L’urine, un déchet recyclable en engrais

Par Sarah Amiri Publié le 22/11/2019 Mis à jour le 22/11/2019
Article

Utiliser l’urine à la place des engrais chimiques, comme il y a 150 ans, permettrait d’améliorer la qualité de l’eau et des sols, ainsi que de faire des économies d’énergie et de matières premières.

L’écologie s’invite au jardin avec la permaculture mais aussi avec le retour de pratiques anciennes comme l’utilisation de l’urine comme fertilisant. Certains pays ont déjà mis sur le marché ce genre d’engrais notamment la Suisse et les pays scandinaves, en valorisant l’urine et en l’introduisant de nouveau dans le cycle carbone, c’est le cercle vertueux d’une économie circulaire que l’on met en marche. En France, il faut encore attendre l’approbation des pouvoirs publics pour la mise sur le marché d’engrais contenant de l’urine ainsi que des études pour parfaire une technologie capable de la traiter. Voyons quels avantages il y aurait à utiliser l’urine comme engrais.

L’apport de nutriments essentiels

L’azote, le phosphore et le potassium sont 3 nutriments indispensables à la bonne santé des sols et présents dans l’urine. Actuellement l’azote utilisé en agriculture est apporté par des engrais de synthèse et le phosphore et le potassium de gisements miniers. Des productions au lourd bilan carbone. Par ailleurs le phosphore des phosphates, matière non renouvelable, commence à manquer à cause de l’exploitation massive de ses gisements. 

À lire aussi : La principale clé de la réussite en permaculture : préserver le sol 

Une consommation réduite d’eau et d’énergie 

En moyenne, entre 27 et 36 litres d’eau potable sont gaspillés par jour et par habitant via les chasses d’eau, ce qui représente près de 30 % de notre consommation d’eau. De l’énergie est ensuite déployée pour filtrer et nettoyer ces eaux usées qui sont ensuite rejetées et participent à la pollution des milieux aquatiques en apportant un excès de matières organiques favorisant les algues tout en diminuant l’oxygène.

La quantité d’urine annuelle évacuée par une personne suffirait à fertiliser 300-400 m2 de cultures à un niveau semblable à celui des engrais azotés utilisés aujourd’hui. Selon Ecosec, l’urine des Français représenterait l’équivalent de 70 millions d’euros d’engrais, autrement dit 25 % des importations d’azote et 15 % de celles de phosphore. 

Est-ce dangereux pour la santé ?

Au niveau microbiologique, l’urine ne pose pas les mêmes problèmes infectieux que les matières fécales. Cependant, on retrouve tout de même dans l’urine des résidus médicamenteux, des pesticides, le sel que nous consommant en excès et que le corps élimine par son biais. Selon l’Institut de l’environnement de Stockholm, les risques sanitaires associés à l’utilisation de l’urine humaine pour la production agricole sont généralement faibles quand il n’y a pas ou peu de contamination fécale croisée. Sur le plan technologique, la solution pour récupérer l’urine afin de l’utiliser dans les champs pourrait passer par l’utilisation de toilettes à séparation de l’urine, déjà en vigueur dans certains pays européens. Et des procédés de filtration des résidus de médicaments et de suppression de l’odeur ammoniaquée existent déjà.

En pratique

Au niveau individuel, utiliser l’urine pour son jardin, c’est déjà possible. La plupart des experts conseillent de diluer l’urine à raison d’1 litre pour 10 l d’eau, de stocker l’urine dans un récipient fermé avec un peu de vinaigre pour éviter les odeurs. Il faudra aussi éviter d’utiliser l’urine de personne sous traitement médicamenteux (ou pilule contraceptive).

À lire aussi : Pailler son jardin, mode d’emploi et Composter avec ou sans jardin, mode d'emploi

Références
  1. Cordell, D., Drangert, J.-O., & White, S. (2009). The story of phosphorus: Global food security and food for thought. Global Environmental Change, 19(2), 292–305. 
  2. Anna Richert, Robert Gensch, Håkan Jönsson, Thor-Axel Stenström et Linus Dagerskog. Conseils Pratiques pour une Utilisation de l’Urine en Production Agricole. Stockholm Environment Institute, EcoSanRes Series, 2009

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top