Le stress annulerait les bénéfices d'une alimentation saine

Par Lanutrition.fr Publié le 23/09/2016 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité
Le stress augmente l’inflammation. Et même en mangeant sain, l'inflammation ne baisse pas quand on est stressé(e).

Le stress chronique est un facteur de risque de plusieurs maladies : démences, maladies cardiovasculaires... Il agit en augmentant l’état inflammatoire de l’organisme et en faisant vieillir plus rapidement.

Lire : Les femmes anxieuses, stressées, dépressives auraient un risque élevé d'Alzheimer

Le stress peut même anéantir tous vos efforts pour manger sainement. 

Choisir de bonnes graisses ne sert pas à grand chose quand on est stressé

Le stress, comme l’alimentation, joue un rôle dans l’inflammation, un processus qui influence des maladies chroniques : maladies cardiovasculaires, diabète de type 2, polyarthrite rhumatoïde… La dépression a aussi des liens avec un état inflammatoire de l'organisme.

Dans une étude parue dans Molecular Psychiatry, les chercheurs voulaient connaître le lien entre stress, alimentation et inflammation. Ils ont mené leur étude chez 58 femmes, dont 38 avaient survécu à un cancer du sein. Elles avaient 53 ans de moyenne d’âge. Sur deux jours différents, les participantes sont venues à l’université et ont mangé un des deux petits déjeuners suivants : soit un repas riche en graisses saturées (biscuits, œufs, saucisses de dinde), soit un repas avec de l’huile de tournesol comme source de graisse. Le premier repas était censé mimer un repas de type de fast food. Les deux repas faisaient 930 calories et contenaient 60 g de graisses.

Toutes les graisses ne sont pas bonnes pour la santé : généralement, il est recommander d'éviter les graisses saturées ou trans et de privilégier les acides gras insaturés présents dans les poissons, noix ou huiles végétales.

Consulter notre dossier : Bonnes et mauvaises graisses 

Les chercheurs ont évalué le stress des participantes à l’aide d’un questionnaire : 31 avaient eu un événement stressant à l’un des deux rendez-vous (par exemple devoir aider un parent atteint de démence qui refuse de l’aide) ; 21 avaient connu des événements stressants avant les deux rendez-vous et six n’en avaient pas eu du tout. Les échantillons sanguins des femmes ont été analysés pour détecter la protéine CRP et l’amyloïde A, qui sont des marqueurs de l’inflammation. Les chercheurs ont aussi regardé deux marqueurs qui prédisent le risque de développer des plaques dans les artères.

Les résultats montrent que les femmes qui avaient pris le repas riche en graisses saturées avaient des taux plus élevés pour les quatre marqueurs, par rapport à celles qui avaient eu le repas avec l’huile de tournesol. Mais cette différence disparaissait chez celles qui avaient eu des journées stressantes : pour elles, un repas avec de bonnes ou de mauvaises graisses donnait le même résultat.

Par conséquent, le stress mettait l’organisme dans un état inflammatoire que les choix alimentaires en faveur de « bonnes graisses » ne pouvaient corriger.

Lire : Les bénéfices méconnus du yoga pour votre santé

 

Ce que vous pouvez faire contre le stress

Des solutions naturelles existent pour lutter contre le stress comme par exemple :

Prendre des probiotiques. Plusieurs études laissent penser que certains probiotiques en agissant sur l’axe intestin-cerveau, aideraient à combattre stress et anxiété. On parle dans ce cas de psychobiotiques. Le microbiote intestinal est aujourd’hui considéré comme un régulateur clé du cerveau et du comportement.

Lire : les probiotiques pourraient diminuer stress et anxiété

Méditer. La méditation, et plus particulièrement la méditation de pleine conscience permettrait de réduire stress et anxiété. Sans effet secondaire, il n’y a aucun risque à essayer. Penser aussi à la cohérence cardiaque.

Lire : 5 minutes le matin, du Dr David O'Hare (lire un extrait ICI >>)

Prendre des vitamines et minéraux. Plusieurs études ont montré des effets bénéfiques de suppléments en vitamines du groupe B, en vitamine C et en plusieurs minéraux sur le stress.

Lire : des vitamines et minéraux contre le stress

Essayer le tremblement thérapeutique. La méthode TRE (trauma releasing exercises) consiste à provoquer des tremblements dans les membres. Dans plusieurs études, cette méthode a amélioré la qualité de vie de participants qui ont été soumis à un stress majeur.

Lire : le tremblement thérapeutique, nouvelle technique anti-stress

Faire de l’exercice. Plusieurs études montrent en effet que la sédentarité est mauvaise pour la santé physique mais aussi pour la santé mentale.

Lire : Le programme Paleofit, du Dr Fabrice Kuhn (lire un extrait ICI >>)

Source

Kiecolt-Glaser JK, Fagundes CP, Andridge R, Peng J, Malarkey WB, Habash D, Belury MA. Depression, daily stressors and inflammatory responses to high-fat meals: when stress overrides healthier food choices. Mol Psychiatry. 2016 Sep 20. doi: 10.1038/mp.2016.149.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top