Tout ce qui est étiqueté BIO est-il bon ?

Par Lanutrition.fr Publié le 27/07/2009 Mis à jour le 06/02/2017
Vous mangez du bio. Oui mais lequel ? Tous les aliments étiquetés « bio » sont-ils de qualité égale ? De nombreuses questions se posent actuellement à ce sujet. La Nutrition.fr y répond.

La production des aliments « bio » a de nombreux avantages par rapport aux méthodes de production de l'industrie agro-alimentaire : respect de l'environnement et des animaux, développement durable, atouts santé (plus de nutriments et moins de pesticides), un refus d'une consommation débridée et des produits savoureux. Mais les aliments « bio » sont-ils tous de la même qualité ?

 

Du biologique à 95%

La mention « 100% BIO » est interdite. Pourquoi cette précaution ? Car il y a plusieurs « bio ».

  • des bio à 95% : produit avec le label AB

  • des bio à 70% : les 30% venant de l'agriculture conventionnelle doivent être clairement séparés des autres

Et même parmi les « bio à 95% », tous sous le même label AB, vous pouvez avoir un produit bio qui mériterait la mention 100% bio et un autre qui a passé les contrôles de justesse. C'est pour cela que d'autres labels parallèles existent et vont être développés.

Voir notre article sur Les labels et les logos.

 

Et dans les 5%, on trouve quoi ?

On peut aussi y trouver d'autres ingrédients bio, ce qui nous fait un produit bio à 100%. mais on peut aussi des substances très classiques, issues de la production agro-alimentaire :

  • épaississants

  • gélifiants

  • émulsifiants : lécithine de soja

Or, cette lécithine de soja peut provenir d'un OGM. Ce qui signifie qu'un label AB peut être apposé à un produit qui contient des ingrédients « OGM ». Lire le dossier sur les OGM.

 

L'arrivée de l'industrie dans le biologique

Ces produits bio sont porteurs du label officiel AB, géré par le ministère de l'Agriculture et de la Pêche. Ils sont soumis au moins une fois par an à un contrôle de l'un des cinq organismes certificateurs français. D'abord, soyons un peu rassuré sur l'offre : ce sont bien des produits issus de l'agriculture biologique. Peut-être pas des « bio à 100% ». Comme les autres, ils peuvent contenir jusqu'à 5% d'ingrédients non biologiques et des OGM "accidentels" autorisés à hauteur de 0,9 %. Le seul risque est de tomber dans une agriculture biologique intensive, avec monoculture ou mono-élevage. On arrive à l'opposé de l'éthique biologique de départ.

 

Notre avis : attention donc à cette appellation BIO récupérée par les plus grandes chaînes de magasin. C'est une dérive qui peut avoir des retombées aussi positives que négatives. Une affaire à suivre de près.

 

Manger « bio » est-il synonyme de santé ?

Dans l'esprit des consommateurs, peut-être. Mais il est évident que des chips « bio » - avec de la pomme de terre bio, de l'huile bio et des aromates bio - resteraient des chips. Et on peut continuer le même raisonnement avec la charcuterie bio (qui contient des nitrites d'ailleurs), avec des bonbons bio ou de la confiture bio (produits autant sucrés que les autres). Vous l'avez compris : le label AB ne protège pas de l'obésité et des excès.

 

Notre avis : manger « bio » est un plus, mais qui ne donne pas caution à tous les excès. Au contraire, l'esprit « bio » implique peut-être de stopper la consommation à outrance.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top