Qu’est-ce que le psoriasis ?

Par Marie-Charlotte Rivet Bonjean Publié le 14/08/2018 Mis à jour le 14/08/2018
Article

Maladie de peau qui se caractérise par des plaques disgracieuses, le psoriasis a une composante auto-immune qui le rend difficile à soigner. Qui touche-t-il ? Quelles sont ses différentes formes ? Comment le contractons-nous ? Éléments de réponse.

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau due à un dérèglement immunitaire. Il se caractérise généralement par la formation de plaques épaisses qui se détachent sous forme « d’écailles blanches ».

Elles peuvent se situer un peu partout sur le corps, mais le plus souvent au niveau des coudes, des genoux et du cuir chevelu. Quand elles apparaissent sur les paumes des mains ou la plante des pieds, elles deviennent très désagréables et parfois douloureuses. Les autorités sanitaires estiment que 2 à 3 % de la population mondiale est atteinte par cette maladie. En France elle concerne entre 1,5 et 3 millions de personnes, homme et femme à égalité, tous âges confondus, avec un pic autour de l’adolescence (12-15 ans) et vers la cinquantaine.

Lire aussi : Peau : les bienfaits des produits de la ruche (abonné)

A quoi sont dues les plaques de psoriasis ?

Les plaques correspondent en fait à un renouvellement excessif et accéléré de la couche superficielle de la peau, nommée épiderme. La multiplication des cellules cutanées est beaucoup plus rapide : au lieu de se renouveler tous les 28-30 jours, elle se renouvellent tous les 3 à 6 jours, mais leur durée de vie étant la même, elles s’accumulent, d’où la formation de « croûtes ». En plus de cet emballement de production de peau s’ajoute une réaction inflammatoire qui engendre la rougeur et les démangeaisons des plaques. Le psoriasis évolue par cycles de poussées et de rémissions.

Du fait de son apparence peu attirante, on pourrait penser que cette maladie est contagieuse, mais pas du tout. A cause de l’apparence des plaques, leur étendue et leur localisation, le psoriasis peut devenir gênant au niveau social, le regard des gens devenant parfois difficile à vivre.

Les 4 formes de psoriasis

  • Le psoriasis en plaques

Appelée aussi « psoriasis vulgaire », c’est la forme la plus fréquente de cette maladie, qui touche environ 80 % des cas de psoriasis.

  • Le psoriasis en gouttes

C’est une forme que l’on retrouve essentiellement chez les enfants et adolescents : elle correspond à moins de 10 % des cas de psoriasis. Souvent ce psoriasis apparaît suite à une angine, sous forme de multitude de petites plaques, principalement localisées sur le tronc. Cette forme de psoriasis peut se transformer en psoriasis en plaques.

  • Le psoriasis pustuleux

Cette forme se caractérise par l’apparition de minuscules pustules sur des plaques rouges. En fonction de l’intensité de l’inflammation, les pustules vont être plus ou moins grosses.

Attention, les pustules ne contiennent AUCUN microbe.

  • Le psoriasis érythrodermique

C’est une forme très rare de psoriasis. Elle peut toucher l’intégralité du corps sous forme de pustules disséminées sur des zones rouges et irritées. De plus, elle est accompagnée de fièvre et de frissons. Cette forme est grave, elle doit rapidement être prise en charge et traitée.

Dans 30 % des cas, le psoriasis peut se compliquer en atteintes des articulations, on parle alors de rhumatisme psoriasique. Ce dernier apparaît plus ou moins rapidement selon les personnes et peut même précéder parfois les symptômes cutanés. Il occasionne des douleurs, peut déformer les articulations et devenir invalidant.

Lire aussi : Un traitement prometteur contre le psoriasis

Quelles sont les causes du psoriasis ?

Le psoriasis est considéré comme une maladie auto-immune qui se développe chez des personnes ayant un terrain prédisposé à cette maladie, sous l’influence de certains facteurs de risques.

  • Le psoriasis est une maladie auto-immune

C’est l’hypothèse préférentielle des chercheurs : le psoriasis serait déclenché par les lymphocytes T et s’exprimerait ensuite au niveau de la peau. Autre hypothèse : c’est une maladie de peau qui entraîne des dérèglements immunologiques.

  • Une maladie génétique

Les scientifiques ont remarqué que 40 % des personnes atteintes de psoriasis présentaient des antécédents familiaux de cette maladie. Mais la transmission de génération en génération n’est pas systématique.

  • Des facteurs environnementaux

Souvent le stress, un traumatisme physique ou psychique peuvent déclencher la maladie. Mais l’excès de tabac et d’alcool, le surpoids, certaines infections ORL peuvent aussi favoriser son apparition.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top