Pour être heureux, faites (un peu) de sport

Par Juliette Pouyat Publié le 05/04/2018 Mis à jour le 09/04/2018
Actualité

Pratiquer une activité physique rend plus heureux selon les résultats d’une revue regroupant 23 études.

Pourquoi c’est important

L’activité physique est essentielle à la santé : courir 5 à 10 minutes par jour serait suffisant pour diminuer la mortalité de 30%, en partie parce que cela permet de maintenir la masse musculaire, elle-même facteur de longévité. Mais ce n’est pas le seul bienfait du sport. Les études scientifiques tendent à montrer que l’activité physique est bonne pour le moral. Chez les adolescents par exemple, le fait de pratiquer un sport d’équipe les rend plus heureux.

Dans la plupart des cas, les études scientifiques menées jusqu’ici se sont intéressées à l’effet bénéfique de l’activité physique chez des personnes présentant des troubles mentaux comme l’anxiété et la dépression. Ces recherches sont importantes car les troubles mentaux sont un facteur de risque de décès prématuré. En revanche, les études sur l’effet de l’activité physique sur des aspects positifs de la santé mentale sont peu nombreuses. Pourtant, elles ont également leur importance : l’Organisation mondiale de la santé (OMS) souligne en effet que la dimension positive de la santé mentale est essentielle car « la santé est un état de bien-être physique, mental et social et pas seulement l’absence de maladie ou d’infirmité ».  

Ce que dit l’étude

Dans cette nouvelle étude parue dans la revue Journal of Happiness Studies, les chercheurs se sont intéressés à la relation entre l’activité physique et le bonheur qu’elle procure. Pour cela, ils ont répertorié les études menées sur le sujet et ils en ont inclus 23 jugées de bonne qualité dans leur revue.

D’après leurs résultats, pratiquer 10 minutes de sport par semaine serait suffisant pour augmenter le niveau de bonheur. Ceci est particulièrement vrai chez les personnes âgées et les personnes ayant survécu à un cancer.

Ces résultats sont intéressants quand on sait que le bonheur est l’un des buts fondamentaux dans la vie des gens. Et ils ont raison : une étude menée sur plus de 30 000 personnes a montré que les gens plus heureux ont un risque de mortalité plus faible.

En pratique

L’étude ne dit pas s’il existe une « dose » optimale d’activité physique pour améliorer son niveau de bonheur. Cependant, il est clair selon les résultats des chercheurs, que les personnes inactives sont moins heureuses que celles qui pratiquent une activité physique même peu intense et pendant peu de temps.

Pour rompre avec l’inactivité et vous remettre au sport en douceur, vous pouvez commencer par marcher à un rythme un peu soutenu dans la nature, pratiquer la marche afghane ou encore vous procurer le livre de Patrick Seners Reprendre le sport.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top