Trop de viande rouge augmente le risque d'accident vasculaire cérébral

Par Lanutrition.fr Publié le 19/01/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité
Une consommation trop régulière de viande rouge augmente le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC).D'autres sources de protéines diminuent le risque.

La viande rouge fait partie intégrante de notre alimentation moderne où elle est, à tort, considérée comme indispensable aux hommes (voir notre idée reçue : Les hommes ont besoin de plus de viande rouge que les femmes). La consommation moyenne de viande rouge est donc élevée dans les pays riches mais pour quelles conséquences ?

Pour répondre à cette question des chercheurs de Harvard ont amassé les données de deux très vastes études et ont ainsi pu traquer l'alimentation de 84 010 femmes âgées de 30 à 55 ans et 43 150 hommes âgés de 40 à 75 ans pendant 26 et 22 ans respectivement, pour les deux groupes. L'analyse des résultats révèle que plus on consomme de viande rouge plus le risque d'accident vasculaire cérébral est élevé. En considérant qu'une portion de viande pèse entre 110 et 170 grammes, l'étude montre que les hommes qui mangent deux portions par jour de viande rouge voient leur risque d'AVC augmenter de 28%. Chez les femmes ce risque est augmenté de 19%. En revanche, les chercheurs constatent aussi qu'en remplaçant une portion de viande rouge par une portion de volaille le risque diminue de 27%! En remplaçant par des protéines végétales provenant des oléagineux, le risque baisse de 17%. La même baisse est obtenue avec le poisson. Pour finir, avec les sources de protéines laitières, le risque diminue de 11 à 10%.

 

Comment expliquer ces résultats ? Même si l'explication exacte n'est pas connue, il semble que la présence élevée de fer dans la viande rouge soit néfaste pour la santé des vaisseaux sanguins. Les femmes réglées éliminent ainsi une partie du fer, ce qui modère le risque de la viande rouge dans cette étude. Pour retrouver nos articles sur les effets néfastes du fer, cliquez ici. D'autres études ont associé une consommation élevée de viande rouge au risque de diabète, aux récidives du cancer du côlon et à la mortalité.

Références: Bernstein AM, Pan A, Rexrode KM, Stampfer M, Hu FB, Mozaffarian D, Willett WC. Dietary Protein Sources and the Risk of Stroke in Men and Women. Stroke. 2011 Dec 29.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top