Des substances anti-adhésives affaiblissent le système immunitaire

Par Lanutrition.fr Publié le 25/01/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Une nouvelle étude montre que les composés perfluorés (PFC) pourraient affaiblir le système immunitaire.

Les composés perfluroés (PFC) représentent un ensemble de composés chimiques utilisés en grande quantité dans l'industrie pour des applications importantes. Par exemple le perfluorooctanoate (PFOA) est utilisé dans les surfaces anti-adhésives donc notamment dans tous les ustensiles de cuisine comme les poëles mais aussi les vêtements imperméables, les produits nettoyants ou les emballages alimentaires de plats préparés. Leur utilisation est particulièrement connue pour le téflon et le Gore-Tex.

Les PFC sont indéfniniment persistants dans l'environnement, toxiques et avérés cancérigènes chez l'animal. Compte tenu de la persistance du produit, on en retrouve de grandes quantités dans l'environnement mais aussi dans notre sang avec des conséquences mal connues.

Philippe Grandjean, chercheur à l'école publique de Harvard a examiné le lien entre PFC et système immunitaire en s'intéressant aux jeunes enfants qui sont soumis à un grand nombre de vaccinations. Il a suivi 587 enfants âgés de 5 à 7 ans et a testé la réaction de leur système immunitaire au vaccin du tétanos et de la diphtérie. En effet, une vaccination efficace doit se traduire par l'apparition d'anticorps en quantité suffisante pour procurer une immunité contre la maladie.

Résultat : Plus le taux de PFC circulant dans le sang est élevé, moins le système immunitaire réagit correctement. Le taux d'anticorps était 49% plus faible dans le groupe d'enfant qui avait le plus haut niveau de PFC. Le chercheur responsable de l'étude déclare : "nous sommes stupéfaits de ces résultats car ils suggèrent que les PFC sont encore plus dangereux pour le système immunitaire que les dioxines."

Eviter les PFC : Les chercheurs rappellent aussi qu'en raison de la persistance de ce produit, il est transmis en grande quantité de la mère à l'enfant pendant la grossesse.Il est donc très difficile de les éviter. Toutefois, il semble que les ustensiles anti-adhésifs relâchent très peu de PFC, en quantité négligeable. Le danger viendrait surtout des revêtements imperméables ou des produits utilisés par-dessus les vêtements, sauf s'ils sont certifiés sans PFC. Les emballages alimentaires tels que ceux des pizzas, pop corn ou de fast foods semblent représenter le plus grand danger visible, en particulier s'ils sont passés au micro-ondes. Malheureusement, l'air et la poussière sont aussi de grandes sources de contamination aux PFC. Les chercheurs recommandent donc de bien aérer, de faire le ménage régulièrement.

Pour en savoir plus, consultez nos dossiers sur les contaminants alimentaires : cliquez ici où vous retrouverez également l'expert en toxicologie Jean-François Narbonne.

Pour bien choisir ses ustensiles afin d’éviter que des substances chimiques ne se retrouvent dans son assiette, lire : Le Bon Choix pour cuisiner de Juliette Pouyat (EXTRAIT ICI >>).

Références: Grandjean P et al. Decreased serum vaccine antibody concentrations in children exposed to perfluorinated compounds. JAMA 2012; 307: 391-7.

Begley TH, White K, Honigfort P, Twaroski ML, Neches R, Walker RA. Perfluorochemicals: potential sources of and migration from food packaging. Food Addit Contam. 2005 Oct;22(10):1023-31.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top