Les meilleures gélules beauté

Par Lanutrition.fr Publié le 13/02/2008 Mis à jour le 10/03/2017
Choisir ses aliments

Une peau lisse et ferme avec un teint éclatant de l'intérieur. C'est la promesse des gélules beauté en tout genre qui fleurissent en pharmacie, parapharmacie et vente par correspondance. Que contiennnent ces gélules ? Leur composition tient-elle toutes les promesses du marketing ? Pour le savoir, LaNutrition.fr a passé 17 marques au banc d'essai. Pour faire le bon choix, suivez le guide !

15 millions de Françaises de plus de 40 ans, cela fait combien de millions de rides, pattes d’oie, poches, relâchement en tous genres ?

La question en forme de boutade a été posée par un intervenant lors du congrès Anti-âge qui s’est tenu en mars 2007 à Monaco. La réponse : suffisamment pour susciter l’émergence, à côté des traditionnels cosmétiques en application cutanée, du marché des cosmétiques par voie orale, ou nutricosmétiques. Et voilà L’Oréal, qui règne déjà sur le premier, lancé depuis mars 2003 avec son compère Nestlé à l’assaut du second. Dans leur corbeille de mariée, de petites dragées ovales baptisées Innéov Fermeté et Innéov peau sèche et une promesse : raffermir et hydrater les tissus cutanés de la ménagère de 50 ans. Avec au passage le désir secret de faire exploser la concurrence qui ronronnait sur un marché en progression annuelle de 14 %. (1)

La concurrence ? C’est à Marie Béjot, présidente d’Oenobiol, que l’on doit dès 1985 d’avoir entrevu tout le potentiel de la « beauté de l’intérieur ». Médecin, très au fait de la recherche en nutrition, elle fut la première à encourager les Françaises à prendre des compléments nutritionnels pour prévenir le vieillissement de la peau. La première aussi à incorporer du lycopène – un caroténoïde de la tomate – dans ses formulations. Avec le Danois Imedeen, l’Anti-âge intégral d’Oenobiol dominait le marché des capsules de beauté jusqu’à l’intrusion d’Innéov. Hormis le lycopène décliné à toutes les sauces, ces trois laboratoires ont un point commun : ils sont engagés dans une démarche systématique d’évaluation de l’efficacité de leurs produits : études in vitro, études expérimentales chez l’animal et bien sûr la Rolls de la preuve scientifique : les études cliniques chez l’homme.

Avant de rassurer les consommatrices, de telles études ont pour fonction de séduire les « prescripteurs » : dermatologues, médecins et pharmaciens. Le Dr Jean-Pierre Césarini (Hôpital Rothschild, Paris) se déclare « impressionné » par les résultats des études présentées aux professionnels par Innéov. Mais la comparaison avec les concurrents n’est pas facile, car aucune des études qui nous ont été communiquées ne mesurait la même chose. Nous avons donc complété ces résultats par l’analyse de la littérature scientifique.

 


Les principaux actifs dans les nutricosmétiques

 

Les antioxydants

 

La plupart des marques présentes sur ce marché font appel à comme la vitamine C, la vitamine E, les caroténoïdes, le sélénium, le zinc. Le raisonnement est le suivant : avec l’âge, et notablement après 60 ans, les défenses antioxydantes de la peau contre les radicaux libres s’effondrent et les dommages s’accumulent : altération des grosses molécules de soutien, rides, inflammation, taches brunes. On sait aujourd'hui que dans ce combat contre les ravages du temps, le type d'alimentation peut faire la différence. Une étude australienne a comparé le degré de vieillissement de la peau chez des Grecs vivant à Melbourne, des Grecs vivant en Grèce rurale, des Australiens d'origine anglo-saxonne vivant à Melbourne et des Suédois vivant en Suède (lire encadré). Elle conclut qu’un régime qui apporte une quantité conséquente de végétaux antioxydants protège mieux la peau du vieillissement qu’un régime à base de protéines animales et dont l’index glycémique est élevé.

Les capsules et gélules cherchent donc à relever le niveau des antioxydants cutanés. Le sélénium a pour mission de soutenir l’activité d’une famille d’enzymes antioxydantes appelées glutathion péroxydases ; caroténoïdes et lycopène doivent en priorité défendre la peau contre les dommages des ultraviolets. La vitamine C est là comme antioxydant pour préserver les molécules de soutien que sont le collagène et l’élastine des agressions des radicaux libres. Elle inhibe les enzymes (hyaluronidase, élastase et collagénase) sécrétées par des globules blancs et responsables de la dégradation de ces grosses molécules. Et aide directement à la synthèse de collagène.

Les preuves en faveur des suppléments antioxydants viennent essentiellement d’études chez l’animal, d’études cellulaires et d’un petit nombre d’études cliniques à court terme. Beaucoup de ces études portaient sur la protection de la peau contre les dommages des ultraviolets, et elles utilisaient des doses d’antioxydants sensiblement plus élevées que celles que l’on trouve dans les gélules classiques du commerce.

Malgré tout, des études récentes montrent que la peau peut bénéficier des substances antioxydantes, au niveau auquel on les trouve dans les compléments alimentaires et en l'absence d'exposition solaire.

Parmi les substances les plus en vue aujourd’hui dans les laboratoires figure un caroténoïde, la lutéine, que l’on trouve dans le maïs, le jaune d’œuf, et les fruits et légumes verts (brocoli, petits pois, choux de Bruxelles, épinards…).

En mai 2006, des chercheurs de l’Institut de Dermatologie expérimentale de l’University de Witten/Herdecke (Allemagne) ont publié une étude sur les effets de deux compléments alimentaires formulés par Oenobiol. L’expérience a consisté à tester pendant 3 mois sur 13 volontaires un complément apportant lycopène (3 mg/j), lutéine (3 mg/j), bêta-carotène (4,8 mg/j), vitamine E (10 mg/j) et sélénium (75 µg/j). Un autre groupe de 13 volontaires a reçu du lycopène (6 mg/j), bêta-carotène (4,8 mg/j), vitamine E (10 mg/j) et sélénium (75 µg/j). Enfin un dernier groupe de 13 personnes recevait un placebo. La densité et l’épaisseur de la peau, mesurées par ultrasons, ont augmenté significativement dans les deux premiers groupes. L’aspect de la peau s’est lui aussi amélioré : plus lisse, moins ridé, moins rugueux. Dans le groupe placebo, aucune amélioration n’a été constatée. [1]

Une étude a été présentée en septembre 2006 lors d’un congrès de dermo-cosmétique à Paris. Elle a été conduite par le Dr Pierfrancesco Morganti, professeur de dermatologie cosmétique à l’université de Naples. Selon cette étude, par rapport au placebo, la lutéine à la dose de 10 mg/j augmente l’hydratation de la peau de 38%, l’élasticité de la peau de 8% et le niveau des lipides superficiels de 33%. En plus, la lutéine diminuerait l’oxydation de ces graisses de 55%.

Lorsque la lutéine est associée à sa cousine la zéaxanthine, l’amélioration est encore plus importante, que ces deux substances soient apportées par voie orale ou cutanée : l’hydratation de la peau est améliorée de 60%, l’élasticité de la peau de 20% et le niveau des lipides superficiels de 50%. L’oxydation de ces graisses bénéfiques est réduite de 64%.

 

L’alimentation anti-rides

Une alimentation du type de celle qui est conseillée par LaNutrition, riche en végétaux, pauvres en glucides raffinés et sans excès de protéines animales prévient efficacement les rides qui apparaissent avec l’âge. C’est la conclusion d’une étude menée en Grèce, en Suède et en Australie, qui explorait le lien entre régime alimentaire et degré de vieillissement cutané. Le vieillissement est plus marqué chez les personnes qui consomment plus de laitages (entiers), viandes rouges, pommes de terre, boissons sucrées, gâteaux, viennoiseries. En revanche, un régime à base de légumes (épinards, asperges, céleri, oignons, persil, aubergines), légumes secs (notamment haricots de Lima), noix, noisettes, amandes, olives, cerises, melon, fruits secs, prunes, pommes, poires, œufs, yaourts, pain aux céréales, thé vert, eau - donne une peau plus jeune. Le message à retenir est qu'une alimentation antioxydante est bonne pour la peau.[2]

 

Les huiles de bourrache et d’onagre

 

De nombreux compléments à visée beauté font appel à ces huiles végétales. La raison en est qu’elles contiennent un acide gras anti-inflammatoire de la famille oméga-6, l’acide gamma-linolénique, que l'on appelle GLA. La teneur des huiles en GLA varie, l’huile de bourrache étant celle qui en contient le plus (voir tableau). Globalement, il existe d’assez bonnes preuves scientifiques de l’efficacité du GLA et des huiles qui en contienne sur l'hydratation de la peau, la perte d'eau trans-épidermique, la rougeur, la fermeté, l'élasticité.

Dans une étude randomisée, en double aveugle avec placebo, des chercheurs ont donné des gélules d’huile d'Onagre à la dose de 3 × 500 mg, deux fois par jour pendant 3 mois. Après un mois, il n’y a pas de différence dans les paramètres cutanés entre le groupe qui prend l’huile d’onagre et celui qui prend le placebo. Après 3 mois cependant, l'hydratation cutanée, la perte d'eau trans-épidermique, l'élasticité, la fermeté, la résistance à la fatigue et la rugosité sont respectivement améliorés de 13, 8, 5, 17, 14 et 22% dans le groupe « huile d’onagre ».

Dans une autre étude, vingt-neuf personnes âgées en moyenne de 69 ans ont absorbé une dose quotidiennne de 360 ou 720 mg de GLA pendant 2 mois. Cette consommation de GLA a amélioré la fonction de barrière cutanée comme le montre la diminution de près de 11% de la perte d'eau par l'épiderme. Trente-quatre personnes se plaignaient de démangeaisons avant de consommer de l'huile de bourrache, mais à l'issue de l'expérience, les chercheurs n'ont enregistré aucune plainte. [3]

Ces résultats viennent conforter l'idée que le GLA est un acide gras essentiel pour la peau qui, incapable de la synthétiser, en a néanmoins besoin pour optimiser sa structure et sa fonction. [4] Donc, les huiles riches en GLA peuvent être intéressantes, mais il faut probablement prendre des doses relativement importantes – supérieures à 2 g d'huile de bourrache par jour, et le faire pendant 3 mois au moins.

 

Huile

Teneur en GLA

Bourrache

20 à 27%

Pépins de cassis

15 à 20%

Onagre

7 à 14%

 

 

Les huiles de poisson

 

Plusieurs compléments pour la peau renferment des huiles de poisson, et apportent donc des acides gras oméga-3 à longues chaînes EPA et DHA. Ces acides gras réduisent l’inflammation de la peau, comme cela a été montré par plusieurs études cliniques, ils apportent aussi une légère protection contre les coups de soleil.[5] [6] Les doses utilisées dans ces études sont relativement élevées : 4 à 10 g par jour. Mais ces acides gras ont tendance à augmenter les phénomènes oxydatifs dans la peau, ce qui est logique puisqu’il s’agit de graisses sensibles aux effets de l’oxygène.[7] Pour prévenir ces phénomènes oxydatifs, les fabricants ajoutent en général des antioxydants à leur formule.

On peut penser que ces graisses de la famille oméga-3 entraînent une amélioration de la qualité de la peau, en particulier dans les peaux sèches et inflammatoires mais la preuve formelle n’en a pas encore été apportée.

 

La glucosamine

 

La glucosamine, qui est extraite de la carapace des crustacés est plus connue pour soulager les symptômes de l'arthrose et peut-être – le sujet reste débattu – en modifier le cours. C'est Imedeen qui le premier a eu l'idée de rechercher un effet de la glucosamine sur la peau, parce qu'elle fait partie d'une famille de grosses molécules que l'on trouve dans le derme. Depuis, on trouve de la glucosamine dans quelques compléments beauté.

La glucosamine et son dérivé acétylé, la N-acétyl glucosamine servent à la synthèse de molécules appelés glycosaminoglycanes (comme l'acide hyaluronique) et à la production de protéoglycanes. Ces molécules forment un gel dans lequel baignent les fibres de collagène et d’élastine ; comme elles sont capables d’absorber une grande quantité d’eau, elles contribuent à la souplesse et à la mobilité de la peau. La glucosamine a des effets bénéfiques sur les cellules de la peau et sur la peau elle-même. Elle accélère la cicatrisation, améliore l'hydratation et diminue les rides. [8] Elle pourrait même être utile pour traiter les maladies de l'hyperpigmentation, en freinant la synthèse de la mélanine. Enfin, elle est anti-inflammatoire.[9]

 


Les produits

Comment nous avons classé les produits?

Nous avons tenu compte de deux critères : la clarté de la composition et l’efficacité globale.

 

Composition

 

les actifs ne sont pas connus (complexe breveté dont la composition n'est pas détaillée)

les différents composants sont connus mais pas leurs dosages

les composants et les dosages sont connus

les composants sont connus et les dosages sont garantis

 

Efficacité

 

efficacité incertaine ou pas d'efficacité du tout

efficacité possible (repose sur l'usage traditionnel ou sur des études expérimentales sur cellules) ou sur un test d’efficacité (étude clinique non contrôlée) en l’absence de preuves formelles dans la littérature scientifique

efficacité supposée : elle repose sur des données expérimentales issues de la littérature scientifique ou sur un test d'efficacité (étude clinique non contrôlée) ou sur une étude contrôlée isolée, en l’absence d’autres travaux de confirmation.

efficacité basée sur des données expérimentales et établie par des études cliniques chez l'homme

 

Produit

Laboratoire

Prix

Composition

Efficacité

Imedeen Classic

Imedeen

40 € / 60 c.

Imedeen Time Perfection

Imedeen

53 € / 60 c.

Inneov peaux sèches

Inneov

27 € / 60 c.

Inneov Fermeté

Inneov

27 € / 60 c.

Oenobiol Lifting

Oenobiol

21 € / 30 c.

Lero derm

Lero

18 € / 60 c.

Topyalise

SVR

12 € / 60 c.

Perles de Peau Hydratant

Arkopharma

22 € / 90 c.

Peau de Pêche

Equilibre Attitude

19 € / 45 c.

Peau Eclatante

Juvamine

5,5 € / 30 c.

Oenobiol Dermo-Apaisant

Oenobiol

15 € / 60 c.

Safetyskin

Safetynat

22 € / 45 c.

Bio-Borago + EPA

Pharma-Nord

17 € / 60 c.

Derm'Intense BcomBio

Sicobel

15 € / 60 c.

Beauty In & Out

Marnys

48 € / 30 c.

Arkeskin

Lierac

27 € / 60 c.

Granioméga

Laboratoire des Granions

23 € / 60 c.

 

 


Gros plan sur les compléments

 

Arkeskin

Composition Efficacité

Fabricant : Lierac

 

Composition

 

  • Huile de noix : 91 mg

  • Huiles d’origine marine : 101 mg

  • Huile de bourrache : 10 mg

  • Vitamine E : 5 mg

  • Vitamine C : 30 mg

  • Zinc : 7.5 mg

  • Omega 3 : 82.5 mg

  • Omega 6 : 60 mg

 

Posologie

 

2 capsules par jour à avaler le matin, idéalement pendant trois mois.

 

Ce que dit le fabricant

 

La présence d’oméga-3, issus d’huile de crevette polaire et d’huile de noix, atténue les symptômes fonctionnels de la ménopause et procure une sensation de bien-être général. L’association idéale d’oméga-6, de vitamine C, de zinc et de vitamine E permet de redonner à la peau confort, hydratation, fermeté, uniformité et éclat.

 

Notre avis: Les huiles de poissons n’ont pas fait la preuve formelle de leur efficacité, et leur teneur semble insuffisante. Pas de preuves non plus de l’efficacité de l’huile de noix et de ses acides gras oméga-3 (acide alpha-linolénique) et oméga-6 (acide linoléique). Le niveau des antioxydants est modeste, à l’exception du zinc. L’huile de bourrache figure dans ce complément en quantité probablement insuffisante pour prétendre à un effet significatif.

 

 


Beauty In Out

Composition Efficacité

Fabricant : Marnys

 

Composition

 

  • Huile de saumon : 230 mg

  • Huile d´olive : 150 mg

  • Collagène marin : 150 mg

  • Huile de bourrache : 60 mg

  • Vitamine C : 60 mg

  • L-methionine : 50 mg

  • L- cystine : 50 mg

  • Sulfate de magnesium : 30 mg

  • Huile de soja : 25 mg

  • Sulfate de fer : 22 mg

  • Lécithine de soja : 20 mg

  • Nicotinamide : 18 mg

  • Cire d´abeilles : 15 mg

  • Vitamine E : 10 mg

  • Pantothénate de calcium : 6 mg

  • Oxyde de zinc : 4,40 mg

  • Vitamine B6 : 1,80 mg;

  • Vitamine B2 : 1,70 mg;

  • Vitamine B1 : 1,40 mg;

  • Acide folique : 0,15 mg;

  • Biotine : 66 mcg;

  • Vitamine B12 : 1 mcg.

 

Posologie

 

Prendre une capsule par jour au petit-déjeuner.

 

Ce que dit le fabricant

 

Formule anti-âge qui réunit dans le même produit du collagène marin, un complexe de vitamines et de minéraux, des acides aminés et aussi des huiles très riches en acides gras essentiels oméga 3, 6 et 9 (linoléique, linolénique et oleique). Elle apporte les composés nécessaires pour régénérer et rendre la peau plus élastique et aussi pour renforcer la peau et les ongles, en améliorant l´aspect intérieur et extérieur de votre corps.

 

Notre avis: Les huiles de poissons n’ont pas fait la preuve formelle de leur efficacité, et leur teneur paraît ici insuffisante. Pas de preuves non plus de l’efficacité des acides gras de l’huile d’olive et du soja. Il n’existe pas de preuves que des suppléments de méthionine et de cystine améliorent la qualité de la peau, en particulier à ces doses. L’huile de bourrache figure dans ce complément en quantité probablement trop faible pour prétendre à un effet significatif. Le niveau des antioxydants est modeste. Le « collagène marin » est intéressant, mais le niveau d’apport paraît faible. La présence de sulfate de fer soulève la question, toujours non résolue, de la cohabitation fer/vitamine C, soupçonnée de favoriser les radicaux libres.

 

 


Bio-Borago + EPA

Composition Efficacité

Laboratoire : Pharma-Nord

 

Composition

 

  • Huile de bourrache : 360 mg, dont GLA 80 mg

  • Huile concentrée de poisson : 140 mg dont EPA 45 mg et DHA 33 mg

  • Vitamine E

 

Posologie

 

1 à 2 capsules par jour

 

Ce que dit le fabricant

 

Capsule, complément nutritionnel d’huile de bourrache et EPA. Riche en acides gras EPA et DHA. Sans sucre, sans gluten, sans levure. A utiliser dans tous les cas d'affections de la peau tels eczéma, acné, psoriasis, allergies, syndrome prémenstruel, états rhumastimaux.

 

Notre avis: Ce produit ne revendique pas un effet spécifique beauté, mais plutôt « soin de la peau ». La teneur en huile de poisson paraît limitée pour l’effet de traitement qui est revendiqué, sachant que pour la beauté de la peau, aucune preuve formelle n’existe encore. L’huile de bourrache est intéressante, mais là encore la dose conseillée semble un peu juste. Notons que la vitamine E est synthétique, et non naturelle.

 

 


Granioméga

Composition Efficacité

Fabricant : Laboratoire des Granions

 

Composition

 

  • Huile de poisson dont EPA et DHA : 332,5 mg

  • Huile de pépins de framboises : 76 mg

  • Zinc : 7,13 mg

  • Sélénium : 0,026

 

Posologie

 

2 capsules par jour

 

Ce que dit le fabricant

 

En curatif, pour les peaux sèches, en préventif avant exposition au soleil.

 

Notre avis: Ce produit apporte deux oligo-éléments à fonction antioxydante, le zinc et le sélénium et surtout des acides gras : l’EPA et le DHA, qui sont anti-inflammatoires et l’acide linoléique, qui lui, favoriserait plutôt les réactions inflammatoires bien que les doses données ici soient très faibles. La présence d’acide linoléique dans la formule est justifiée par le fait, rapporté par le fabricant, que cet acide gras améliore la sécheresse de la peau. Ceci est exact, mais les études publiées dans la littérature scientifique ont surtout porté sur l’acide linoléique appliqué sur la peau. On ne sait pas très bien ce qu’il en est de l’acide linoléique avalé dans un contexte où l’alimentation en apporte déjà beaucoup (trop). On regrette au passage que le laboratoire ne précise pas la teneur en acide linoléique de son huile de pépins.

 

 


Huile de Bourrache-Onagre - Peau Eclatante

Composition Efficacité

Fabricant : Juvamine

 

Composition

 

  • Huile de bourrache : 250 mg
  • Huile d'onagre : 250 mg
  • Acides gras essentiels : 240 mg
  • Acide gamma-linolénique : 61 mg

 

Posologie

 

Une capsule par jour.

 

Ce que dit le fabricant

 

Eclat et élasticité de la peau : les huiles de bourrache et d'onagre se distinguent par leur richesse en acides gras essentiels, qui entrent dans la composition des membranes cellulaires. Eléments de constitution indispensables pour la peau, ils contribuent à assurer sa souplesse et son élasticité.
Bien-être féminin : l’onagre est également connue comme la plante du bien-être féminin ; elle aide à aborder les désagréments de la fin du cycle menstruel avec plus de confort.
Cet apport nutritif aide à entretenir l'éclat de la peau, en particulier les peaux sèches.

 

Notre avis: Les huiles de bourrache et d’onagre améliorent l’hydratation et l’élasticité de la peau, mais ici la dose conseillée paraît un peu juste. Il faudrait la multiplier par 3 ou 4. On regrette l’absence de vitamine E, ne serait-ce que pour prévenir ces acides gras polyinsaturés de l’oxydation.

 

 


Imedeen Classic

Composition Efficacité

Fabricant : Imedeen

 

Composition :

 

  • Complexe Naturel Marin: 105 mg

  • vitamine C : 30 mg

  • zinc : 30 mg

 

Ce que dit le fabricant

 

Imedeen Classic améliore significativement la qualité de la peau et atténue les signes visibles du vieillissement cutané.

 

Notre avis: Le zinc est actif sur la régénération du système vasculaire cutané. La vitamine C est là pour agir sur les effets cumulés des rayonnements UV. Le complexe naturel marin renferme des glycosaminoglycanes, des macromolécules semblables à celles trouvées dans le derme. Dans la peau, ces molécules sont capables d’absorber une grande quantité d’eau (jusqu’à 1000 fois leur propre volume) et forment un gel dans lequel baignent les fibres de collagène et d’élastine. Elles constituent le réservoir hydrique de la peau et contribuent en temps normal à sa souplesse et à sa mobilité.

 

Une étude clinique a été menée en double aveugle contre placebo sur un échantillon de 144 personnes âgées de 35 à 50 ans, pendant un an. L’efficacité du produit a été évaluée sur les signes du vieillissement actinique c’est-à-dire le vieillissement lié une exposition solaire excessive. Ce vieillissement s’accompagne d’une modification de la microcirculation cutanée (dilatation des petits vaisseaux sanguins), d’un relâchement cutané (élastose solaire) et d’un creusement plus profond des rides.
Les visages des personnes ont été photographiés et les photos analysées après 3 et 12 mois.
Autres paramètres observés : la densité de la peau par échographie ultrasonore, la perte en eau transépidermique qui rend compte de l’effet barrière de la couche cornée. Ce paramètre augmente avec le vieillissement lié à l’âge alors qu’il diminue avec le photovieillissement du fait de l’épaississement de la couche cornée.
L’étude montre un effet vraiment notable au bout d’un an. C’est long, mais est difficile de faire mieux compte tenu de la difficulté à agir sur ce type de vieillissement. Une redensification du derme est observée, donc l’action contre le relâchement cutané est démontrée. L’analyse de la perte en eau transépidermique permet de conclure à un retour à une épaisseur normale de la couche cornée et de fait confirme que l’amélioration de la densité de la peau mesurée par échographie se produit bien au niveau du derme. »

 


Imedeen Time Perfection

Composition Efficacité

Fabricant : Imedeen

 

Composition

 

  • Complexe BioMarin extrait de derme de poisson des mers froides : 105 mg

  • Lycophence (complexe associant du lycopène de tomate et OPC de pépins de raisin) : 100 mg

  • Vitamine-C naturelle issue de l'acérola : 30 mg

 

Posologie

 

2 comprimés par jour

 

Ce que dit le fabricant

 

Favorise une peau saine, souple et éclatante. Réduit de l'intérieur les signes visibles du vieillissement et contribue à la protection de la peau contre de nouveaux signes de vieillissement.

 

Notre avis: Il s’agit d’un complexe associant un facteur de formation des glycosaminoglycanes, ces molécules qui participent à la structure du derme, et des antioxydants classiques comme le lycopène ou les OPC des pépins de raisin. Imedeen a conduit une étude in vitro dans un laboratoire français en 2002, qui montre que le produit a un effet positif marqué sur la stimulation des cellules spécialisées, les fibroblastes et sur la synthèse du tissu conjonctif. Pour le reste, Imedeen se réfère à une étude clinique conduite en 1998 par Marianne Kieffer sur Imedeen Classic, dont la composition est un peu différente. Malgré tout, compte tenu de la proximité des deux formules et de l’état des connaissances sur les autres actifs, nous considérons ce produit intéressant, avec une protection antioxydante probablement plus marquée que dans Imedeen Classic.

 

 


Inneov peaux sèches

Composition Efficacité

Fabricant : Inneov

 

Ce que dit le fabricant

 

Redensifiant cutané par voie nutritionnelle. Il raffermit et redonne de la densité à la peau. L'extrait végétal riche en lycopène est associé à des protéines spécifiques qui optimisent son absorption par l'organisme, pour agir au mieux sur la peau.

 

Composition (pour 2 gélules)

 

  • Huile de pépins de cassis et poissons (oméga-3 et 6) : 0,92 g

  • Extrait de tomate (lycopène) : 1 mg

  • Vitamine E : 5 mg

  • Vitamine C : 30 mg

 

Posologie

 

2 capsules le matin et 2 capsules le soir pendant 3 mois minimum. Puis 2 capsules par jour en relais si nécessaire, au cours d'un repas pour une meilleure absorption. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

 

Notre avis: Ce produit apporte de l’acide gamma-linolénique issu de l’huile de pépin de cassis et des acides gras oméga-3 du poisson. Les preuves concernant le premier sont plus solides que celles concernant les seconds, mais en théorie les acides gras oméga-3 du poisson devraient être bénéfiques dans cette indication. Ce produit apporte aussi du lycopène, déjà largement utilisé chez les concurrents Oenobiol et Imedeen, ainsi que les classiques vitamines E et C. le produit a fait l’objet d’un test d’utilisation et d’une étude clinique contre placebo chez 80 femmes à peau sèche. A trois mois, la concentration en lipides de la peau est améliorée de 30%, ce qui est logique. Le microrelief est lissé.

 

 


Inneov Fermeté

Composition Efficacité

Fabricant : Inneov

 

Composition

 

  • Vitamine C : 20 mg
  • Extrait végétal (10% lycopène) : 20 mg
  • Lactoprotéine : 40 mg
  • Extrait de Soja (40 % d’isoflavones) : 42 mg

 

Posologie

 

2 à 3 capsules par jour pendant 3 mois.

 

Ce que dit le fabricant

 

Complément nutritionnel de beauté formulé spécifiquement pour aider à raffermir et redonner de la densité à la peau, de l’intérieur, profondément et intégralement : pour une peau plus tonique, plus ferme, plus lisse.

 

Notre avis: Innéov Fermeté joue la carte des incontournables antioxydants avec la vitamine C et le lycopène. Mais Innéov se démarque de ses concurrents par une dose importante d’isoflavones de soja, des composés qui ont des effets de régulation hormonale. Or on sait qu’après 50 ans, avec la baisse des hormones féminines, la peau perd chaque année 1 % de son épaisseur et 2 % de son collagène. Il semble que chez Nestlé et L’Oréal on ait misé sur le fait que les isoflavones par voie orale viendraient exercer leurs effets modulateurs au niveau des récepteurs estrogéniques de la peau. Les isoflavones ont aussi des propriétés antioxydantes. Elles pourraient stimuler la production d’acide hyaluronique. Elles sont largement utilisées en cosmétologie classique dans les crèmes anti-âge (Vichy, Evestrel, Phytosoya…). Prises oralement à dose élevée (118 mg soit plus que la dose préconisée par Innéov), elles ont diminué la sécheresse de la peau chez des femmes ménopausées dans une étude qui a duré trois mois.

 

Le Lactolycopène est un lycopène modifié (encapsulé dans des lacto-protéines) pour être mieux absorbé au niveau de l’intestin et donc atteindre au mieux ses cibles dont la peau.
Innéov a conduit des études pour montrer l'activité de chaque actif puis a étudié l’action du complexe : in vitro sur épiderme reconstruit, sur explants de peau provenant de femmes ménopausées et par voie orale lors d’un essai clinique en double aveugle contre placebo sur deux groupes de 45 femmes ménopausées pendant 6 mois (panel utilisé conforme au public visé). Les paramètres observés sont ceux qui sont classiquement utilisés en dermopharmacologie (mesure de densité par échographie ultrasonore, élasticité par twistométrie, microrelief 3D par prise d’empreintes).
Selon Christine Lafforgue, « les essais publiés, commente, montrent clairement, sur des cellules cutanées de femmes ménopausées, un renouvellement de l'épiderme et une augmentation de la synthèse de collagène. Pris en complément de l’alimentation, le produit améliore la densité de derme (redensification) et l'élasticité cutanée. Ces deux actions expliquent le lissage du microrelief observé après 6 mois de traitement. »

 


Oenobiol Lifting

Composition Efficacité

Fabricant : Oenobiol

 

Composition

 

  • Biorétinol végétal : 1800 µg ER

  • Lycopène : 3 mg

  • Lutéine : 6 mg

  • Sélénium : 50 µg

  • Huile riche en acides gras essentiels Oméga 3 : 245 mg

  • Vitamine E : 10 mg

 

Posologie

 

1 capsule par jour pendant 3 mois

 

Ce que dit le fabricant

 

Restructurant du derme, redensifie la peau, diminue les rides et contribue à hydrater la peau.

Le laboratoire Oenobiol a démontré l'efficacité des antioxydants pour ralentir le vieillissement, réduire les rides et le relâchement. Les formules exclusives d'Oenobiol Anti-Age apportent à la peau des anti-oxydants performants - Actilycopène®, lutéine et sélénium - elles permettent de diminuer de 89 % l'activité des radicaux libres, principale cause de vieillissement de la peau, dès le 1er mois de cure. En agissant de l'intérieur, elles renforcent l'efficacité des crèmes anti-âge.

 

Notre avis: Sans faire appel aux traditionnelles huiles de bourrache et d’onagre, la formule est très intéressante avec un équilibre recherché en antioxydants, caroténoïdes en particulier. Le sélénium figure à une dose tout à fait remarquable, il faut aussi noter la présence de coenzyme Q10, un antioxydant encore trop peu employé.

 

Oenobiol s’appuie sur les résultats de l’étude confiée aux chercheurs de l’Institut de Dermatologie expérimentale de l’University de Witten/Herdecke (Allemagne), qui a trouvé qu’un mélange d’antioxydants et de caroténoïdes, dont la lutéine et le lycopène, diminue les rides de 14%, hydrate et lisse la peau. D’autres études attestent de l’intérêt du lycopène et de la lutéine pour prévenir le vieillissement de la peau.

 


Oenobiol Dermo-Apaisant

Composition Efficacité

Fabricant : Oenobiol

 

Composition

 

  • Acide alpha-linolénique : 277,5 mg

  • Vitamine E : 2,5 mg

 

Ce que dit le fabricant

 

Indications : peaux sensibles et réactives. Peaux sèches et très sèches.
Propriétés : riche en ALA, acide gras oméga 3 dermoprotecteur et relipidant, il hydrate en profondeur, apaise et protège jour après jour les peaux intolérantes et réactives.
Efficacité prouvée par une étude clinique en double aveugle contre placebo sous contrôle dermatologique.
• Pouvoir apaisant + 48% : réduit significativement l’hypersensibilité et les rougeurs.
• Pouvoir hydratant + 39% : restaure le confort, la douceur et la souplesse de la peau.
 

 

Posologie

 

4 capsules par jour au cours des repas, pendant 3 mois.

 

Notre avis: La formule est d’une simplicité désarmante : de l’acide alpha-linolénique, l’acide gras majoritaire dans l’huile de lin (et l’huile de colza), et de la vitamine E. Disons-le, on est a priori un peu surpris car à notre connaissance, l’acide alpha-linolénique n’a pas été étudié expérimentalement pour ses effets sur la qualité de la peau. Le laboratoire a conduit une étude clinique en double aveugle sur 26 femmes de 18 à 65 ans, mais il a comparé son produit non pas à un placebo mais à de l’acide linoléique, l’acide gras majoritaire dans l’huile de tournesol, qui est foncièrement pro-inflammatoire et que nous consommons généralement en excès, vu son poids dans l’alimentation moderne. La comparaison tourne à l’avantage du produit du laboratoire, mais ce n’est guère étonnant. Oenobiol cherche peut-être à montrer que dans ce contexte d’apport excessif en acide linoléique, son produit apporte une amélioration physiologique. Le produit peut être conseillé à celles et ceux qui manquent d’acide alpha-linolénique, c’est-à-dire qui consomment peu de noix, d’huile de colza, légumes verts. Pour les autres, c’est moins évident.

 

 


Lero derm

Composition Efficacité

Fabricant : Lero

 

Composition

 

  • Huile de poisson riche à 18% en EPA et 12% DHA (oméga-3) : 200 mg

  • Huile d'onagre : 150 mg

  • Extraits de raisin (riche à 40% en OPC) : 100 mg

  • Vitamine C : 60 mg

  • Niacine : 18 mg

  • Zinc : 7,5 mg

  • Vitamine E : 30 mg

  • Bêta-carotène naturel : 4 mg

  • Vitamine B6 : 1 mg

  • Vitamine B9 : 200 mcg

  • Vitamine B8 : 150 mcg

  • Sélénium : 50 mcg

 

Posologie

 

1 capsule par jour au milieu d'un repas. Cure de 2 à 3 mois, renouvelable.
 

 

Ce que dit le fabricant

 

Complément nutritionnel agissant sur les principaux signes du vieillissement cutané. Spécialement formulé pour contribuer à la relance des fonctions vitales du derme tout en renforçant la protection naturelle de la peau et contribuer ainsi à lutter efficacement contre les effets indésirables de son vieillissement.

 

Notre avis: Il n’y a pas de preuves formelles dans la littérature scientifique que l’huile de poisson améliore la souplesse et la fermeté de la peau, même si cela paraît plausible. Par ailleurs, les doses d’huile de poisson restent peu élevées. Le niveau des antioxydants est correct, avec une excellente représentation de la vitamine E et la présence d’OPC de raisins. L’huile d’onagre apporte du GLA qui améliore l’hydratation de la peau, mais là encore, les doses restent faibles en dépit d’une augmentation par rapport à la formulation précédente.

 

Le laboratoire a conduit une étude sur 77 volontaires avec une formule légèrement différente. Elle a conclu que le produit entraîne à une meilleure hydratation et un toucher plus agréable, avec réduction de la profondeur des rides, diminution du nombre de ridules et amélioration de la tonicité de la peau. Il est logique de considérer que la nouvelle formulation fait aussi bien.

 


Peau de Pêche (Gamme 2FaceS)

Composition Efficacité

Fabricant : Equilibre Attitude

 

Composition

 

  • Lycoxtase : 10 mg

  • Levure de bière : 100 mg

  • Extrait de bardane : 50 mg

  • Extrait de pensée sauvage : 30 mg

  • Extrait d’avoine : 50 mg

  • Extrait de raisin. : 25 mg

  • Extrait de pissenlit : 50 mg

  • Extrait de chardon marie : 30 mg

  • Lycopène 2,5 mg

  • Betacarotene : 2,4 mg

  • Vitamine C : 30 mg

  • Vitamine E : 5 mg

  • Sélenium 37,5 µg

  • Zinc : 7,5 mg

  • Super Oxyde Dismutase vectorisée : 70 UI

  • Extrait de carotte : 10 mg

 

Posologie

 

2 comprimés par jour à prendre avec un grand verre d’eau le matin

 

Ce que dit le fabricant

 

Peau de Pêche est l’allié idéal pour retrouver une peau fraîche, douce, souple et lisse avec un effet bonne mine assuré, une peau qui a la pêche !

 

Notre avis: La formule est assez complexe – mais pas dénuée d’intérêt, avec un mélange d’actifs antioxydants connus, sur lesquels s’appuie le produit, et des extraits végétaux dont on peut imaginer qu’ils ont aussi une activité antioxydante. On regrette que le fabricant ne dise pas clairement que sa « lycoxtase », un terme inspiré par le marketing, est l’association de super oxyde dismutase vectorisée et de lycopène (pour améliorer l’éclat du teint). On remarque donc la présence de super oxyde dismutase (SOD), une protéine antioxydante très intéressante à condition qu’elle soit effectivement absorbée, et pas détruite dans le tube digestif, un casse-tête sur lequel ont jusqu’ici buté les fabricants. Les nouvelles formes de SOD sont extraites du melon et associées à une protéine du blé (gliadine) qui empêche sa dégradation dans l’estomac. Les études chez l’homme sont très peu nombreuses. Des travaux chez l’animal ont trouvé que cette SOD prise par voie orale améliore le statut antioxydant, mais on ne sait pas encore réellement ce qu’il en est au niveau de l’état de la peau.

 

 


Perles de Peau Hydratant

Composition Efficacité

Fabricant : Arkopharma

 

Composition (pour 3 capsules)

 

  • Huile de bourrache : 750 mg

  • Huile d’onagre : 750 mg

  • Acide gamma-linolénique : 217.5 mg

  • Acide linoléique : 817,5 mg

  • Vitamine E : 30 mg

 

Ce que dit le laboratoire

 

Cette nouvelle formule sous forme de capsules permet de prévenir les effets du vieillissement et d'hydrater sa peau de l'intérieur.

Sa composition : des huiles d'onagre et de bourrache, riches en acides gras essentiels comme l'acide gamma-linolénique et l'acide linoléique, associées à de la vitamine E naturelle.

L'huile de bourrache permet de lutter efficacement contre le dessèchement cutané, à l'origine du vieillissement prématuré de la peau. Elle en améliore l'hydratation ; la peau mieux nourrie, devient plus souple et d'aspect plus agréable.

A l'instar de la bourrache, l'huile extraite des graines d'onagre se révèle riche en acides gras, qui vont permettre d'améliorer l'élasticité de la peau et lutter contre son dessèchement.

Quant à la vitamine E naturelle, en protégeant les membranes cellulaires des radicaux libres, elle va permettre de ralentir le vieillissement cutané.

 

Notre avis: Le fabricant a bâti son produit autour des huiles de bourrache et d’onagre riches en GLA, qui ont effectivement montré leur efficacité sur l’hydratation et l’élasticité. Il faut noter que les doses sont dans ce produit plutôt élevées : elles se rapprochent de celles utilisées dans les études cliniques, ce qui est une garantie d’efficacité. La présence de vitamine E est intéressante mais insuffisante à elle seule pour justifier d’un effet propre aux antioxydants.

 

 


Safetyskin

Composition Efficacité

Fabricant : Safetynat

 

Composition

 

  • Huile de noyaux d’abricot : 100 mg

  • Huile de bourrache : 100 mg

  • Huile d’onagre : 100 mg

  • Huile de carotte : 50 mg

  • Huile de passiflore : 50 mg

  • Huile d’argan : 10 mg

  • Vitamine E naturelle : 15 mg

 

Posologie

 

2 capsules par jour

 

Ce que dit le laboratoire :

 

Une formule spécialement équilibrée en oméga-3, 6, et 9 pour revitaliser la peau.

 

Notre avis: Parmi les huiles, seules celles de bourrache et d’onagre ont fait la preuve de leur efficacité, et les doses pourraient être ici un peu justes. Il y a de la vitamine E mais aucun autre antioxydant.

 

 


Topyalise

Composition Efficacité

Fabricant : SVR

 

Composition

 

  • Huile de bourrache pure : 500 mg

  • Vitamine E naturelle : 2,5 mg

 

Posologie

 

Chez le nourrisson: 1 capsule par jour.

Chez l’enfant : 2 capsules par jour.

Chez l’adulte : 2 à 4 capsules par jour pendant les repas. A utiliser en cures de 1 à 2 mois renouvelables.

 

Ce que dit le fabricant

 

Complément alimentaire de choix des peaux sèches et atopiques du bébé et de l’adulte recommandé chez le nourrisson. La composition des capsules 100% végétale est basée sur:

- l’huile de bourrache, haute qualité, concentrée en acide gamma-linolénique aux propriétés restructurantes et hydratantes.

- la vitamine E, puissant anti-oxydant qui protège la peau des effets des radicaux libres.

La peau retrouve élasticité et confort.

 

Notre avis: Passons sur la vitamine E, qui figure dans ce produit à une dose insuffisante pour revendiquer une action significative. En revanche, on note la dose conséquente d’huile de bourrache qui laisse espérer un effet intéressant sur l’hydratation et l’élasticité de la peau.

 

 


Derm'Intense BcomBio

Composition Efficacité

Fabricant : Sicobel

 

Composition

 

  • Extrait sec de feuilles de romarin bio : 25mg

  • Poudre d'acérola bio : 25mg

  • Extrait sec de cynorrhodon bio : 25mg

  • Extrait sec de feuilles de thé vert bio : 25mg

  • Poudre d'écorce de citron bio : 25mg

  • Poudre de carotte bio : 50mg

  • Levure de bière : 80mg

 

Posologie

 

2 comprimés par jour

 

Ce que dit le fabricant

 

Aide à lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement cutané. Restructure l'épiderme en profondeur L'ovale du visage redevient plus net. Améliore l'aspect général de la peau. Les rides et ridules de votre peau s'atténuent. Votre peau retrouve souplesse et douceur, votre teint est éclatant.

 

Notre avis: Le fabricant joue la carte des antioxydants bio. Pourquoi pas ? Le romarin est l'un des meilleurs antioxydants connus, l'acérola et le cynorrhodon sont riches en vitamine C, les feuilles de thé vert en polyphénols, la carotte en bêta-carotène. Seule la levure de bière semble incongrue, mais on peut penser que le laboratoire a voulu associer les vitamines B qu'elle renferme aux antioxydants. Pour autant, si l'intention est louable, on peut craindre que les doses d'actifs soient un peu justes. Une étude clinique permettrait d'y voir clair, mais le fabricant n'en a pas conduit.

 

Le détail de la composition (poudre ou extrait) n'est pas toujours clairement communiqué.

 

Références

 

[1] Heinrich U, Tronnier H, Stahl W, Bejot M, Maurette JM. Antioxidant supplements improve parameters related to skin structure in humans. Skin Pharmacol Physiol. 2006;19(4):224-31.

[2] Purba MB, Kouris-Blazos A, Wattanapenpaiboon N, Lukito W, Rothenberg EM, Steen BC, Wahlqvist ML. Skin wrinkling: can food make a difference? J Am Coll Nutr. 2001 Feb;20(1):71-80.

[3] Brosche T, Platt D. Effect of borage oil consumption on fatty acid metabolism, transepidermal water loss and skin parameters in elderly people. Arch Gerontol Geriatr 2000;30:139–50.

[4] Muggli R. : Systemic evening primrose oil improves the biophysical skin parameters of healthy adults. International Journal of Cosmetic Science 2005 ; 27(4) : 243-249.

[5] Orengo IF, Black HS, Wolf JE. Influence of fish oil supplementation on the minimal erythema dose in humans. Arch Dermatol Res 1992;284:219–21.

[6] Boelsma E. Nutritional skin care: health effects of micronutrients and fatty acids. American Journal of Clinical Nutrition 2001 ; 73(5) : 853-864

[7] Rhodes LE, O'Farrell S, Jackson MJ, Friedmann PS. Dietary fish oil supplementation in humans reduces UVB-erythemal sensitivity but increases epidermal lipid peroxidation. J Invest Dermatol 1994; 103:151–4.

[8] Murad H : The effect of an oral supplement containing glucosamine, amino acids, minerals, and antioxidants on cutaneous aging: a preliminary study. J Dermatolog Treat, 2001, 12(1):47-51.

[9] Bissett D. Glucosamine: an ingredient with skin and other benefits; Journal of Cosmetic Dermatology 2006; 5 (4), 309–315.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top