Méfiez-vous des polluants pendant la grossesse

Par Lanutrition.fr Publié le 27/11/2008 Mis à jour le 06/02/2017
Les femmes exposées au plomb et au PCB pendant la grossesse risquent de voir leurs bébés souffrir de troubles du développement.

L’exposition des futures mamans à la pollution pendant leur grossesse peut être lourde de conséquences pour les futurs bébés. C’est ce que confirment deux nouvelles études présentées mardi 25 novembre à l’occasion du colloque « Environnement chimique, reproduction et développement de l’enfant ».

La première étude menée par des chercheurs flamands souligne les dangers des PCB pour le futur bébé. Les chercheurs ont en effet constaté que le niveau des hormones thyroïdiennes, des substances essentielles au développement cognitif, est inversement proportionnel au niveau des PCB dans le cordon ombilical.

Quelles sont les conséquences pour les bambins ? Les chercheurs, qui les ont suivi jusqu’à l’âge de trois ans, relèvent qu’« un niveau élevé de PCB a un impact sur le développement de la parole et sur le comportement de jeu. » Selon eux « plus le niveau de PCB est élevé, plus le poids à la naissance est faible ».

Autre polluant montré du doigt : le plomb. Une étude polonaise révèle que même à très faible dose ce métal lourd peut-être toxique pour le futur bébé augmentant notamment le risque de trouble du déficit de l’attention et affectant la capacité d’apprentissage. Les auteurs militent pour que les autorités sanitaires abaissent le niveau de plomb jugé acceptable qui est actuellement fixé à 10 mg/dl.

Greet Schoeters, Wieslaw Jedrychowski, Colloque « Environnement chimique, reproduction et développement de l’enfant ».

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top