3 effets néfastes du changement d’heure

Par Lanutrition.fr Publié le 04/11/2016 Mis à jour le 10/03/2017
L'essentiel

Le passage à l’heure d’hiver fait peser un stress sur l’organisme selon de nombreux spécialistes, et pourrait même conduire à des troubles de l’humeur.

Pour commencer, le gain d’une heure de sommeil à court terme peut, paradoxalement perturber le sommeil par la suite. C’est ce que montre plusieurs études qui relèvent des troubles du sommeil après le changement d’heure. La raison en est que le changement d’heure bouscule les rythmes circadiens, qui gèrent les périodes de veille et de repos de l’organisme.

Ensuite, comme la nuit tombe plus tôt, on passe plus de temps éveillé dans l’obscurité, ce qui augmente le risque de trouble affectif saisonnier (seasonal affective disorder ou SAD), une forme de dépression hivernale qu’il est difficile de traiter. Les symptômes comprennent la fatigue, les difficultés à dormir, la prise de poids, les troubles de l’humeur pouvant aller jusqu’aux pensées suicidaires. Les spécialistes conseillent d’installer chez soi et au travail des éclairages reproduisant la lumière du jour.

Lire : Dépression hivernale, une question de sérotonine

Enfin, le passage à l’heure d’hiver présente aussi un danger pour les conducteurs, qui passent plus de temps sur les routes une fois le soleil couché. Aux USA, l’organisme en charge de la sécurité routière alerte chaque année conducteurs et piétons sur les risques que présente le changement d’heure.

Du coup, des chercheurs demandent aujourd'hui le maintien de l'heure d'été toute l'année.

Lire :  Combien d'heures faut-il dormir idéalement ?

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top