Les jus de fruits augmenteraient le risque cardiaque

Par Lanutrition.fr Publié le 17/10/2014 Mis à jour le 10/03/2017
La consommation quotidienne de jus de fruits augmenterait le risque d’hypertension et donc de maladie cardiovasculaire.

Souvent considérés comme l'équivalent de fruits entiers, les jus de fruits ne seraient pas aussi bons pour la santé, si on en croit une petite étude parue dans la revue Appetite. Parce qu’ils apportent beaucoup de sucres et sont liés à des pressions sanguines plus élevées, ils gagneraient à être remplacés par des fruits entiers.

Les jus de fruits, par exemple d’orange ou de pamplemousse, peuvent représenter une source de vitamines et d'anti-oxydants. Cependant ils contiennent moins de fibres que les fruits entiers et apportent presque autant de sucres que les sodas. Ainsi, 100 g de soda à l’orange contiennent 12,3 g de glucides et 100 g de jus d’orange 10,4 g de glucides.

Comparer la composition du soda à l'orange et du jus d'orange 

Dans cet article, des chercheurs de la Swinburne University of Technology de Hawthorn à Victoria en Australie ont examiné l’association entre la consommation de jus de fruits et la pression sanguine. 160 adultes ont complété un questionnaire alimentaire sur 12 mois ; les chercheurs ont mesuré leur pression sanguine brachiale (que l’on mesure généralement avec un brassard) et la pression aortique centrale grâce à la tonométrie artérielle d’aplanation. Les consommations en jus de fruits ont été classées en 3 catégories : rares, occasionnelles ou quotidiennes.

Résultats : Une consommation fréquente de jus de fruits  a été associée à des pressions aortiques plus élevées, alors qu’il n’y avait pas de différence de la pression brachiale : ceux qui consommaient des jus de fruits tous les jours au lieu de rarement ou occasionnellement, avaient des pressions sanguines centrales systoliques plus élevées. L’aorte est l’artère dans laquelle le cœur envoie le sang riche en oxygène.

Une pression centrale élevée est associée avec un risque de problèmes cardiaques comme l’angine de poitrine ou la crise cardiaque, comme l'explique Matthew Pase, auteur de ces travaux, « Les résultats suggèrent que l’utilisation quotidienne de jus de fruits pourrait augmenter les pressions centrales du sang, dont on sait qu’elles sont associées avec le risque de maladie cardiovasculaire et de déficit cognitif ».

Lire : La consommation de boissons sucrées augmenterait le risque d'accident vasculaire cérébral

« Ainsi, une consommation fréquente de jus de fruit pourrait contribuer à des apports en sucres excessifs, typiques chez une population occidentale. » Les jus d’orange, de pomme ou de raisin, même sans sucre ajouté, peuvent contenir des quantités de sucre équivalentes à celles des boissons sucrées car ces fruits sont naturellement riches en glucides. Leur indice glycémique est plus élevé que celui des fruits entiers.

Lire : Les fruits entiers c'est mieux que les jus de fruits

Par conséquent, pour lutter contre le risque d’hypertension, mieux vaut réduire sa consommation en jus de fruits.

Lire : Sodas et jus aux fruits : 180.000 décès par an selon Harvard

Pase MP, Grima N, Cockerell R, Pipingas A. Habitual intake of fruit juice predicts central blood pressure. Appetite. 2014 Sep 30. pii: S0195-6663(14)00462-0. doi: 10.1016/j.appet.2014.09.019.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top