Camille, détective alimentaire enquête sur les soupes de légumes du supermarché

Par Camille Castel Publié le 12/01/2018 Mis à jour le 12/01/2018
Enquête

Camille Castel, diététicienne nutritionniste, enquête sur votre alimentation, débusque les bons plans et épingle les faux aliments. Bref, vous aide à faire Le Bon Choix !

Camille Castel est l'une des diététiciennes-nutritionnistes attachées à la rédaction de notre guide de référence Le Bon Choix au Supermarché. Autant dire qu'elle décrypte des étiquettes toute l'année.
Au rayon des soupes toutes prêtes, Camille a déniché une gamme qui, sur le papier, semble intéressante : des soupes cuisinées avec des légumes issus de l’agriculture durable, cultivés en plein champ, par Knorr. Comment se compare-t-elle aux autres produits ? Et surtout, on achète ou pas ?

Le produit

Voici la composition du « Mouliné de légumes d’autrefois », une des soupes de cette gamme végétarienne et durable.

 

Eau, légumes 23% (carotte*, pomme de terre, panais*, poireau*, oignon*, topinambour*, rutabaga*), amidon modifié, huile de tournesol, CRÈME fraîche, sel, BEURRE, lactosérum (LAIT), fécule de pomme de terre, extrait de levure, sucre, jus de légumes concentrés (CÉLERI, carotte, poireau, oignon)

 

Mouliné de légumes… il s’agit donc de légumes avec un peu d’eau pour bien pousser et des épices pour aromatiser ?
Que nenni ! En réalité, c’est plutôt beaucoup d’eau et seulement un peu de légumes, 23 % selon l’emballage. Et dans cette quantité, le deuxième tubercule est un féculent (la pomme de terre), ce qui réduit encore plus la teneur en légumes.

On obtient ainsi bien moins d’un quart du produit final constitué de légumes. Mais, en revanche, il y a des ACE : amidon modifié, du lactosérum, de la fécule de pomme de terre, des extraits de levure.
Pour l’onctuosité, des matières grasses discutables sont ajoutées : huile de tournesol (riche en oméga-6, déjà trop présents dans notre environnement), crème fraîche et beurre (pourquoi pas, mais là encore, on ne manque pas d'acides gras saturés...). 
Pour le goût, du sel, du sucre et du jus de légumes concentré !

Lire aussi : Camille détective alimentaire enquête sur les steaks végétaux

Et nutritionnellement cela donne quoi ?

Et si on compare avec d’autres soupes ?
Les 23 % de légumes du mouliné de Knorr représentent une quantité inférieure à celles du velouté de 7 légumes de Créaline et de la soupe bien-être de Giraudet (teneur en légumes supérieure à 50 % dans ce dernier).

Or la teneur en calories de la soupe Knorr est bien plus élevée que celle des deux autres produits … Il s’agit donc de calories vides ! Ces calories sont dues à l’ajout d’ACE et non aux ingrédients primaires.
En effet, l’ajout de nombreuses matières grasses et de pommes de terre sont responsables de la surproduction calorique.

Ainsi, par sa longue liste d’ingrédients et sa teneur en calories vides, la soupe Knorr « Mouliné de légumes d’autrefois » est un exemple même des produits ultra-transformés qu’il faut limiter pour diminuer le risque d’obésité, de diabète et d’autres maladies chroniques.

A l’inverse, le velouté Créaline est constitué uniquement de légumes, eau, sel, crème fraîche et de persil. La soupe bien-être de Giraudet est composée de légumes, huile d’olive, sel, persil, ail et huile essentielle de livèche.
Des soupes industrielles sans ACE, c’est donc possible et certains devraient en prendre de la graine !

Lire aussi : Camille détective alimentaire enquête sur les œufs bio Lustucru

Et la gamme ?

Si les légumes respectent l’écologie, les recettes restent peu intéressantes, quelle que soit la brique choisie.
Et ce n’est pas le V-labe, une distinction qui confirme que ces produits répondent au régime végétarien qui va relever la qualité nutritionnelle de cette gamme.

Et dans le porte-monnaie, cela donne quoi ?

Peu d’ingrédients primaires donc peu cher !
Pour des soupes qui se rapprochent en revanche du fait-maison, c’est plus coûteux.

On achète ou pas ?

Vous avez compris : si les légumes sont issus de l’agriculture durable, le produit final est un aliment ultra-transformé, une famille de produits, soupçonnés, lorsqu'ils sont consommés régulièrement, d'avoir des effets indésirables (et durables !) sur la santé.

Retrouvez tous les comparatifs, rayon par rayon, et faites de meilleurs choix avec nos deux guides de référence : Le bon choix pour vos enfants et Le bon choix au supermarché

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top