5 astuces pour apprendre à vos enfants à bien manger

Par Lanutrition.fr Publié le 07/02/2012 Mis à jour le 06/02/2017
Voici 5 astuces qui peuvent vous aider à apprendre les bonnes habitudes à vos enfants.

L'éducation alimentaire commence à un très jeune âge. Et de nos jours elle devient de plus en plus importante, dans un environnement entouré de publicités et de tentations alimentaires. Vos enfants ont plus de chances de bien se nourrir plus tard si vous avez réussi à leur apprendre de bons réflexes. Mais ce n'est pas toujours simple : les enfants rechignent à manger vos beaux légumes. Voici quelques astuces.

Soigner l'apparence

Il a été établi que l'attirance pour les fruits augmente lorsqu'ils sont placés dans un récipient agréable visuellement et attractif plutôt que dans un simple bol en plastique. Rendre sympathique l'idée de manger de bons aliments est une bonne stratégie. Par exemple si votre enfant possède une petite machine à bonbons il peut être positif de la faire fonctionner avec des oléagineux (s'il n'est pas trop jeune et qu'il ne présente pas d'allergies).

Mettre les bonnes choses au premier plan

Les gâteaux, bonbons, chips, sodas ne doivent pas être au premier plan dans la cuisine ou dans le salon. Nous avons toujours tendance à aller à la facilité, en particuleir quand nous avons faim. Placer les pommes au premier plan et ranger les gâteaux au fond des placards, vos enfants orienteront plus souvent leur choix vers les fruits. Cette méthode fonctionne même dans votre frigo : en plaçant les desserts sucrés au fond du frigo et en laissant au premier plan les produits laitiers natures et moins gras, leur consommation tend à augmenter, au détriment des autres.

Cuisiner subtilement

Le plus difficile pour un enfant c'est de lui faire avaler des légumes. Ces aliments riches en saveurs perturbent ses papilles. Une bonne méthode pour l'y habituer ne consiste pas à lui servir des brocolis à la vapeur mais plutôt à être "subtil". Par exemple, le jour où vous envisagez de faire de la purée, oubliez la simple purée de pommes de terre : faîtes une purée de pommes de terre mélangées à du céleri ou du potiron ! Pour finir vous pouvez ajouter un peu de fromage sur la purée encore chaude pour augmenter l'attirance de votre plat. A vous de trouver d'autres astuces !

Changer le nom des aliments

Si vous rangez vos aliments dans des boîtes de conservation, collez-y des étiquettes et renommez les aliments avec un nom original ou humoristique. Par exemple si votre fils est fan d'arts martiaux et de Jet Li (un acteur asiatique), inscrivez sur la boîte de riz complet "Le secret de Jet Li", soyez imaginatif. Rappelez à vos enfants que les carottes rendent aimables quand ils sont malpolis, même si cela est sur le ton de l'humour, le message est passé et justifiera la présence de carottes au repas du soir. Comme lorsque vous allez au restaurant, vos choix sont influencés par le nom des plats : "Medley de légumes printaniers et sauce maison" est bien plus attirant que "Mélange de légumes".

Donner le choix

Plutôt que de dire à vos enfants : "Veux-tu manger du brocoli ce soir ?", essayez plutôt de leur donner le choix. Proposez par exemple : "Pour ce soir, tu préfères quoi comme légume ? Carottes ou Brocolis ?". Le fait d'avoir le choix oriente naturellement vers la sensation d'un comportement positif et bénéfique. Il est également moins naturel d'y répondre par "non".

Référence: Brian Wansinka, Koert van Ittersumb, James E. Painterc. How descriptive food names bias sensory perceptions in restaurants. Food Quality and Preference. Volume 16, Issue 5, July 2005, Pages 393–400.

A découvrir également

Back to top