Congelés pour l'éternité

Par Lanutrition.fr Publié le 21/09/2006 Mis à jour le 17/02/2017 Edition Abonné
Pourra-t-on bientôt conserver sans dégâts des organes humains voire des humains entiers ? Cette perspective, encore utopique il y a deux ans, n’a jamais parue aussi proche avec les travaux qu’ont publié deux chercheurs américains dans le journal Cryobiology. Décryptage.

En avril 2006, l’Américain Gregory Fahy, un cryobiologiste de l’université de Californie (Los Angeles) a réussi à refroidir sans dommage des tranches d’une structure de cerveau de rat, l’hippocampe, en leur conservant sa viabilité. Pour la première fois, la preuve est apportée que des réseaux de neurones complexes et...

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top