Les barres chocolatées n’ont aucun avantage à part le plaisir

Par Lanutrition.fr Publié le 11/09/2008 Mis à jour le 10/03/2017
Le Dr Eric Ménat est médecin généraliste, auteur et spécialiste de nutrition, enseigne à la faculté de Bobigny. Il revient sur la composition des barres chocolatées et les méfaits du grignotage.

 

 

Les barres chocolatées sont-elles trop sucrées ou trop grasses ?

Les deux ! Le chocolat est aliment gras mais pas du tout sucré. Le chocolat noir est amer. Pour lutter contre l’amertume, on ajoute beaucoup de sucre et du caramel. Les barres chocolatées sont donc sucrées et grasses. Le problème est que l’on sait que ce sont des produits sucrés mais on ne pense pas qu’ils contiennent aussi énormément de graisses. Une barre chocolatée est pourtant généralement plus grasse qu’un croissant… L’association sucre-graisses fait grossir. Bien sûr tout est question de quantité. Je ne suis pas un ennemi des barres mais ces produits ne font évidemment pas partie des bonnes habitudes alimentaires…

 

 

Faut-il alors éviter de consommer des barres chocolatées ?

Oui. Les barres chocolatées n’ont aucun avantage à part le plaisir. Et le plaisir, c’est important… Mais selon moi, il est préférable de manger du pain et du chocolat noir. Pour les sportifs, les barres chocolatées sont lourdes à digérer. Or une digestion plus lente prend de l’énergie.

 

 

Que faire contre le fameux coup de barre de onze heures ?

Mieux manger le matin. Mais attention, le petit déjeuner français est le pire de tous ! Il faudrait prendre non pas des croissants, très riches en graisses et très sucrés, mais un œuf, du pain complet et du jambon. Des aliments riches en protéines. Ceux qui font cela n’ont plus faim durant toute la matinée ! Pour les petits coups de barre, on peut prendre des barres diététiques pauvres en glucides et riches en protéines.

 

 

Quelle différence entre collation et grignotage ?

Les collations se différencient du grignotage. Ce sont de bons moments pour manger des fruits et un laitage par exemple. Pour une collation, je conseille de prendre une compote à boire et quelques amandes. Les enfants ont tendance à grignoter devant la télé ou leur ordinateur. Ou bien quand ils s’ennuient. La solution peut être de les occuper plus. Je n’ai jamais vu un enfant courir après un ballon  avec un sandwich ! Sans compter que le sport entraîne une dépense calorique… Pour éviter le grignotage, il est aussi important que l’enfant mange bien au cours des repas.

A découvrir également

Back to top