Les abeilles préfèrent le bio

Par Marie-Céline Ray Publié le 08/07/2019 Mis à jour le 08/07/2019
Article

Les abeilles qui butinent à proximité de cultures bio produisent plus de miel.

Pourquoi c’est important

L’agriculture conventionnelle, qui utilise des pesticides, est souvent décriée en raison de son impact sur la santé et la biodiversité. Le déclin des insectes est particulièrement préoccupant et l’agriculture intensive joue probablement un rôle dans ce phénomène. Dans ce contexte, l’agriculture biologique apporte une solution plus respectueuse de l’environnement, tout en produisant des fruits et des légumes avec moins de résidus de pesticides.

Lire : Produits bio versus agriculture conventionnelle : le match

Les abeilles sont des insectes pollinisateurs essentiels pour les plantes sauvages et cultivées. À partir du nectar et du pollen dont elles se nourrissent, elles fabriquent du miel. Dans les régions agricoles, en mai et juin, entre les périodes de floraison du colza et du tournesol, elles manquent de fleurs à polliniser : c’est une période de « disette » Or dans les parcelles cultivées en agriculture biologique, les abeilles ont plus de chances de trouver des fleurs issues de plantes adventices, les « mauvaises herbes ». De plus, elles risquent moins d’être menacées par des pesticides, même si les néonicotinoïdes sont interdits en France depuis septembre 2018. Ces pesticides affectent le système nerveux des insectes et désorientent les abeilles.

Mais quelles sont les preuves scientifiques indiquant que l’agriculture biologique favorise les abeilles ?

Ce que montre l’étude

Dans une étude parue dans la revue Journal of Applied Ecology, des chercheurs du CNRS, de l’Inra et de l’université de La Rochelle ont analysé les données de six années de suivi d’abeilles domestiques dans le cadre du programme de recherche Ecobee. Les 180 ruches étudiées se trouvaient dans une zone du centre-ouest de la France, représentant une surface de 435 km², près de Niort.

Résultats : en période de disette, les abeilles, jeunes et adultes, étaient plus nombreuses à proximité des champs en agriculture biologique, et produisaient donc plus de miel. Plus précisément, les scientifiques ont trouvé jusqu’à 53 % de miel en plus dans les colonies d’abeilles entourées de parcelles bio. Il y avait aussi jusqu’à 20 % d’abeilles adultes en plus par rapport aux zones en agriculture conventionnelle, ainsi que jusqu’à 37 % de couvain (œufs et larves) supplémentaire.

D'après cette étude, l’agriculture biologique permettrait une plus grande diversité des pollens, et donc des ressources plus « permanentes » pour les  abeilles que dans les zones de monoculture.

Par ailleurs, une étude de l’université de Neuchâtel en Suisse avait montré en février 2019 que les pesticides se retrouvaient dans le miel pendant au moins 40 mois. D’où l’intérêt pour notre santé que les abeilles butinent à proximité de champs bio !

En pratique

Les abeilles peuvent chercher leur nourriture jusqu’à 3 km autour de leur ruche. Vous voulez faire un geste pour favoriser les abeilles de votre environnement ? Si vous avez un jardin ou une terrasse, plantez des espèces mellifères comme la lavande, le romarin, le thym... Jardinez bio et ne tondez pas trop souvent la pelouse !

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top