont comparé à chaque fois les 20 % d’hommes qui avaient les apports les plus élevés avec les 20 % d’hommes qui avaient le moins d’apports.

Au cours des 24 années de suivi, 1.547 AVC ont eu lieu. Si on regardait seulement l'alimentation, le risque d’AVC des 20 % d’hommes qui avaient le plus d'apports par rapport aux 20 % qui en avaient le moins était réduit de 13 % pour le magnésium, 11 % pour le potassium et 11 % pour le calcium.

Lire : Moins de sodium et plus de potassium pour les maladies cardiovasculaires

Concernant les compléments alimentaires, le risque d’AVC des hommes qui en prenaient le plus  par rapport à ceux qui en prenaient le moins était réduit de 26 % pour le magnésium et 34 % pour le potassium.

Si on additionnait les apports alimentaires et les compléments, le risque d’AVC de ceux qui avaient le plus apports par rapport à ceux qui en avaient le moins était réduit de 17 % pour le magnésium et 12 % pour le potassium.

Au global, les hommes qui avaient le plus d’apports pour les trois minéraux diminuaient leur risque d’AVC de 21 %. Par conséquent, une alimentation riche en magnésium, potassium et calcium contribuerait à réduire le risque d’AVC chez les hommes.

Sur le potassium, le livre du Dr Veroli : Potassium mode d'emploi (lire un extrait ICI  >>) et les compléments de citrate de potassium de LaNutrition.fr

Source

Adebamowo SN, Spiegelman D, Flint AJ, Willett WC, Rexrode KM. Intakes of magnesium, potassium, and calcium and the risk of stroke among men. Int J Stroke. 2015 Jun 4. doi: 10.1111/ijs.12516.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top